24 mars : le décalogue

Tribune libre de Pierre-François Ghisoni*

À quelques jours de cette manifestation du 24 mars (à laquelle, sauf impondérable, je serai présent) il faut reprendre les dix points fondamentaux. Ceux qui les approuvent y trouveront un renfort ; ceux qui s’interrogent pourront mieux en débattre ; et trolls de tous pays, passez votre chemin. Voici notre décalogue :

1/ Ce gouvernement, bien que légalement élu, s’est rendu illégitime en soutenant, amplifiant et favorisant :

  • l’action d’une minorité de minorité,
  • la dissolution du mariage traditionnel dans un ersatz d’union à la demande,
  • une politique menant au marchandage de la procréation et de la filiation,
  • et donc le détricotage de la nation française dans ses œuvres vives, nation dont on connaît les grands risques de division interne dans l’Histoire et qu’il est du devoir de tout chef d’État d’éviter à tout prix.

2/ Ce gouvernement est donc néfaste et dangereux. Il ne redeviendrait légitime qu’à condition de faire amende honorable et de pratiquer une politique d’union nationale.

En souhaitant me tromper, je n’y crois pas, car  on est en droit de le soupçonner de pratiquer une stratégie d’enfumage pour masquer son incapacité à mettre en place les vraies réformes dont le pays a besoin pour survivre.

3/ Les partis politiques ont failli.

Les uns et les autres ont manqué l’occasion historique de se poser en véritables représentants du peuple. Les soutiens du bout des lèvres, les préoccupations internes de chaises musicales, en quelque sorte le carriérisme de certains devront amener à une réflexion d’ensemble sur leur vrai rôle, et peut-être leur nécessité.

Sauf surprise de dernière minute…

4/ Les députés ont montré que l’honneur de certains était sauf, mais que l’honneur de la Chambre avait glissé dans la ruelle. Remercions les uns au sens propre, et remercions les autres, comme ils le méritent.

5/ La demande par centaines de milliers de personnes d’un appel au référendum a été refusée par un quelconque larbin aussi méprisable que méprisant, aux ordres de François l’illégitime.

Il eût été de sage politique, d’utiliser ce moyen pour dédramatiser la situation. L’erreur est humaine, mais persévérer, en politique, devient une faute impardonnable.

“Pour nous, pour nos enfants, la Résistance a commencé. Aucun capitaine de pédalo ne tiendra, face à la grande houle du peuple.”

6/ Le peuple a bien compris que l’oeuvre d’inversion des valeurs doit cesser, que la montée en puissance de la culture de mort doit être mise au pas , que le totalitarisme dit « hyper-démocratique » promu par Attali et consorts, n’est qu’une dictature de plus dans ce monde qui en a soupé ; que les enfants ne doivent être ni tués, ni vendus, ni offerts en cadeau, ni prostitués, ni marchandés, ni jetés sans liens familiaux vrais dans un univers utopique ; que la mise en danger de la survie d’une nation et de ses véritables forces de survie est un crime à grande échelle, dont il restera aux juristes à étudier la qualification adéquate.

Le peuple l’a compris, alors que le gouvernement ne le peut ou ne le veut. Le peuple, pétri de son histoire, et non des fumées politiciennes ou délirantes l’a compris, parfois sans l’expliquer, mais au fond de sa chair. Et la chair du peuple ne ment pas. C’est le bon sens, le simple bon sens.

7/ Il ne reste plus au peuple qu’à parler. Tous les moyens légaux sont bons, pas demain, pas après-demain, pas dans six mois, mais tout de suite.

Il y en a assez de ces esprits de bonne volonté et de petite comprenotte qui passent leur temps à reculer pour ne jamais sauter. N’en avons-nous pas assez entendu de ces illusionnés, nouveaux Tartarins de Tarascon et autres lieux découverts à marée basse ? « Oui, aujourd’hui il est élu, mais vous allez voir, aux législatives… » On a vu !

8/ Alors cette manifestation du 24 mars, c’est Hollande qui l’a voulue. Il l’a voulue… il l’aura !

Où sera-t-elle ? Elle sera partout. Aux Champs-Élysées ? Oui, sinon partout. Certes, on ne déplace pas une foule de cette importance comme un régiment de cavalerie organisé. Alors l’inventivité sera la règle. Mais de toute façon, il faut viser les Champs-Élysées.

9/ Comment sera-t-elle ? Elle sera ce que le gouvernement voudra qu’elle soit. Pacifique, ordonnée, s’il se réfugie dans son vrai rôle de responsable de la sécurité de l’État. Ou au contraire hostile et grondante si le gouvernement agit par provocations interposées, par femen et autres stipendiés, par charges de gendarmes ou autres.

Et n’allons pas croire à la douceur angélique d’un socialiste au pouvoir. Avez-vous vu comment un homme seul, éloigné, non armé, non menaçant est embarqué par les gorilles ? Et n’allons pas croire en la magnanimité de la République pour ses enfants. Nous manifesterons ce 24 mars, deux jours avant le 26 mars, date anniversaire de la fusillade de la rue d’Isly où le premier chef d’État de cette cinquième république faisait abattre plus de 80 personnes désarmées et pacifiques par ses troupes.

10/ Avec qui sera-t-elle ? Avec le peuple. Avec le peuple qui manque de chef, c’est certain. Mais avec le peuple qui se comptera, qui se raffermira, qui donnera à un chef, un vrai, l’occasion d’émerger.

Pour nous, pour nos enfants, la Résistance a commencé. Aucun capitaine de pédalo ne tiendra, face à la grande houle du peuple.

*Pierre-François Ghisoni (blog) est écrivain et éditeur.

Autres articles

38 Commentaires

  • Charles , 19 Mar 2013 à 10:02 @ 10 h 02 min

    Bien vu M Ghisoni,

    Je pense que Flamby,sur son pédalo, a perdu les pédales.
    Il ne sait plus quoi faire.

    Les Anglais disent qu’il est comme un lapin d’ elevage terrorisé
    coincé de nuit sur le parterre central d’une autoroute.

    Il est entouré de voitures ,éblouis par les phares.
    Il ne peut plus bouger .

    Sa décision très tardive de lancer l’arrété d’interdiction est emblematique.

    Cet arrété aurait du etre pris il y a 3 semaines.
    Les gens ont payé leurs billets,ils ne peuvent se faire rembourser…..

  • Monique FUHRER , 19 Mar 2013 à 10:29 @ 10 h 29 min

    Comment faire confiance à cet homme complétement enfermé dans son idéologie socialo communiste. Ne baissons pas les bras. Un président qui ne se dérange pas pour le Pape ne mérite pas notre respect.

  • Charly , 19 Mar 2013 à 11:04 @ 11 h 04 min

    En attendant, c’est Flamby qui est au pouvoir (grâce à ceux qui ont voté pour lui ou se sont abstenus) et qui fait interdire la manif du 24 mars !

  • Sylvie , 19 Mar 2013 à 11:19 @ 11 h 19 min

    Il est trop tard pour le gouvernement car la manif ne peut pas être interdite quelques jours avant le 24 mars. Il fallait qu’il s’y prenne trois semaines avant. Maintenant, l’irrémédiable va avoir lieu et le peuple de France va envahir la capitale dès cette semaine. Automobiles de toutes les provinces, trains, cars, métros, vélos, chevaux vont affluer sur la capitale. Le gouvernement ne peut plus rien faire car la capitale sera submergée depuis demain jusqu’à dimanche…
    Des centaines de milliers de personnes ont déposé leurs RTT. Ils ont décidé de coucher dans leurs familles, chez des amis, dans des congrégations religieuses, dans les auberges de jeunesse, les chambres d’hôtes, les hôtels et autres lieux répartis dans la capitale. Les réservations sont prises et les Champs-Elysées seront envahis par le peuple d’ici dimanche…
    Nous serons trois millions à fouler le pavé parisien et rien ne pourra nous en empêcher, sinon on bloquera tous les accès à Paris. Approvisionnements, essence et tout ce que la capitale a besoin.
    Et si le gouvernement n’obtempère pas, on appelera tout le peuple au soulèvement et à dresser des barricades partout.

  • fauvette , 19 Mar 2013 à 11:37 @ 11 h 37 min

    Pour moi il n’y a pas d autre solution que de se battre et de manifester pour se faire entendre.Cest la voix du bon sens .Desacralisation de la mere , je m en etonne lorsque lenseignement laique porte aux nues Victor Hugo qui a dans ses ecrits a glorifié la mere et la famille .A voir les nombreux livres écrits sur la mere par des écrivains et non des moindres .

  • hector galb. , 19 Mar 2013 à 11:44 @ 11 h 44 min

    Vous feriez mieux de ne pas trancher ainsi les responsabilités car il me semble que ce n’est pas Flamby qui a introduit le “gender” dans les programmes de l’Education Nationale ni le PS qui ratifia les conventions internationales, mais l’UMP (version centre-flambiste peut-être mais UMP quand même) (http://www.atlantico.fr/decryptage/theorie-genre-schizophrenie-ump-drieu-godefridi-633553.html).

    D’une certaine façon, remercions au contraire que les masques tombent et que l’histoire s’accélère grâce à l’ineptie du PS et des politiciens en général. Et ne gâchons pas notre chance en divisant les Français par principe ; enchainons nos démons.

  • jejomau , 19 Mar 2013 à 11:48 @ 11 h 48 min

    La MANIF SUR PARIS est MAINTENUE !!!!

    https://twitter.com/LaManifPourTous/status/313962929542287360

    On y va tous ! RESISTANCE ! Sus aux LGBT ! Quelques dates de rappel salutaires pour extirper le serpent de notre territoire :

    – le 23 mars : Lancement de la http://www.cccsp.fr/conferences/premieres-assises-de-la-resistance-chretienne/

    – le 24 mars : TOUS AUX CHAMPS ELYSEES !

    …. Et on ne quitte plus Paris ! : https://www.ndf.fr/poing-de-vue/15-03-2013/le-24-mars-je-ramene-ma-tante-et-ma-tente

    – jeudi 4 avril : TOUS place Pierre Dux devant le Sénat à partir de 19h à Paris avec CIVITAS

    – Le samedi 6 avril : rendez-vous national dès 15h, place Paul Claudel avec Civitas

    – 27 et 28 Avril :Congrès catho! http://www.civitas-institut.com/content/view/913/1/

    Par Saint Michel et Notre-Dame , vive la France !

Les commentaires sont fermés.