He had a fucking dream !

Dimanche, rien ne se passait comme prévu. La Manif pour Tous parisienne avait réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes et l’ambiance, très tendue à deux jours du vote en seconde lecture par l’Assemblée nationale du projet de loi Taubira, avait justifié une mobilisation exceptionnelle des forces de l’ordre, notamment autour de l’événement et au point d’arrivée du cortège. Mais à 15h59, on lui signala un attroupement suspect avenue des Gobelins. 3 CRS étaient sur le coup. À 16h02, une trentaine d’individus s’asseyaient sur la chaussées des Champs, le slogan “Un père, une mère, c’est élémentaire !” à la bouche, l’avertissait-on. 2 CRS sur le coup. À 16h03, on lui signalait que des jeunes s’étaient allongé sur les rails du tramway T2 à au moins deux endroits dans la capitale. Les gendarmes mobiles allaient s’en occuper. Impossible en effet de réduire le dispositif autour de LMPT où de nombreux manifestants n’avaient pas l’air d’être de ceux qui rentrent à la maison quand Frigide ou Albéric le demande. À 16h04, Bernard Boucault, le Préfet de police de Paris, l’appelait en catastrophe : on lui signalait des dizaines d’attroupements dans tout Paris : Rivoli, Les Halles, l’Hôtel de ville, Bourse, Sorbonne, Saint-Michel, Luxembourg, Etoile, Barbès, Magenta… et des dizaines d’avenues bloquées pacifiquement. Que faire ? Redéployer les forces de l’ordre ? “Et merde ! On me rapporte au moins dix autres attroupements, deux intrusions sur le périphérique et des individus sur les voies du RER C à hauteur du parc André Citroën !” l’interrompit dans ses pensées Bernard Boucault. Son ton était paniqué. “Sur la Tour Eiffel et Montmartre aussi. Mais, c’est quoi ce délire ?”

“Arrêtez tout !”, lui répondit-il. “Tout !”

“Arrêter quoi, bon sang ?” lui répondit Boucault. La tête lui tourna. Qu’est-ce qui lui avait fichu de tels manifestants ? Il devait en référer au Président. Tout de suite.

“Oui allô ?”

“Allo, Ségo… pardon, allô Valérie, est-ce que je pourrais parler à François s’il te plaît ?”

François, c’est Kommandantur, il n’a pas l’air bien, on dirait qu’Anne Gravoin l’a quitté.”

“Oui, Manuel ?”

“François, c’est la cata, les anti-mariage pour tous manifestent partout dans Paris, j’ai Boucault qui me rappelle, là, attends, deux secondes !”

“Oui, Bernard ?”

“Manuel, je ne sais pas ce qu’il se passe. On me signale huit autres rassemblements et certains signalés par des appels à la Préf’ n’ont en fait pas lieu, j’ai trois CRS qui se sont rendues pour rien à Rivoli tandis que certaines avenues sont bouchées depuis cinq minutes…”

Manuel se réveilla en sursaut. Anne était toujours à ses côtés, il était 2h05 du matin ce samedi. “Waouh… Heureusement que dimanche, ce sont des bons petits cathos qui ne font pas de vague qui manifestent” pensa-t-il, en sueurs, avant d’aller aux toilettes.

Autres articles

51 Commentaires

  • Brillet , 20 Avr 2013 à 13:41 @ 13 h 41 min

    Excellente idée Alain !

    Je suis de Nice !

  • Jean-Michel , 20 Avr 2013 à 13:44 @ 13 h 44 min

    C’est peut-être un rêve prémonitoire. La France n’est pas en bonne santé économique non plus, on aurait tendance à l’oublier.

  • jo le flambeur , 20 Avr 2013 à 13:54 @ 13 h 54 min

    ben on a rien compris…

  • alain , 20 Avr 2013 à 13:57 @ 13 h 57 min

    Le point limite a été franchi, c’est l’histoire de la fameuse goutte d’eau qui fait déborder le fameux vase.

    Les psychologues américains appellent cela la “Pain Zone”.

    La “Pain Zone” (Zone de Douleur) c’est le point où la « douleur » ici politique, morale, intellectuelle est trop forte et où l’individu concerné trouve que trop c’est trop.

    Et quand les bornes sont franchies il n’y plus de limites.

    Apparemment les bornes de tout un tas de gens ont été franchies.

    Les manifestants de dimanche dernier 24 Mars 2013, de tous âges, de toutes conditions sociales, ont dépassé leur point limite.

    C’est parce que leurs « limites » ont été franchies que des centaines de milliers de gens se sont déplacés DEUX FOIS en 2 MOIS pour les plus grandes manifs que la France ait jamais vu depuis 30 ans.

    Comme on leur fait le coup du mépris, ” vous n’êtes rien” “une poignée de manifestants” (Arnaud Montebourg) et qu’en plus on les matraque et on les “gaze” ils vont se radicaliser à vitesse grand V.

    Les incidents ont été certes très limités, mais tous ces braves gens de dimanche, dont beaucoup sont des primo-manifestants, ont pensé collectivement ” les salauds cela aurait pu être moi ou mes enfants”.

    Du coup ils sont remontés à bloc.

    Montrez moi un socialiste ou un écolo que j’aille le faire chier avec les amis que je me suis fait en allant à la manif.

    Résultat jeudi 28 mars, dans la soirée les plus teigneux des parisiens, 3000 manifestants , vont devant France Télévision faire une bronca à François devant France Télévision de 18 H à 21 H.

    La veille Mercredi 27 mars à Saint-Quentin en Yvelines le député PS rapporteur du projet de loi n’a pas pu l’ouvrir.

    à Lyon Taubira se fait sonner les cloches en allant applaudir une pièce de théatre sur l’homosexualité dont le script a été écrit par Robert Badinter, le lendemain les mêmes Lyonnais se payent à la Gare Arnaud Kinarienvu, le ministre qui est la terreur des fonds de pension.
    Vendredi 29 mars et samedi 30 les Bretons au chapeau rond se payent 3 fois de suite 3 ministres venus blablater à un colloque :Belkacem, Peillon et une nana dont j’ai oublié le nom.

    BFM TV a même fait une très belle synthèse de tout cela Samedi 30 mars dans son édition du soir.

    Et cela continue depuis de plus belle sur tout le territoire.

    Les Mecs d’en face sont en état de choc. Les responsables socialistes voient que le temps se gâte et que le fond de l’air devient franchement mauvais.

    Parallèlement tout le monde dit qu’Hollande a été nul à la télé.

    Le premier ministre contredit le président sur les retraites.

    Les conseillers des ministres démissionnent en cascade.

    Le député socialiste du XIV ème arrondissement de Paris dit qu’Hollande doit se bouger le cul, car la situation est grave.

    LeRoux, le patron des députés socialistes se fâche et dit que ce n’est pas comme cela que l’on s’adresse au président.

    Gallut le député socialiste breton, joue les léche-culs et tape sur son collègue parisien.

    Mélanchon traite Moscovici de salopard et engueule tout le monde.

    Les socialistes tapent sur Mélanchon en disant que ses propos leur rappellent les heures les plus noires de notre histoire.

    La commissaire politique de la police de la pensée Ruth Elkrief nous fait un remake du « point de détail » en mettant sur le grill pendant tout l’interview Alexis Corbière le n° 2 du Parti de Gauche.

    J’espère que je n’ai rien oublié. (Cétait avant l’affaire Cahuzac – complétez vous-mêmes)

    Les intellectuels gauchistes de Terra Nova voulait changer de peuple, ils ont réussi.

    Le peuple de droite adopte les méthodes de la minorité activiste de gauche et les généralise.

    Le peuple de droite se jette dans les manifs et le “harcèlement démocratique” avec gourmandise, spontanéité, et dynamisme.

    Prends cela dans la gueule Cambadélis (dit Kosta) le député socialiste ex-trotskyste , fondateur de Ras Le Front qui avait théorisé le « harcèlement démocratique » contre le FN

    Comme l’a écrit très justement un intervenant sur ce site « le peuple de droite ne manifeste pas souvent, mais quand il se bouge le cul, il ne fait pas les choses à moitié ! »

    Le peuple de droite a découvert sa force – le nombre –

    La parole en train de se libérer progressivement sur tous les sujets !

    Sur tous les sujets “interdits” L’immigration, l’insécurité, le remplacement de population, l’europe etc le pouvoir va utiliser les vieilles recettes et accuser la droite de se “radicaliser”, de “dériver” vers l’extrême-droite, voire de se “fasciser.”

    Un début : l’article du Monde de samedi 30 mars sur « l’électorat de droite se radicalise » et la déclaration de Frédérique Espagnac, la porte Parole du PS.

    Mais ces vieilles ficelles vont de moins en moins marcher, car usées jusqu’à la corde, leur prégnance politique va s’avérer de moins en moins efficace.

    Les gens vont dire de plus en plus haut et de plus en plus fort que la gauche les leur gonfle avec ses conneries et ses obsessions qui relèvent de la psychiatrie.

    Les militants Identitaires, Nationalistes, FN , catholiques traditionalistes bref tous les “extrémistes”etc vont être de plus en plus fréquentables, l’appréciation globale passant de réservée à neutre puis favorable jusqu’à ce que prochainement des millions de gens trouvent compréhensible « après tout » que l’un de ces militants ait foutu un pain dans la gueule à un type de gauche qui l’emmerdait.

    Faut ce qui faut. Madame Dupont et Monsieur Dubois sont contre la violence, mais après tout ce sont les autres qui ont commencé et en plus cela fait des années qu’ »ils » nous les brisent et qu’on rase les murs, qu’on serre les points qu’on a envie de casser son poste télé.

    Les gens interdits de parole pendant des années, frustrés vont se défouler avec la force d’un ressort bandé qui se détend et l’ardeur des néophytes.

    Le pouvoir socialiste dont le logiciel sera de moins en moins en phase avec la réalité, qui a tous les pouvoirs et donc est responsable de tout va se raidir pour tenter de préserver son pouvoir.

    Le pouvoir socialiste n’a plus d’argent. Le pouvoir socialiste ne peut que prendre celui des “riches” (4000 euros par mois pour François et ses copains).

    Mais cela ne suffira pas il faudra qu’il baisse les critères et le pouvoir se créera encore plus d’ennemis.

    Seulement voilà Monsieur Duval et Madame Duchemin ont découvert qu’ils n’étaient pas tout seul dans leur coin, que tant qu’à ruminer dans son coin, autant ruminer avec les gens sympas avec qui on a pris le car ou le train pour aller manifester à Paris et qu’on allait montrer à tous ces connards de quel bois on se chauffait ( à gauche on appelle cela créer du lien social !)

    le “harcèlement démocratique” créateur de lien social !

  • Gisèle , 20 Avr 2013 à 14:25 @ 14 h 25 min

    Madame Taubira est allée voir une pièce de théâtre à la gloire de l homosexualité ?
    Si ça ce nesst pas de la provoque !! Mais combien de Français l ont su ???
    Et avez vous vu le matraquage à la télévision ?
    A croire que nous le somme tous !!!
    PFF !! parceque l’ indigestion va remplacer grippe H1N1 ! et il va falloir que notre ministre de la santé trouve un labo capable de fabriquer en hâte un vaccin efficace !
    Ras le bol de toute cette apologie du mal !
    Montrez nous de belles choses ! Des reportages glorifiant des ouvriers qui se battent pour sauvegarder leur entreprise et qui travaillent en s entraidant et en se respectant les uns les autres !
    Montrez nous des groupes d enfants heureux de vivre dans leur innocence et leur joie !
    Montrez nous des familles unies qui perpétuent le vrai amour entre tous !
    Montrez nous cette création si belle qui nous est donnée gratuitement , jour après jour par un Dieu Père qui nous aime , malgré notre très grande ingratitude !

  • Fouillemerde , 20 Avr 2013 à 14:45 @ 14 h 45 min

    Si TU n’as rien compris, relis le texte ou son explication et ramonne-toi les méninges…

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen