Course aux dons pour la restauration de Notre-Dame : Juan Branco VS Emmanuel Lechypre (DÉBAT)

Course aux dons pour la restauration de Notre-Dame : Juan Branco VS Emmanuel Lechypre (DÉBAT)

Autres articles

6 Commentaires

  • C.B. , 20 Avr 2019 à 11:36 @ 11 h 36 min

    Mais quand vont-ils apprendre à parler français? Il ne s’agit absolument pas de RECONSTRUIRE (ni de REBÂTIR) Notre-Dame, mais de la RESTAURER (voire de la RÉPARER). En plus, il y a des règles nationales et internationales concernant ce qu’on peut, ou non, faire sur un bâtiment historique, qui plus est patrimoine mondial.

  • borphi , 20 Avr 2019 à 15:28 @ 15 h 28 min

    Juan Branco est dans le vrai ! c’est à l’état de financer l’entretien de son patrimoine historique. Un patrimoine historique visitable au 2/3 gratuitement par des millions de touristes tous les ans.
    14 millions de touristes visitaient gratuitement Notre-Dame chaque année.
    Pour tous ces touristes la taxe de séjour est de 1,40 €/jour pour la visite entière de Paris gratuitement.
    Plutôt que de taxer les français toujours davantage , c’est pas incohérent d’augmenter la taxe de séjour quotidienne d’1 euro pour financer l’entretien des monuments historiques gratuitement visitables

  • jejomau , 22 Avr 2019 à 9:33 @ 9 h 33 min

    y a des mécènes parce que ‘Etat est composé de franc-mac islamophiles qui font de la christianophobie à haute dose

  • Jean-Bernard Brisset , 22 Avr 2019 à 12:11 @ 12 h 11 min

    Depuis la Révolution, la bêtise des français n’a fait que s’aggraver. Ils tranchèrent la tête de leur roi et perdirent la leur. L’esprit jacobin, si bien dénoncé par Augustin Barruel, est plus que jamais présent, avec cette différence qu’on crie à présent “les patrons à la lanterne”; ces patrons seuls producteurs de richesse sans qui ces assistés et fonctionnaires n’auraient rien à manger.

  • jejomau , 22 Avr 2019 à 14:00 @ 14 h 00 min

    On sera sorti de la crise économique, on sera sorti de la crise spirituelle de notre pays, on sera sorti de la crise démographique, on sera sorti de la nuit, on sera enfin libres et redevenus souverains chez nous… Quand on aura réduit à néant les Gauchistes !

  • Jean-Bernard Brisset , 22 Avr 2019 à 18:10 @ 18 h 10 min

    Jejomeau, je vous admire d’y croire encore. Cette haine de la réussite des autres, cette envie qui ne supporte pas qu’une tête dépasse de la masse du troupeau sont trop ancrées dans les gênes du français. Celine l’a très bien résumé en ces quelques mots: “les ratés ne vous rateront pas”.

Les commentaires sont fermés.