Aux armes citoyens ! Formez vos bataillons !

Après la démonstration de force de la Grande Armée du printemps dernier, l’heure est venue de se mettre en ordre de bataille. Le navire amiral de la Manif pour tous nous a donné un bien piètre spectacle et semble à l’heure actuelle peu à même de remplir le rôle que tous nous attendions de lui en prenant le commandement ferme et décisif de cette force incroyable qui pourtant s’était levée derrière lui. Divisions, ostracismes, atermoiements, luttes intestines et pour finir une ligne rendue de plus en plus floue laissent nombre de matelots à la dérive attendant enfin un ordre précis. Par milliers, nos troupes s’éparpillent, désœuvrées, ne sachant trop où aller ni que faire, tels des mercenaires impayés après une campagne.

Les différents navires qui composaient la réalité de notre ossature (AFC, Printemps Français, Alliance Vita, PCD, Ichtus et tant d’autres) se sont pour beaucoup considérablement renforcés. Leurs adhérents ont sensiblement augmentés preuve que ces millions de manifestants étaient prêts à s’engager et qu’il ne leur manquait que ce souffle nouveau qui a  rajeuni ces anciennes structures. Chacun s’est engagé là où il se sentait appelé, qui aux AFC, qui au PCD, qui à Alliance Vita, etc. Mais combien sont encore désœuvrés, bras ballants ? Combien n’ont pas encore trouvé où et comment s’engager ? Finalement que leur est-il proposé sinon d’attendre une éventuelle prochaine manif, de signer quelques futures pétitions, de rejoindre tel ou tel groupe de formation. Tout cela est nécessaire certes, mais largement insuffisant.

Les AFC vont pouvoir ainsi poursuivre leur lutte tellement utile auprès des institutions de la république, Alliance Vita augmentera son influence et ses possibilités d’action, le PCD en gonflant ses troupes présentera peut-être plus de candidats ici ou là. Tout cela est parfait et sera une véritable réussite, si les liens tissés hier dans les tranchées demeurent et permettent une véritable interaction qui seule peut maintenir l’espérance d’une victoire. Une multitude d’initiatives a vu le jour, l’Écologie Humaine est peut-être la plus visible avec les Veilleurs ou les Homen. Ces actions sont elles aussi primordiales. Elles alimentent une réflexion indispensable pour poser dans la durée notre mouvement et assurer ses fruits. Elles maintiennent vif l’engagement sur le terrain et assurent une pression qu’il ne faut surtout pas relâcher.

Derrière eux nombres de petits mouvements plus locaux ou confidentiels contribuent à resserrer les mailles du tissu bigarré que nous formons petit à petit. Mais pour que ce tissu soit effectivement maillé, il est capital là encore que les pieds qui ont foulé le même pavé continuent d’avancer au même pas et dans la même direction. Pourtant tout cela ne peut suffire ! Ce vaste mouvement est né de la société civile et doit continuer à puiser là ces forces vives. C’est à nous, issus de cette société civile bafouée et bâillonnée, de reprendre partout, là où nous sommes, les rênes du pouvoir. Dans les associations, dans les corporations, dans les syndicats, dans les entreprises, dans les écoles et bien entendu dans la politique. Ne nous laissons plus abaisser, avilir, imposer des lois et des normes contraires à notre dignité.

Nous vivons un tournant historique au court duquel nous pouvons reprendre en main notre destinée ou la laisser à d’autres. Charles de Montalembert disait : « Vous avez beau ne pas vous occuper de politique, la politique s’occupe de vous tout de même». L’heure est venue et l’instant est crucial. Le pape François lui-même l’a rappelé tout récemment aux catholiques. « C’est une obligation pour les chrétiens qui ne peuvent pas s’en laver les mains comme Pilate ». Si nous ne prenons pas aujourd’hui nos responsabilités, nous ne pourrons garantir durablement à nos enfants les conditions de leur plein épanouissement. Ne nous y trompons pas, si la société civile n’investit pas aujourd’hui le politique, nous aurons marché vainement pendant un an. Il ne s’agit rien moins que d’une reprise de pouvoir par le peuple du plus profond de nos quartiers et de nos villages.

Si tous nous nous levons alors nous gagnerons ! Aux armes citoyens, formons nos bataillons et nous renverserons le cours de l’Histoire.

Articles liés

88Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Albert TALJOURBON , 20 septembre 2013 @ 18 h 32 min

    L’enjeu c’est que LMPT devienne la confédération générale de la famille, engerbant tous les mouvements, associations, partis, groupes dont parle cet article

    LMPT mettra la pression sur le pouvoir en mettant les gens dans la rue, comme les syndicats ont su faire pendant des décennies

    Oui, il faudra pour cela parler avec les élus de l’UMP, du FN, sans s’aliéner les uns au profit unique des autres…

  • Christiane , 20 septembre 2013 @ 18 h 50 min

    LMPT s’est divisée et, de ce fait rendue pratiquement inopérante parce qu’elle n’a offert aucune résistance à la tentative odieuse de récupération , à des fins seulement électorales, de ce mouvement par le plus sectaire des partis politiques : l’ UMP.

  • MP , 20 septembre 2013 @ 21 h 01 min

    Pour l’anté-christ plutôt il me semble…

    Le salut (rédemption) par le pêché (décadence) est l’idéologie folle d’une secte satanique secrète sabbataïste-franquiste à l’origine des rites maçonniques (temple de Salomon) et qui aurait tout infiltré (dont le catholicisme) : http://www.dailymotion.com/video/xz2hp3_salim-laibi-llp-sur-le-credo-sabbataiste-frankiste-roubaix-10-02-2013_news

  • xrayzoulou , 20 septembre 2013 @ 23 h 12 min

    Les disputes sont stériles et n’amènent rien de bon. Si on veut réussir, il faut s’unir, passer au dessus de différences qui peuvent être très enrichissantes pour les uns et les autres. Il ne faut pas de “pensée unique” ou nous tomberons dans le groupe socialo-gôcho-verts….. Il faut débattre et les idées des uns et celles des autres peuvent nous ouvrir des horizons et nous aider à sortir de l’impasse. Bougeons-nous, ne restons pas les bras ballants, les ennemis de la France (francs-maçons, islamiste et Cie) attendent au coin du bois et sont prêts à agir si nous ne faisons pas.
    Si toute la droite (UMP FN,Royalistes) s’unit ( j’avoue que je préférerais un Roi à toute cette racaille : ça marche bien dans les monarchies démocratiques), nous pouvons vaincre. Mais assez de palabres : de l’action. Dieu sera avec nous (que nous y croyons ou n’y croyons pas).

  • charles martel , 21 septembre 2013 @ 9 h 12 min

    Les responsables de la manif pour tous refusent de se compromettre avec les patriotes du Front national ou les petits jeunes courageux de “l’extrême droite”, par contre cela ne les gène pas de collaborer avec l’envahisseur musulman:

    Pour Christine Boutin, comme pour Béatrice Bourges du Printemps Français, c’est la loi de Dieu qui prime avant celle de la République. En effet, ils n’ont rien à envier aux frères musulmans, ils se comportent de la même sorte. Moins de liberté, toujours plus de morale religieuse, la cohésion nationale est en danger.
    Toujours présents, toujours sifflants quand il s’agit de promouvoir la morale des bons croyants, mais jamais présents quand il s’agit de dénoncer des évènements aussi tragiques que ceux de Trappes et compagnie. Ça se veut révolutionnaire, mais ils sont rétrogrades. Le réveil des catholiques les plus virulents fait le jeu du communautarisme en général. Le religieux en France a tendance à s’émanciper dans le temporel. Cette pseudo-révolution du printemps français et de ses acolytes, a-t-elle un autre but que de rechristianiser la France, en jouant avec les peurs, en faisant fi du progrès humain ?
    Le pire c’est que les plus graves des dangers sont mis de côté, comme le communautarisme religieux et notamment musulman ; l’immigration massive ; la mondialisation ; la sécurité, qui sont des sujets qui concernent l’ensemble des français. La lutte contre la bien-pensance ? Le printemps français préconise encore pire, à savoir l’instauration d’un pensée unique, d’une morale, dictée par la loi divine. Ainsi, le combat qui nous attend c’est de faire valoir les valeurs républicaines, faire barrage à l’émancipation du religieux dans la sphère publique, par la laïcité entre autres.
    On notera la présence lors de l’université d’été de la Manif pour tous, de la présence de Fils de France, officine musulmane affiliée à l’UOIF à savoir les frères musulmans, ainsi que des femmes voilées…
    La République est en danger, ne laissons pas le religieux prendre la place sur la liberté et la cohésion nationale.
    Maximilien

    http://www.resistancerepublicaine.eu/2013/printemps-francais-manif-pour-tous-desastre-francais-par-maximilien/

  • hermeneias , 21 septembre 2013 @ 10 h 01 min

    Charles Martel

    Avec le temps , et avec l’age , il faudrait peut être commencer à comprendre qqe chose à qqe chose .

    Où avez vous vu que cricri Boutin et Béa Bourges étaient les représentantes et porte-paroles de Dieu ?

    Bon ensuite que Dieu et sa “loi” (qui n’est pas écrite à part les “dix commandements”) soient supérieures à une pauvre république putride et criminelle incarnée par des beaufs malfaisants et ridicules , je ne vois pas en quoi c’est contestable….La “loi nouvelle” incarnée par le Christ n’est pas écrite et les Evangiles ne sont pas des textes de loi et de règles à observer .

    A moins que la république vous serve de pauvre substitut de religion ; Alors là je vous plains franchement , ainsi que tous les petits natios bas du plafond et poings levés qui pullulent sur d’autres sites et qui sont l’image inversée des extrémistes de gauche….
    Il n’y a de salut que dans un Absolu supra politique que cherchent les plus grands philosophes penseurs et savants et que prétend révéler et révèle notamment et éminemment le christianisme. Sinon c’est au choix le chaos mondialo-multiculturaliste et/ou le totalitarisme ( nationaliste ou mondialiste ).

    La politique et les politiques ne sont pas supérieurs à un Absolu que l’on peut appeler Dieu et qui les JUGE

  • hermeneias , 21 septembre 2013 @ 10 h 12 min

    “Marcher du même pas dans la même direction” nous dit Cyril Brun….

    Euuuuh cela voudrait-il dire marcher au pas ?

    Je remarque que la liste d’associations qu’il donne est bien politiquement correcte .

    Il y a dans ce mouvement de fond , de France et d’Europe ( et des USA ), qui n’appartient à personne une opportunité de faire se retrouver ensemble des tendances très différentes mais qui partagent des objectifs communs concernant la société. Il y avait là une occasion unique de les faire se parler et converger ( un peu comme les accords ump-fn que réclame la “base” ) . Cette occasion a &été ratée jusque là par la mppt ( manif pas pour tous ) car les donneurs d’ordre ( politiques et épiscopes soumis) n’en veulent absolument pas pour des raisons idéologiques ou de pouvoir

Les commentaires sont clôturés.