VIDÉO | Béatrice Bourges mouche Caroline Fourest

Jeudi soir sur France 3, Béatrice Bourges a remis en cause la version des faits présentée par Caroline Fourest, à propos d’une agression qu’aucune image ne vient confirmer. Le 18 novembre dernier, elle avait prétendu avoir été “passée à tabac” lors d’un rassemblement contre la dénaturation du mariage où elle accompagnait les Femen. Sa tête avait “violemment heurté le bitume”, les coups plu “sur tout [son] corps”, affirmait-elle. Le lendemain, elle faisait la tournée des plateaux, toute pimpante, comme quelqu’un qui a seulement été bousculée la veille. Inutile de dire que voir son agression remise en cause par la Présidente du Collectif pour l’enfant rend Caroline Fourest hystérique sur le plateau du “Grand Soir 3 » : “Vous êtes monstrueuse ! (…) Vous êtes folle à lier !” fulmine-t-elle :

Articles liés

56Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • LUC+ , 19 avril 2013 @ 18 h 05 min

    Un remake du film GAZON MAUDIT !

  • Titiz 45 , 19 avril 2013 @ 18 h 12 min

    j’ai effectivement vu l émission avec un présentateur qui avait beaucoup de mal à faire semblant d être neutre, alors qu il puait le parti pris pour le mariage Taubira. je ne veux pas connaitre son nom
    c ar jai mieux à faire! ecoeurant le parti pris, mais BB s en est plutôt bien sortie.

  • clarck913 , 19 avril 2013 @ 18 h 17 min

    Voici la réponse que j’ai adressé à Mme FOUREST sur son site, réponse, qu’elle s’est empressée de supprimer. Apparament, les pros-mariage ne gardent que les commentaires pros sur leurs pages et censurent les autres (ex l’Express)

    Madame, vous êtes une honte pour toutes les femmes. Allez-vous-en. L’extrémiste, c’est vous. Ce sont les FEMENS qui agressent, volent, et injurient principalement les catholiques, mais aussi tous ceux qui ne sont pas d’accord avec elle (un des derniers exemples : l’invasion de Notre-Dame de Paris). Il est triste de penser que des personnes comme vous existent. Et vous osez dire “souvenez-vous que Dieu est amour”. Cela ne colle pas avec la violence de vos actions. Ce qui est amusant, c’est que malgré ces 200 extrémistes, vous n’avez pas été molestée, juste chahutée. Comme nous sommes violents ! Vous êtes ridicule.
    Non aux FEMENS, vive les HOMEN !
    Sachez que la France se réveille. On ne lâchera rien, jamais. Et si cela ne vous plait pas, tant mieux.
    Quant à nous taxer d’homophobie, c’est l’argument qui tue. Sans aucune justification. Que savez-vous de notre orientation sexuelle ? Chacun est libre de faire ce qu’il souhaite, entre adultes consentants, dans sa vie privée. Là, il est question de filiation, d’adoption. En tant qu’enfant adoptée, je connais ce sujet sur le bout des doigts, contrairement à vous. Un enfant adopté a besoin de se reconstruire après un abandon. Il a besoin de stabilité, et de la complémentarité homme/femme, père/mère, de l’altérité dans la parité. Quelle petite fille n’a pas vu en son père un héros, un protecteur ? Et en sa mère une princesse, une tendresse pleine d’amour à qui se confier. Les bras d’un père, les bras d’une mère, deux émotions si fortes, si primaires, si différentes, si essentielles et complémentaires. Tant l’homme que la femme sont indispensables au bon développement d’un enfant. Bien sur qu’il faut aider ceux à qui la vie n’a pas donné cette chance, toutes ces familles monoparentales qui font de leur mieux, chaque jour. Les histoires de vie ne sont pas idéales, elles sont souvent parsemées de difficultés.
    Certains parents sont maltraitants (maltraitances physiques, psychologiques, négligences aggravées). Mais cela n’a pas de rapport avec l’orientation sexuelle, seulement avec des difficultés rencontrées par des individus (difficultés psychologiques, financières, professionnelles, familiales ….). Je connais également bien le sujet car je suis assistante sociale de secteur !
    Ce n’est pas non plus une question d’amour, car les homos sont tout aussi capable d’amour que les hétéros, c’est évident. C’est une question de construction psychologique de l’enfant et de nombreux psychiatres nous alertent sur ce sujet.
    Mais vouloir délibérément créer dès la naissance une privation institutionnalisée, volontaire, de l’un des parents, c’est aberrant ! Et c’est à cause de cela que je m’élève contre ce projet de loi. Par ailleurs, vous qui prétendez lutter contre les violences faites aux femmes, comment pouvez-vous accepter une loi qui va amener à la GPA, c’est-à-dire à la marchandisation du corps de la femme. Et ce seront encore les plus pauvres qui seront les victimes.
    Cette loi entraine aussi la question du « gender » ! Tous pareils, pas de différence entre les sexes hormis celle biologique, qu’un coup de bistouri peut changer. Vous, une féministe, accepter de n’être qu’un genre ! Absurde. Personnellement, je suis une femme, et fière de l’être. Et je refuse d’être un genre ou d’être si honteuse de ma nature qu’il me faut essayer de la faire disparaitre ou de discriminer les hommes afin de me sentir supérieure. Je pense que vous n’avez pas saisi ce que c’est qu’être féministe. En tant que telle, je suis l’égale de l’homme, mais égale dans ma différence. J’ai le droit de disposer de mon corps, ce qui signifie aussi en être responsable et le traiter avec respect, non comme un simple outil, mais comme une composante de ce que je suis. Je ne suis pas un vagin sur pattes, mais un être humain avec ses rêves, ses espoirs, sa personnalité, ses qualités et ses défauts.
    Et vous ? Qu’êtes-vous ?

  • marie , 19 avril 2013 @ 18 h 22 min

    Comme elle a vu les chaussures des manifestants…… On reste sans voix. Elle ne sait vraiment plus comment se défendre cette pauvre Fourest. Quand on est dans la marais on a pas l’impression que les homos s habillent tous chez C&A non plus.

  • CarcajouIS , 19 avril 2013 @ 18 h 36 min

    C’est sûr que C. Fourest la connaît bien, la France des privilégiés.

  • charlotte , 19 avril 2013 @ 18 h 40 min

    Et si on faisait témoigner lors d’une grande émission sur tous ceux qui sont passés à tabac chaque soir depuis quelques temps et pour encore longtemps par les CRS et policiers grâce aux théories que Madame Fourest défend et veut imposer à tous les enfants de France ? Cela ferait une belle et longue émission… Sauf que l’objectif de ces passages à tabac n’est pas de se montrer à la télé mais le retrait du projet Taubira. Nuance…

    Il y a quelques jours, répondant à un commentaire d’un lecteur de l’Express (au hasard) qui disait que Madame Fourest était brillante, j’ai écris : “brillante non, marketing oui”. Censure quasi immédiate avec message me précisant que les insultes n’avaient pas leur place dans les messages… Madame Fourest est bien protégée, à nos frais qui plus est ! Ce dont elle se vante d’ailleurs.

  • monhugo , 19 avril 2013 @ 18 h 51 min

    La France qui s’oppose à la fin programmée de la famille, dont la pantalonnade taupiresque* n’est qu’un élément (déterminant) parmi d’autres, n’est pas unicolore socialement, loin de là. Bien qu’il soit immodeste de se donner en exemple, même “statistique”, je suis pour ma part totalement (et durablement) dans la “dèche”, marginalisée professionnellement (emblématique de si nombreux “seniors”). Cela ne m’empêche pas de rejeter avec la dernière énergie cette “évolution” prétendue, qui a tout de l’ignoble. Les “pour” entonnent volontiers un (d’ailleurs totalement faux) couplet sur l’air du “droit nouveau pour certains, qui n’enlève rien à personne”. Pourquoi alors ces millions de personnes qui s’insurgent, n’étant pas concernées ? En fait si. Le genre humain est concerné, directement, profondément, viscéralement, par le refus du “Genre”.
    *Je ne dis plus que “Taupira”, et “taupiresque” donc. Cela lui va si bien !

Les commentaires sont clôturés.