Alain Escada : “Abandonner l’Orient, c’est renoncer à l’universalité du christianisme et c’est oublier ses origines”

Alain Escada, pourquoi manifester ce 21 septembre ? Les chrétiens d’Orient sont persécutés depuis des années dans l’indifférence générale et, d’un seul coup, les médias et les associations attirent notre attention sur leur sort…

C’est bien le constat que nous faisons. Jusqu’à présent, les chrétiens d’Orient n’ont bénéficié de la sollicitude de leurs contemporains qu’à travers une succession d’émotions passagères. Les journaux télévisés donnent le ton. Le massacre des chrétiens d’Orient émeut. Mais il suffira d’un tsunami ou d’un avion qui s’écrase pour que les journalistes passent à autre chose et que les téléspectateurs les oublient. C’est ce piège dont il faut sortir.

Manifester le 21 septembre doit notamment servir à démontrer aux politiciens et aux médias que les Français s’intéressent suffisamment au sort des chrétiens d’Orient pour descendre dans la rue. Si nous analysons les choses avec cynisme, on peut dire que les médias ne conserveront leur attention pour les chrétiens d’Orient que si le sujet est considéré “vendeur”, tandis que les politiciens ne chercheront vraiment à poser des actes concrets que s’ils ont le sentiment que cela correspond à une attente de leurs électeurs.

On me rétorquera que, de François Hollande à Barack Obama, des chefs d’Etat s’affairent à ce sujet en ce moment. Mais il y a là, d’une part, une grande dose de politique-spectacle avec des acteurs politiques sur le déclin qui trouvent à bon compte l’occasion d’apparaître comme des hommes mondialement influents pour contrebalancer l’impopularité qu’ils subissent l’un comme l’autre en leur pays respectif. Et, d’autre part, il y a chez l’un comme chez l’autre des considérations géopolitiques dans lesquelles, en vérité, pèsent beaucoup plus des intérêts pour le contrôle du pétrole et du gaz dans ces contrées que le souci sincère de ce que subissent les chrétiens d’Orient.

Comment faire pour que la chape de plomb médiatique ne retombe pas ?

Il faudra que nous soyons persévérants dans notre solidarité. Cela dépend en partie de nous-mêmes. Soit nous adoptons un comportement de veaux et nous laissons les médias nous imposer les sujets auxquels il faudrait s’intéresser. Soit nous témoignons d’une détermination durable, visible et organisée afin de venir en aide aux chrétiens d’Orient et c’est nous qui imposons le sujet aux médias et à la classe politique.

Il faut aussi en revenir aux questions qui fâchent. Citons un seul exemple. On ne peut pas tout à la fois prétendre combattre les djihadistes de l’Etat Islamique et se prosterner devant les émirs du Qatar sous prétexte qu’ils sont d’importants investisseurs.

L’Institut Civitas organise ce rassemblement du 21/09. Quelle est votre point de vue sur le droit d’asile que le gouvernement souhaite accorder à de très nombreuses familles irakiennes ?

Accueillir des chrétiens d’Orient en France ? Bien sûr, il aurait été souhaitable depuis longtemps que la politique d’accueil de réfugiés par la France accorde une nette priorité aux réfugiés chrétiens issus d’un pays qui les persécute. Cependant la solution pour les chrétiens d’Orient n’est pas de les déplacer massivement en Occident mais de leur assurer les moyens de vivre en paix dans leurs villes et leurs villages d’origine. La chrétienté d’Orient incarne le berceau du christianisme. Abandonner l’Orient, c’est renoncer à l’universalité du christianisme et c’est oublier ses origines.

Quels sont les soutiens à cette manifestation ?

La manifestation nationale de soutien aux chrétiens d’Orient a reçu le parrainage du Patriarche latin de Jérusalem. Joseph Fadelle a lui-aussi accepté de rejoindre le comité de parrainage de la manifestation nationale de soutien aux chrétiens d’Orient. Mieux encore, Joseph Fadelle y prendra la parole, lui qui a vécu personnellement la persécution en raison de sa foi dans le Christ.

Diverses associations soutiennent cette manifestation : SOS Chrétiens d’Orient, Chrétiens de Syrie pour la Paix, Aramic TV, SOS Enfants d’Irak, l’Association de Soutien aux Chrétiens Irakiens, SOS Outre-Mer, l’Observatoire de la Christianophobie, Chrétienté Solidarité, Riposte Catholique, Renaissance Catholique, l’Association Catholique des Infirmières et Médecins…

Beaucoup de paroisses, particulièrement celles fréquentées par les différentes communautés de chrétiens orientaux, apportent également leur soutien à cette manifestation. Des élus nous ont également témoigné leurs encouragements.

Enfin, je voudrais citer quelques médias engagés qui ont accepté de relayer les informations liées à cette manifestation : Nouvelles de France, bien sûr, mais aussi Présent, Le Salon Beige, Média-Presse.Info…

Autres articles

5 Commentaires

  • Marie Genko , 20 Sep 2014 à 9:34 @ 9 h 34 min

    Lorsqu’Alain Escada écrit:

    “des considérations géopolitiques dans lesquelles, en vérité, pèsent beaucoup plus des intérêts pour le contrôle du pétrole et du gaz dans ces contrées que le souci sincère de ce que subissent les chrétiens d’Orient.”

    il touche du doigt la seule réalité, qui pousse les Occidentaux à protéger le gouvernement actuel de l’Irak!

    Car je suis convaincue que les chrétiens et le christianisme sont considérés comme des entraves à la progression de l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial.

    Cette idéologie elle sera vaincue par chacun d’entre nous à la condition que nous utilisions la seule arme qui fasse reculer les démons:

    Le jeune et la Prière !

  • Pascal63 , 20 Sep 2014 à 12:32 @ 12 h 32 min

    Ô combien vous avez entièrement raison ! Prier, prier , prier même à contre courant ! Prions pour ces pauvres gens . Honte à la lâcheté de ces gvts et aux causes détournées de ces derniers.

  • Cap2006 , 20 Sep 2014 à 22:41 @ 22 h 41 min

    J’hallucine à chaque fois que je lis les réticences sur l’accueil de ces arabes chrétiens… et qu’il serait mieux qu’ils restent la bas pour la soit disante ” universalité” d’une religion en voie de marginalisation.

  • Trucker , 21 Sep 2014 à 11:23 @ 11 h 23 min

    Cap2006………..vous préfèreriez que l’on débattent du soutient de nos politiciens et pseudo intellos de gôche à l’expansion de l’Islam dans les pays occidentaux peut être ?

    Je ne suis pas contre l’accueil des arabes chrétiens en occident mais avouer qu’entrevoir cette seule perspective pose un sérieux problème : ce serait tous simplement encourager leurs persécuteurs à continuer de plus belle partout où se trouve des chrétiens, dans le but d’une épuration éthnico-religieuse que calife Ibrahim souhaite de ses voeux me semble-t-il dans sa sphère d’influence politique.

    De plus cela équivaudrait à entériner le caractère inéluctable d’un futur choc des civilisations, bloc contre bloc !

    Cela ne ferait qu’encourager les islamistes dans leur projet expansionniste, convaincus qu’ils seraient de l’absence de volonté du monde occidentale à défendre le berceau géographique et culturel de la chrétienté et donc de l’absence de volonté tout court à défendre les fondements de leur culture ( ce qui est déjà les cas au vu de la tiédeur de nos politichiens à réagir face à la situation actuelle )

    Pour être cynique, je pense pour ma part que à tout malheur il y a du bon et que l’exemple de ce qui se passe là bas devrai ouvrir les yeux des mollassons que beaucoup sont devenus par chez nous, lorsqu’il s’agit de la pérennité de ce que nous sommes……mais aussi aider de nombreux musulmans à réfléchir sur ce que peut produire l’Islam……..

    Je souscris à ce que dit Alain Escada sur le rapport que doit entretenir le “petit ” peuple avec la classe médiatico- politique.

    C’est à nous d’imposer les sujets qui doivent faire actualité et débats, et ce sur tous les sujets de société.

    C’est tout simplement restaurer les rôles respectifs dans une société qui se veut démocratique : les politiciens se doivent d’être au service du peuple.
    La mollesse d’esprit et de caractère qui se sont insinué dans les coeurs à abouti à l’inversion de cette logique : les politiciens se servent y compris et surtout sur le dos du peuple.

    Qui osera dire au peuple français que le maintien d’une politique qui se veut “sociale”, faite de gabegie organisée, et qui devrait nous conduire à la faillite, se paye à l’heure actuelle, pour partie, par le martyr des innocents en Irak.

    C’est ce que Alain Escada pointe du doigt lorsqu’il évoque les questions qui fâchent

  • Paterfamilias , 22 Sep 2014 à 15:27 @ 15 h 27 min

    La prière indispensable, bien sûr, mais comme disait notre Jeanne :
    “les hommes d’armes batailleront, et Dieu donnera la victoire”. Quant à Péguy, grand admirateur de Jeanne, il disait “demander la victoire et ne pas avoir envie de se battre, c’est mal élevé”…

Les commentaires sont fermés.