Citoyens du monde, ou artisans de l’immonde ?

Citoyens du monde, ou artisans de l’immonde ?

par Bernard Montet

Quand ils sont venus chercher les “fachos”,
Nous les avons un peu aidés,
Nous détestions les “fachos”.

Quand ils sont venus chercher les “sionistes”,
Nous n’avons rien dit,
Nous n’étions pas “sionistes”.

Quand ils sont venus chercher les bouddhistes et autres païens,
Nous n’avons rien dit,
Nous n’étions pas païens.

Quand ils sont venus chercher les chrétiens,
Nous n’avons pas protesté,
Nous n’étions pas chrétiens.

Quand ils sont venus chercher les musulmans patriotes
Nous n’avons pas protesté,
Nous n’étions pas musulmans et encore moins patriotes.

Puis ils sont venus nous chercher,
Nous, les bons apôtres du métissage et du sans-frontiérisme,
Et il ne restait personne pour protester.

Ce texte “à la manière de” est une adaptation du célèbre poème du pasteur Martin Niemöller (14 janvier 1892 – 6 mars 1984). Tout d’abord favorable au régime hitlérien, cet ancien commandant des “corps francs” devenu pasteur en 1931 s’oppose dès septembre 1933 à la nazification de l’église protestante ainsi qu’aux mesures antisémites. Il crée alors la “ligue d’urgence des pasteurs” (pfarrernotbund) que rejoignent rapidement 6000 de ses collègues (plus du tiers des pasteurs allemands). Lorsque l’église protestante passe sous le contrôle des “chrétiens allemands” et devient en 1934 “l’église du Reich”, il forme “l’église confessante” avec les pasteurs dissidents. Ces actes de résistance lui valent une déportation au camp de concentration de Sachsenhausen en 1937, puis au camp de Dachau en 1941.

La situation actuelle ne manque pas de similitudes avec cette sinistre période. Montée en puissance d’une idéologie inhumaine et totalitaire: peste brune hier ( le nazisme), peste verte aujourd’hui ( l’islamisme radical). Même aveuglement volontaire des “élites”( y compris des élites religieuses, Pape en tête),même condamnation bien-pensante des lanceurs d’alerte. Même prise en otage d’un pays tout entier par des voyous fanatisés. Même soumission panurgique, hier au nom du peuple allemand, aujourd’hui au nom de l’amour universel.

Avec une différence notable, cependant: la passion nationaliste et l’idolâtrie du Chef sont remplacées par le culte du Veau d’Autre ( le “Big Other” de Jean Raspail). L’esprit revanchard et le ressentiment contre le Traité de Versailles cèdent la place à la haine de soi et au dénigrement assumé de ses propres racines . Ce n’est plus le délire raciste qui guide les foules, c’est le syndrome de Stockholm !

Autre symptôme inquiétant : la réticence constante à désigner l’ennemi islamiste radical, que l’alchimie médiatique transmute régulièrement en “kamikaze”, en “dépressif”, en “individu psychologiquement fragile”. A quand les fiches D comme “dépressif”, M comme “troubles mentaux”, P comme “psychologiquement fragile”, voire T comme “temesta” ? Sans compter l’idée géniale de certains (merci BHL !), de réclamer l’anonymat des terroristes dans les médias. Encore un peu et le coq Gaulois se transformera en autruche !

Tout cela sous le contrôle de la Sainte Inquisition du politiquement correct: politiciens aux ordres, intellectuels du système, associations communautaristes, meute médiatique, “idiots utiles” au sens léniniste du terme.

Insidieusement, s’insinue dans les esprits le fatalisme, le trouble sentiment que notre vieux pays glisse inexorablement vers le gouffre. Mais l’exemple du pasteur Niemöller et les enseignements de l’Histoire nous rappellent fort opportunément qu’un retournement de situation est toujours possible.

Autres articles

5 Commentaires

  • Charles , 19 Sep 2016 à 9:06 @ 9 h 06 min

    J’ai toujours pensé et dit qu’il existait des allemands intelligents capables de se réveiller et de refuser l’ordre établi. Hier Dimanche,à Berlin , plus de 14 % des électeurs
    ont voté pour la résistance au délire de la mondialisation sauvage des eurobéats.
    Parti de zéro, c’est une confirmation de la tendance.
    Le parti des AfD casse le consensus mou de l’UMPS allemand

    Beatrix Von Staorch, Députèe AfD à Strasbourg

    https://www.rt.com/news/359805-afd-cdu-merkel-berlin/

  • Charles , 19 Sep 2016 à 19:55 @ 19 h 55 min

    La vidéo du dernier rallye (Greensboro)de Clinton serait un photomontage visible au ralenti
    du fait de la contradiction entre le mur du fond derrière Clinton
    et les images visibles sur les écrans de portables vus de derrière.

    https://www.youtube.com/watch?v=nCP3HIhQgLI

  • Boutté , 20 Sep 2016 à 8:14 @ 8 h 14 min

    On continue, hélas, d’entretenir l’impossible distinguo :
    L’Islam se lit dans le Coran . Le Jihad y est une obligation faite aux Musulmans. Un Islam modéré est une impossibilité et l’Islamisme Radical un pléonasme comme le seraient l’Hitlérisme humain où le Communisme soft.

  • Isaïe , 20 Sep 2016 à 10:01 @ 10 h 01 min

    @ Boutté
    Je suis bien d’accord avec vous. En effet, les islamistes ne font qu’obéir au Coran. Maintenant, si nous parlons des nazis, il ne faut pas oublier que des dignitaire musulmans ont fait un pacte avec les nazis en 1942 (entre autre le muphti de Jérusalem). Maintenant, les musulmans se rallient à la Russie qui s’est montrée aussi anti sémite que les nazis et qui a plus de huit cent millions de morts sur la conscience avec le communisme. Maintenant, c’est la veulerie des politiques occidentaux qui favorisent ce que nous voyons. Ces politiques veulent d’un Islam à la française mais pour cela il leur faudrait modifier le Coran mais cela est impossible. Ainsi nous voyons des bisounours rêvasser dans une pleine utopie

  • Hilarion , 30 Sep 2016 à 11:19 @ 11 h 19 min

    A Isaïe “bisounours rêvasser en pleine utopie”. Est-ce bien sûr ? N’y aurait-il pas plutôt quelques sordides intérêts en relation avec ces fabuleuses puissances financières que sont des pays aussi pétroliers que soucieux de dominer le monde par propagation d’un islamisme totalitaire.

Les commentaires sont fermés.