Pitié ! Un homme, un vrai, pour la Manif pour Tous !

J’ai été le premier à reconnaître le travail de Frigide Barjot. Cependant elle a échoué. Elle a réussi à mobiliser des millions de personnes sans obtenir quoi que ce soit en matière législative en France. La situation pitoyable dans laquelle nous nous trouvons quant aux lois familiales a servi seule de repoussoir à tous les autres pays européens. Cela ne règle pas notre problème interne, un problème de législation, de mentalités, de médias.

Nous avons besoin de prendre une mâle direction. Or j’écris en apprenant que cette direction nous la cherchons toujours. Nous allons manifester le 2 février 2014, juste après la « journée de colère » du 26 janvier. Pourquoi pas ensemble ? Par peur de l’inconnu, par manque d’assurance, par calcul, par irresponsabilité.

D’autres mouvements beaucoup plus efficaces que nous, ont obtenu presque tout ce qu’ils désiraient en quelques jours, à quelques dizaines de milliers de personnes, je veux parler des bonnets rouges, parce qu’ils ont su montrer leur conviction à ce gouvernement de lâches. Nous avons regroupé plusieurs millions de manifestants, nous n’avons rien obtenu. Et cela ne devrait pas nous faire réfléchir quant aux moyens que nous employons ? Oui, je sais, la violence c’est pas bien, ça ne mène à rien… Cependant, il semble qu’a contrario, un peu de virilité ait une vertu thérapeutique contre le mal. Il semble que la force des convictions doivent, à un moment donné ou à un autre, s’inscrire dans des actes forts.

Comment être présent sans tomber dans l’anarchie ?

Gandhi, dans sa défense contre ses juges, parlait de l’appareil d’État anglais féminisé. La féminisation prend trois formes : le laisser-aller, l’empêchement d’agir puis le chaos. La France actuelle navigue entre ces trois pôles. Les Français se laissent aller depuis des décennies. L’État français bloque toute expression de virilité dans notre pays (refus de lois contre l’immigration, découragement des entrepreneurs, extension du système d’allocations familiales). Et au final, des tendances chaotiques sont apparues dans notre société. Face à cela, la Manif pour Tous, a décidé de respecter les lois, bien gentiment. Cependant face à l’échec, un homme s’adapte, il fait preuve d’efficacité, il ne continue pas à se rouler dans sa médiocrité. Or point de remise en question de notre bord… Nous subissons la féminisation dont nous dénonçons les effets par ailleurs.

Oui, il faut manifester avec d’autres mouvements, qui sont tentés par le chaos. Il faut prendre ce risque. C’est cela, une mâle décision. En nous moquant d’être assimilés à des casseurs, en n’ayant pas peur que notre message soit dévoyé (ne l’a-t-il pas été systématiquement depuis plus d’un an ?), nous montrerions ainsi notre ferme détermination. La vie est risquée, la prise de décision l’est aussi. Il faut confier cela à des personnes qui savent prendre des risques, à des hommes. Jeanne d’Arc a mené la France dans un coup de folie, dans un coup de génie, en faisant honte aux hommes de notre pays, et en allant vers un Roi. Tel est le rôle que doivent avoir les femmes dans notre mouvement. Si aucun homme moderne français ne semble capable d’assumer une quelconque forme de virilité, et surtout, si tout un pays se montre incapable d’accepter un chef qui aurait ce genre de qualité, des femmes doivent se lever et remettre les hommes dans leur fonction, non pour défendre une forme de féminisation qui est partout mais pour couronner le retour d’une autorité masculine qui saura les protéger de manière juste.

Oui, il est trop tôt. Nous n’avons pas de programme. Nous n’avons pas d’organisation politique structurée et intelligente. Nous ne sommes pas prêts. Nous sommes féminisés. Nous n’assumons pas nos discours. Nous ne nous assumons pas. Cependant, un acte d’autorité se moque bien de telles considérations. Cet acte d’autorité nous fera avancer un peu plus loin. Donnons-nous le droit à l’erreur. Ne restons pas dans des rapports maternels, où nous ne risquons rien, où nous ne perdons rien, mais où nous ne gagnons rien.

Je demande donc aux organisateurs de la Manif pour Tous d’avoir l’humilité de rejoindre la manifestation du 26 janvier 2014, de se départir des militants les plus féminisés, nous n’avons pas besoin de leur lâcheté, et d’enfin oser prendre des risques. Ce n’est pas en fonctionnant de manière lâche que nous combattrons la lâcheté qui est au fondement des problèmes que notre pays rencontre actuellement. Soyons des combattants intelligents, le monde a autant besoin d’amour que d’efficacité.

Autres articles

117 Commentaires

  • Aziliz , 18 Déc 2013 à 15:13 @ 15 h 13 min

    Tout à fait d’accord.

  • Veronique , 18 Déc 2013 à 15:18 @ 15 h 18 min

    Bravo ! Il était temps qu’une parole forte vienne rendre leur virilité à nos hommes.
    Notre pays et nos familles sont en danger alors le 26 pas de poussettes, pas d’enfants mais des guerriers !

  • mb , 18 Déc 2013 à 15:21 @ 15 h 21 min

    les bonnets rouges n’ont rien gagné. ils sont placés à gauche. et leur demande était essentiellement économique. la manif pour tous s’attaquait avec le rejet du mariage homo à l’oligarchie mondiale. Bien que les masses populaires déplacées aient été très importantes, elles étaient encore insuffisantes.Bien que la France ait montré l’exemple et encouragé, en particulier, les américains qui luttent contre les campagnes same-sex marriage du big business, la lutte sera longue. car, c’est l’avenir de la reproduction humaine qui est en jeu. Il est vrai que le mouvement bénéficierait de plus de virilité. un certain nombre de jeunes leaders de la manif pour tous, d’ailleurs, en ont déjà fait preuve!.on regrette, en effet, que l’opposition s’aligne si facilement voire en remette sur la parité…
    la manifestation du 2 février est européenne, c’est la raison pour laquelle, il était difficile de modifier la date. Ce serait plutôt au 26 octobre de modifier son calendrier.

  • ema , 18 Déc 2013 à 15:31 @ 15 h 31 min

    Tout à fait d’accord mais malheureusement c’est plus facile à penser et à écrire qu’à faire.
    Non pas que, moi “faible femme”, je critique des hommes qui ne vont pas se battre dans la rue, mais c’est vrai que les Bretons dans la rue mais qui votaient aussi majoritairement depuis des années PS ont obtenu ce qu’ils voulaient du gouvernement à quelques mois des municipales (ne n’est pas forcément un hasard!).
    Pour ce qui est des revendications la manif pour tous, bien peu de politiques ont signé le manifeste qui d’ailleurs une fois élus n’engagent que ceux qui croient à la parole des politiques mais sûrement pas les politiques eux mêmes, Mais ce peu de signatures n’est pas un hasard, les politiques sont toujours persuadés que ce ne sont pas les gens qui ont été défiler dans la rue qui vont vraiment être déterminants pour les municipales, les habituels UMP iront voter bien fidèlement UMP sous l’aura idéalisé de l’habituel gaullisme y compris revendiqué en ce moment par des personnalités FN; le FN quant à lui ne s’est pas vraiment engagé contre le Mariage pour tous et de toute façon les “bons cathos” ne votent pas FN; et ceux qui ayant voté à + de 8o% dans leur communauté religieuse pour le PS aux présidentielles ne vont pas changer de bord, ils vont toujours voter pour le parti susceptible de leur donner toujours plus d’avantages communautaires et d’ouvrir toujours plus la pompe aspirante à l’émigration d’origine non européenne, et toujours avec ce bel alibi de la démocratie qui fait croire que la loi du plus fort (par le nombrfe) c’est la justice et de la légitimité,
    Bref tant que les élus n’auront pas peur de ne pas être réélus, ils ne prendront pas en compte la manif pour tous….
    J’aurai effectivement trouver plus utile une énorme manif unitaire le 26 /1 mais peut-être que des grosses manif toutes les semaines peuvent être efficaces, C’est peut-être aussi utile d’obliger le gouvernement à avoir énormément de forces de l’ordre sur le terrain toutes les fins de semaine….

  • mariedefrance , 18 Déc 2013 à 15:33 @ 15 h 33 min

    Quel pays !
    quel pays du “moi je”.!!

    y’en a marre des manifs par ci, par là !

    Il faut une super énorme manif, tous rassemblés en un seul corps.
    Malade..

  • ema , 18 Déc 2013 à 15:35 @ 15 h 35 min

    le 19 janvier par contre c’est la marche pour la vie à Paris, et pour avoir des enfants dans les poussettes et donc des futurs guerriers si nécessaire, il faut d’abord marcher pour la vie!

  • miklos , 18 Déc 2013 à 15:41 @ 15 h 41 min

    Beaucoup de gens sont “mécontents”, mais pas nécessairement pour les mêmes raisons. Chacun à sa vérité et semble y tenir par dessus tout.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen