Lettre ouverte des 67 «salopards» au Gouvernement

Exclusif. Incarcérés pour rien…
Nous étions soixante‐sept. Des jeunes aux casiers intacts, des jeunes dont la politesse dispute l’honnêteté, des jeunes qui ne vont dans les commissariats que pour recourir à la protection des forces de l’ordre contre les malfaiteurs. Nous étions la France enfermée parce qu’elle veut exprimer calmement son opposition à la loi Taubira. Détention de tentes, baisers de fiancés révoltés par la répression policière, réveil citoyen ? Nous cherchons encore l’intitulé factuel qui motiva ce qu’il convient d’appeler une rafle. Dix‐sept heures, dix-sept longues heures à attendre dans un commissariat étriqué, dix‐sept heures dans la puanteur, la chaleur, l’exaspération. Incarcérés pour rien.

Justice à la carte !
Comment décrire ce que nous avons subi ? Des larmes de jeunes filles épuisées, la tension, l’attente. Comment concevoir que soixante‐sept étudiants soient raflés en France ? Comment concevoir que les Femen soient libérées à l’œil quand leur violence répond à notre pacifisme ? Comment concevoir que la Police charge tandis qu’un sénateur est parmi nous ? Comment concevoir cette violence de l’État contre des jeunes qui s’engagent pour leur pays ?

Police Politique
Nous accusons Manuel Valls de détourner les forces de l’ordre de leur vocation première qui est la sécurité des citoyens, et d’utiliser ainsi le ministère de l’Intérieur à des fins purement idéologiques. Les soixante‐sept « salopards » tout à fait pacifiques furent placés en garde à vue dans le seul but de réprimer l’élan général contre le projet de Loi Taubira. Cette réaction excessive souligne l’hystérie gouvernementale au sujet d’une réforme qui, de son propre aveu, représente un véritable « changement de civilisation ».

Violence.
Nous accusons enfin Manuel Valls de mettre en danger la sécurité de notre pays en concentrant des policiers et des gendarmes mobiles face à des manifestants sympathiques. Nous dénonçons les excès dont nous avons été les victimes; les jeunes filles molestées et les garçons brutalisés. De nombreux fonctionnaires des forces de l’ordre sont scandalisés par ces méthodes, qui les dégoûtent de leur vocation et éveillent leur liberté de conscience. Un vent de contestation se lève, et il risque de se changer en tempête.

Nous sommes le Peuple !
Vous êtes des idéologues, des penseurs d’un nouveau monde néolibéral qui ne se réalisera pas parce qu’il n’existe que dans votre esprit, dans votre vision égoïste de la civilisation, dans votre mépris du monde réel, enfermés que vous êtes dans vos dangereuses utopies. Vous essayez le passage en force des idées de Liberté et d’Égalité, au mépris de la liberté et de l’égalité réelle. Vous nous vantez le nouveau surhomme : « égalitarisé », « libéralisé », « androgyné », mais que pensez‐vous de l’homme qui veut rester lui‐même, unique et libre ? À votre impopularité grandissante, vous ne répondez que par votre ton dominateur et vous ne doutez de rien.

La vérité guidant le Peuple
C’est la vérité qui doit guider le peuple en politique, c’est‐à‐dire la conformité de la pensée avec le réel, avec le pays réel, le quotidien des français. Cette vérité que tous les manifestants portent avec paix et détermination. Nous respectons l’opinion des partisans du projet de loi, mais force est de constater que ses thuriféraires ont préféré l’affrontement au dialogue, la répression plutôt que la convivialité. Tout serait tellement plus simple pour François Hollande s’il acceptait la transparence et le référendum plutôt que les manigances et l’autisme.

Panique partout, Justice nulle part
L’égalité réelle c’est la justice, la considération de chacun à la mesure de son besoin. Que faites‐vous pour ceux qui ont le plus besoin de l’État ? Que faîtes‐vous pour le bien du peuple ? A la soif de liberté et de justice vous répondez par les menaces, les gardes‐à‐vue, les coups de matraques et les gazages. Ne savez-vous pas que la France a toujours refusé d’être réduite à un clan ou à un parti ? Qu’êtes‐vous sinon des chefs de clan qui divisent la France au lieu de la rassembler? Clan de la « France d’en haut » plongée dans les « affaires » mais aussi clan au service de lobbies minoritaires qui imposent leurs intérêts à la majorité de moins en moins silencieuse.

Nous sommes Légion
Nous les jeunes, nous avons conscience de l’issue fatale de votre politique. Nous avons conscience de l’extrême gravité de la situation de notre pays, et c’est pourquoi nous nous battons. La seule certitude que nous avons c’est qu’il n’y a qu’un seul moyen pour rassembler un peuple en politique ; la conformité de la pensée avec le réel. Nous nous battons contre cette absurde révolution anthropologique, qui achève de détruire tous les repères d’une société enracinée dans le réel, les repères indispensables à la construction d’un avenir stable et paisible pour tous. Nous nous insurgeons dans toutes les villes de France, nous désobéissons avec joie, sans haine et sans peur, parce que c’est le premier des devoirs face à un gouvernement qui bafoue les droits du peuple et conduit notre pays à la ruine à grand renfort d’illusions.

Nous ne lâcherons rien !
Nous ne revendiquons aucune attache politique, aucune idéologie : nous recherchons la vérité, et pour certains nous avons voté pour vous. Nous combattrons tant qu’il le faudra. Vous ne materez jamais la jeunesse de France, celle qui espère encore en la justice et le bien commun, celle qui est prête à ne rien abandonner et à tout donner pour ses valeurs. Vous pouvez user de l’intimidation, de la force et des abus de pouvoir, vous n’aurez pas notre liberté de penser ! Déterminés, on ne lâchera jamais et on ne vous lâchera pas !

Collectif des 67 « Salopards », contact Presse : Charlotte, [email protected]

Articles liés

148Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Grégoire MATHIEU , 19 avril 2013 @ 10 h 02 min

    Bravo les p’tits gars! si jetais sur Paris je serais des vôtres ( je veux dire physiquement) et tant pis pour les coups, les gazages et la garde à vue. ne lachons rien.

  • Robert BERTRAND-RIGHI , 19 avril 2013 @ 10 h 05 min

    Excellent requisitoire , tres juste analyse.

    Le point est exactement celui ci: la fracture entre “etre ” et “je pense”.

    On pourrait poser le depart de cette aberration, pour le monde moderne avec Descartes, bientot suivi des NIHILISTES ou apparentes. Hegel, Kant, K.Marx, Niestzche, Sartre, etc…

    Donc des Descartes celui -ci annonce fierement: ” Je pense DONC je suis ”
    Quel BOUFFON ! Comment pourrait-il PENSER, s’il n’etait pas, lui avec toutes ces cellules, ses microbes, son ADN, ses poils dans le nez ET sa quequette pour se reproduire et faire que ses genes lui survivent pour avoir le temps de devellopper la pensee ?

    Pour l’heure, presque 3 siecles plus tard, il pourrait enfiler son petit copain ( ou l’inverse , ou en situation alternee ) a en veux-tu, en voila, ils ne pourraient pas procreer. Et l’espece serait bientot eteinte.

    Donc la loi Taubira est-elle une tentative de GENOCIDE, pour laisser le champ libre a…par exemple. Car pour ceux-la, ni loi Taubira, ni PACS, ni tolerance pour les homosexuels: pendus haut et court, ou empales par ou ils ont peche, l’orgasme ultime, oh yeaaahhh…

    Il y a un detournement evident des notions de la Republique ou “Egalite” signifie egalite de Droit, et equite, certainement pas identite de clones asexues ( ou du 3eme sexe ? ), et de couleur indefinissable, car de par le Nouveau Dogme, la couleur n’EXISTE PAS. Nihilisme.
    Ca si on s’en tient encore a la legitimite de la Republique ou plutot de cette forme de Republique qui semble permettre de tels exces.

    On notera que ce NIHILISME, est ce qui a supporte le Socialisme National Allemand, autrement connu comme Nazisme, promouvant son “surhomme” Aryen , un complet cyborg evade de l’esprit surchauffe d’un psychopathe, ayant accommode a sa sauce les elucubrations de son cher concitoyen Nietzsche. Accommode a sa sauce aussi cet Aryen, descendant des Aryas du Nord de l’Inde, et leur empruntant au passage une Svatiska, symbole religieux, pour la faire tourner a l’envers.

    Evocateur le symbole: pour ces gens, ils veulent recomposer le monde a l’envers. Svatiska tournant a l’envers et grand penseur qui pense avant meme que d’etre…

    Est-ce ca l’anti-monde ? Je le croyais cantonne a l’autre cote des trous noirs de l’Univers, a l’autre cote du miroir d’Alice a tout le mieux.

    J’admets volontier que vouloir poser une frontiere ou une limite entre ce qui est REEL ou ce qui ne l’est pas est un exercice presomptueux, surtout si l’on a quelques notions de physique des Qantum. Ou une approche du Bouddisme fondamental.

    Qu’a cela ne tienne. Au risque d’etre taxes souffrir de l’effet Heisenberg, nous pourrons nous satisfaire de notre referentiel, ou la terre colle aux sabots, ou les chenes mettent 2 siecles a venir a maturite, ou rien n’est plus beau que le sourire de notre bien-aime(e), et le rire de nos enfants qui ne sont pas terrorises par ” un changement de civilisation ” au nom de la “modernite” suivant des standards ou modernite semble rimer avec imbecillite, ou au nom d’une religion qui POUR NOUS, serait effectivement nouvelle, malgre son evident caractere medieval…( par contrre pour ceux la, point de modernite, ni de “changement de civilisation” tout est a l’identique depuis 1300 ans…Va comprendre Charles…)

    Vive la France !!!

  • architektenherb , 19 avril 2013 @ 10 h 27 min

    Vous faites juste pitié …. on se sent rebelle c est ca? on sort des jupes de papa/ maman en attendant de commencer son ecole de commerce ? vous etes justes des ignorants, qui vivez dans votre bulle, loin des realites de notre monde, je vous plains.

  • charlotte , 19 avril 2013 @ 10 h 41 min

    Une idée comme ça : sortez des jupes de papa/maman et allez donc les rejoindre. Eux, en sont sortis, et commencent à écrire leur histoire, pas vous visiblement.

  • Lionceau , 19 avril 2013 @ 10 h 42 min

    J’ai l’âge qui me permettrait presque d’être votre grand père ! que n’ai je quelques années de moins pour pouvoir partager avec vous toutes les actions que vous entreprenez contre ce pouvoir inique qui se croit tout permis, qui matte sa jeunesse, ses espoirs, son avenir ! continuez, il ne faut pas les laisser faire

  • RH , 19 avril 2013 @ 10 h 43 min

    Eh oui cher bobo en herbe, arnaquer des homosexuels en leur faisant croire qu’on les marie, ça c’est une vraie réalité de notre monde, une velue !

  • Lionceau , 19 avril 2013 @ 10 h 48 min

    mais qu’est ce que c’est que ce charabia ? vous etes dans l’enseignement, prof, éducateur…?
    nul de toutes façons…

Les commentaires sont clôturés.