Les nazis ont disparu

Ecrasons l’infâme ! Avec l’appui de Valls

Les nazis avaient disparu, condamnés à Nuremberg, oui, mais voilà… j’ai vu une vidéo publiée sur NDF, alors, je me pose des questions :

Les nazis ont disparu. Oui mais… Leurs héritiers, où sont-ils ?
Peut-être rôdent-ils, casqués, bottés de noir, du côté du Panthéon, sous l’inscription « Aux grands hommes, la Patrie reconnaissante » ? Peut-être repèrent-ils des hommes prêts à risquer leur liberté pour allumer un brasier symbolique ? Peut-être tabassent-ils un homme entravé, à terre, déjà réduit à l’impuissance ? Peut-être s’en donnent-ils à cœur-joie parce que cet homme de liberté est Noir ? Peut-être le traînent-ils comme du bétail vers l’abattoir ? Peut-être écrasent-ils sa « sale gueule » de leurs bottes blindées ? Peut-être veulent-ils étouffer ses cris : « Jamais… Jamais… Ta loi, Hollande, on n’en veut pas… Ta loi… » Peut-être ne veulent-ils pas entendre cette voix qui faiblit, qui s’évanouit ? Les nazis ont disparu… Peut-être…

Les nazis ont disparu. Oui mais… leurs techniques de propagande, déjà bien rodées par les communistes, où sont-elles ? Peut-être dans les grands médias nationaux, occupés à fêter le PSG, à changer les prénoms des « jeunes », à qualifier de « débordements » les émeutes, casses, agressions, vols, incendies, déclarations de guerre non masquées, et à réutiliser ce même mot de « débordement » lorsque des opposants à la loi Taubira montrent leur idées ? Peut-être dans les mensonges du ministre censé garder l’Intérieur, renversant les rôles, accusant la victime d’une agression imaginaire ? Peut-être dans cette « homophobiefolie » répétant à l’envi combien « un tiers des homosexuels ont été agressés » ? Peut-être dans ce climat de pourriture sciemment entretenu pour justifier tous les matraquages, toutes les arrestations, toutes les saloperies flicardes, les « murs de cons » des juges gauchistes, et autres gardes à vue à la gueule du citoyen suspect de liberté de pensée ?

Les nazis ont disparu. Oui mais… Restent tous leurs complices, ceux qui ont voulu garder sous le coude cette vidéo de la veulerie, de la bestialité, du vrai racisme, celui qui ne s’exerce sur aucune race – puisqu’elles n’existent plus – sauf sur celle des citoyens libres. Restent leurs complices qui se moquent des cris du peuple et ne pensent qu’à devenir führer à la place du führer, remplaçant « la joie par le travail » par « la joie par la démocratie » et pour eux, la joie par la puissance du fric et du pouvoir.
Les nazis ont disparu. Oui mais… restent l’appellation, la vraie, celle qui donne le sens, celle qui, développée en allemand, et en respectant la grammaire, se traduit intégralement par « socialistes nationaux. »

Je garde en mémoire respectueuse les cris de cet homme fracassé : « Jamais… Jamais.. Ta loi… Hollande… on n’en veut pas… Jamais… Hollande… » et je la reprends : « Hollande ni ta loi, ni toi, je n’en veux pas ! »

Autres articles

65 Commentaires

  • lagadafe , 19 Mai 2013 à 11:20 @ 11 h 20 min

    Que j’aimerais savoir écrire de la sorte !
    Merci Pierre-François Ghisoni ,
    Je fais passer votre article au peu de relations que j’ai .

  • Câlinou , 19 Mai 2013 à 11:48 @ 11 h 48 min

    Au temps des nazis en Allemagne, les pères convoqués au poste retrouvaient leur fils, mais découpé en morceaux, dans une grande bassine recouverte d’une bâche.
    Quel était leur douleur quand, guidés par une intuition, ils regardaient sous la table et soulevaient la bâche.

  • A. , 19 Mai 2013 à 11:48 @ 11 h 48 min

    On attend une réaction de SOS Racisme…

  • Ladouze , 19 Mai 2013 à 11:49 @ 11 h 49 min

    Bien dit ! Les régimes passent, mais les méthodes restent… L’idéologie sectaire de ce gouvernement est non pas effrayante mais consternante. Ils croient être l’avenir, alors qu’ils sont déjà le passé…

  • Tarantik Yves , 19 Mai 2013 à 11:50 @ 11 h 50 min

    Des nazis, pas encore, mais des brutes certainement…
    Donc nous attendons trois choses :
    . Que SOS racisme si sourcilleuse d’habitude porte plainte contre Valls et la poignée de sbires qui ont frappé ce manifestant à terre.
    . Que les syndicats de police réagissent enfin fermement contre l’utilisation des forces de l’ordre à des fins de basse politique. (Car c’est ainsi qu’on les dévoient peu à peu)
    . Qu’ils demandent des comptes au Ministre pour les mensonges et les truquages concernant les manifestants pacifiques et la minoration (pour ne pas dire plus) des exactions perpétuées par les casseurs.
    C’est désormais la crédibilité de la République qui est mise en cause par ce gouvernement de manipulateurs.
    Sinon à quoi servent les syndicats ?

  • Trucker , 19 Mai 2013 à 11:50 @ 11 h 50 min

    Les nazis ont disparu dites vous, mais je ne cesse de le répéter depuis le début, m’étonnant que cela ne soit pas utilisé pour discréditer ce gouvernement : ce qu’ils auraient fait, d’autres vont le faire, PMA/GPA sélection des embryons selon des critères génétiques exigés par les duos adoptant.

    Bref qu’importe si les individus ont disparu quand leur idéologie est mise en oeuvre. Réduire l’être humain à des utérus et des paires de bras en location,endoctrinement des enfants dont on considère qu’ils appartiennent à l’état plus qu’à leurs parents, n’est-ce pas proche de ce qu’était la vision de l’homme selon Adolf Hitler ?

    Qu’attend t-on dans ce mouvement de contestation et de résistance pour franchir le pas et abandonner la bienséance sémantique qui jusqu’à présent l’a caractérisé ?

    Pourquoi ne réponds t-on pas ni sur le site de LMPT ni sur celui du Printemps Français à ce genre de question ?

    Pourquoi s’est-on laissé jusqu’à présent traité de fachos par ceux qui comme vous l’écrivez fort à propos se comportent comme des nazis ?

  • LUC+ , 19 Mai 2013 à 12:03 @ 12 h 03 min

    Mais c’est pire que ça !Des français et hommes politiques et de surcroit des gouvernants qui donnent l’ordre de pratiquer des exactions contre leur propre peuple ! contribuables ! en France ! en 2013 ! a Paris !

Les commentaires sont fermés.