Éric Zemmour répond à Rama Yade : «ce n’est pas moi qui ai été nommé ministre parce que j’étais noir et femme»

À Rama Yade qui l’accuse de “libérer la parole raciste en portant un regard ethnicisé sur les gens”, Éric Zemmour répond vendredi 15 novembre sur Itélé (« Ça se discute ») : “Ce n’est pas moi qui ai été nommé ministre parce que j’étais noir et femme. Donc, celui ou celle qui a bénéficié d’un regard ethnicisé sur la société française, ce n’est pas moi, c’est Rama Yade. Et ce n’est pas moi non plus qui ai été nommé présentateur du journal (télévisé, ndlr) de TF1 parce que j’étais noir, ok ? Et ce n’est pas moi qui ai dit en 1998, quand l’équipe de France a gagné la Coupe du monde, qu’elle a gagné parce qu’elle était ‘black-blanc-beur’.”

Le chroniqueur accuse “la machine de guerre antiraciste” d’avoir “racialisé le discours”. “À partir du moment où on vous dit : ‘C’est mieux parce qu’il y a plus de noirs, plus d’Arabes” et qu’après on vous dit : ‘Mais vous n’avez pas le droit d’appeler un Arabe un Arabe et un noir un noir, il faut choisir !”

Éric Zemmour rappelle aussi que Libération l’a traité d’« étron ». “Est-ce que ça veut dire qu’on m’a sorti de l’espèce humaine ? Est-ce que je dois attaquer Pierre Marcel, pour ne pas le nommer, qui a écrit ça ? (…) Est-ce qu’une merde, c’est pas pire qu’un singe ?” Bref, “la violence politique, Christiane Taubira n’est pas la première à la subir”.

Autres articles

77 Commentaires

  • Centulle , 19 Nov 2013 à 18:40 @ 18 h 40 min

    Mais j’ai l’impression que vous parlez de l’équipe de France qui joue ce soir contre l’Ukraine.

  • biquette83 , 19 Nov 2013 à 19:08 @ 19 h 08 min

    Bonjour,

    M.ZEMMOUR, pas d’inquiétude, quand la gauche refuse le dialogue, elle traite l’autre d’étron. Ils sont comme les gamins qui ont découvert le mot caca boudin. Torchez-vous avec libération, c’est tout ce que ce journal inspire. Vous avez bien eu raison de ne pas porter plainte, vous êtes beaucoup plus intelligent que C.TAUBIRA. Et vous défendez la France et les français, on ne vous dira jamais assez merci.

  • lunire , 19 Nov 2013 à 19:33 @ 19 h 33 min

    Préférer un noir pour un poste s’appelle maintenant la “discrimination positive”. Moi, j’appelle cela du racisme :
    – envers les “blancs” qui sont rejetés à cause de la couleur de leur peau
    – envers les autres que l’on traite comme des “inférieurs” en leur facilitant tout comme on le ferait avec des enfants. Et leur dignité, qu’en faites-vous ???

  • Libre , 19 Nov 2013 à 19:56 @ 19 h 56 min

    Cela vole très bas mais on a l’habitude en France vu le niveau effrayant de culture et d’instruction dans notre beau pays…

  • JSG , 19 Nov 2013 à 22:30 @ 22 h 30 min

    Ce sont toujours les derniers arrivés qui la ramènent le plus !

  • monhugo , 19 Nov 2013 à 22:36 @ 22 h 36 min

    Un diplôme de Sciences Po Paris, quand il a été obtenu récemment (ce qui est le cas de Mame Ramatoulaye Yade – en 2000), n’est en aucun cas un gage d’excellence intellectuelle, ni même simplement d’un bon niveau universitaire. Ère Descoings (qui va faire baisser le niveau considérablement). Depuis la mort de l’homo honteux (dans des circonstances étranges, à New York, en avril 2012) et son remplacement, les choses perdurent à ce niveau-là. Au moins, il n’est pas contesté qu’elle est bien diplômée dans le sens qu’elle indique (contrairement à la Dati… ). Au compte des diplômes, la Taubira la bat de très loin…. La dame Yade a été promue dans le cadre de la discrimination positive, qui valait déjà sous Sarkozy – c’est un gadget de la bien-pensance UMP.
    C’est une femme, évidemment – les femmes constituant une espèce qui a besoin de visibilité dans les hautes sphères du pouvoir, premier bon point. Mais surtout elle est Noire. Une vraie “qualité”. Elle n’est pas française, mais sénégalaise (bat donc la Taupe, qui n’est que guyanaise – mais indépendantiste, ce qui doit équilibrer) – a dû acquérir la nationalité française par mariage. Avec un Juif, Joseph Zimet. Né canadien, et fils d’un ashkénaze polonais. Elle est musulmane – mais sans voile ! Mélangez le tout – un “must” ! Si on ajoute qu’elle fut la protégée d’Elkabbach, sur Public Sénat, en détachement…. Puis celle de Sarkozy lui-même, dont elle flattait l’ego, en précisant qu’elle avait adhéré à l’UMP (en 2005) grâce au “charisme” de celui-ci.

  • solstice , 19 Nov 2013 à 23:18 @ 23 h 18 min

    c’est pas très gentil pour Rama Yade si elle n’a été nommée que pour ça , et… c’est pas très galant de la part de E.Zemmour cette remarque, somme toute, assez – pour ne pas dire très – brutale.

Les commentaires sont fermés.