Hé, Valls, t’as pas 10 centimes pour un retraité ?

La France socialiste n’a pas d’argent pour les plus pauvres et en particulier pour ceux qui touchent des petites retraites mais elle en a pour faire la guerre aux 4 coins de la planète.

Dans un sursaut de générosité lié à la peur de perdre sa majorité à l’Assemblée Nationale, Valls a donc annoncé qu’il allait octroyer une prime exceptionnelle de … 40 € par an aux retraités les plus modestes.

40 € par an ! 3,3 € par mois ! 10 centimes par jour !

Voilà comment on compte relancer la croissance chez les socialistes. Ca ne rigole pas.

Manuel Valls, monsieur 5% aux primaires socialistes explique sa mesure :
“Encore une fois, il ne s’agit pas de dire que c’est extraordinaire, il s’agit uniquement de dire que, par dignité vis-à-vis de ces retraités nous préservons leur pouvoir d’achat par cette prime et par cette augmentation”.

Il ose parler de « dignité ». Non mais de qui se fout-il ? 3 € par mois. Valls fait des retraités des mendiants à qui il donne généreusement 10 centimes par jour et il parle de dignité.

Outre le mépris total affiché pour les retraités en raison du caractère dérisoire de cette somme, la question du financement de cette mesure se pose. On nous a assommé comme jamais en nous expliquant qu’il fallait redresser les déficits. On nous explique maintenant que finalement le gouvernement ne redressera rien du tout et que le déficit restera à 4,4% au lieu des 3% qu’on nous avait promis.

Alors, on va le prendre à qui cet argent, cette fois ? Aux retraités ? Ne rigolez pas.

Droit dans ses bottes, Valls explique :

« Quant aux 250 millions d’euros que coûteront ces mesures, nous les financerons par des économies”.

Tiens, des économies ? Et si on parlait du budget de la Défense ?

Mali, Centrafrique, Afghanistan, Kurdistan, Tadjikistan, Irak, bientôt Libye, la France est le pays le plus interventionniste au monde après les Etats-Unis.

Avec deux différences importantes. Les Américains, eux, font tourner la planche à billets et financent leurs guerres à coups de dollars fraîchement imprimés. D’autre part, ils se payent généreusement en nature avec les ressources des pays qu’ils envahissent.

La gouvernement Français, lui, misérable petit valet aux ordres des Américains ne possède ni le contrôle de sa monnaie, ni le contrôle des ressources des pays qu’il attaque.
Pire, il n’hésite pas une seconde à se tirer une balle dans la pied comme en témoigne le refus de livrer les mistrals à la Russie pour faire plaisir à Obama. Caprice du monarque Hollandais qui devrait nous coûter au moins 2 milliards d’euros.

D’après une information de La Tribune du 19 septembre (1), le surcoût lié à l’aventurisme guerrier de Hollande va nous coûter plus d’un milliard d’euros.

Alors, où on trouve cet argent ? La planche à billet ? Impossible, la Banque centrale européenne veille. Les ressources pétrolières irakiennes ? Trop tard, c’est déjà pris par les Américains ? Les comptes suisses de Cahuzac ? Nan, j’déconne.

Ca y est, j’ai trouvé… Les retraités. C’est bien les retraités. On est certain qu’ils ne vont pas pas trop emmerder le monde en manifestant. Vu leur âge, ce ne sont pas les retraités qui vont descendre dans la rue tout casser pour protester.

Et voilà, le tour est joué. Le gel des petites retraites jusqu’en octobre 2015 va permettre aux socialistes d’économiser sur le dos des plus pauvres … 1,3 milliards d’euros.

Vous comprenez ?

On vole 1,3 milliard d’euros aux retraités, somme avec laquelle on finance le surcoût des guerres, 1 milliard d’euros et on rend 250 millions aux mêmes retraités en leur faisant croire que c’est un cadeau.

Bénéfice, 50 millions d’euros qui pourront servir, par exemple, à payer la retraite de Monsieur Cahuzac, ex-ministre, socialiste fraudeur comme tant d’autres ou le salaire de député de Monsieur Thévenoud, ex-ministre, fraudeur lui aussi.

Moi, Président, blablabla…

Au parti socialiste, on aime bien les pauvres. Surtout Hollande qui l’a juré sur la tête de Valls l’autre fois « l’engagement de toute une vie » a-t-il dit. On aime tellement les pauvres qu’entre le chômage, le gel des retraites et la pression fiscale insupportable, on en fabrique tous les jours.

– Hé, Valls, t’as pas 10 centimes pour un retraité sans-dents, s’il te plait ?
– Aller, tiens, dégage. Et n’oublie pas de voter socialiste aux prochaines élections, sinon, la Marine te mangera tout cru. Elle est aux portes du pouvoir.
– Ben tu sais, au rythme où on les socialistes nous dépouillent, il ne restera plus grand chose à manger. Faudra pas venir pleurer.

> Philippe Alain anime un blog.

Note :

1. http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140919trib000849776/defense-le-surcout-des-operations-exterieures-va-depasser-1-milliard-en-2014.html

Autres articles

34 Commentaires

  • Droal , 20 Sep 2014 à 12:29 @ 12 h 29 min

    Nicolas S. était à “droite”. Il était Capitalo/socialiste, et comme tel, il partageait les pertes. Pour les bénéfices, c’est plus difficile à partager, c’est pas possible. Et surtout, ça n’aurait aucun sens, ors les hommes cherche « du sens ».

    François H. est Socialo/capitaliste, il partage la misère. Plus il y en a, plus il y a partager et plus il y a d’amour. C’est dur d’être Président. Mais c’est dur aussi d’être en Enfer.

    NB : l’éternité n’est pas une durée, c’est une ABSENCE TOTALE DE TEMPS.

    C’est totalement incompréhensible avant d’y être.

    Cela ne dure même pas un milliardième d’instant.

    Mais quand vous y êtes, vous SAVEZ que c’est pour toujours.

  • Héraclite , 20 Sep 2014 à 13:34 @ 13 h 34 min

    A l’auteur de cet article :

    Vous êtes un marrant, vous.
    Donc comme ça il ne faut pas donner un coup de pouces aux petites retraites, quitte à risquer l’explosion sociale…

    Il faut par contre livrer des armes à la Russie qui, qu’on le veuille ou non, mène en ce moment une guerre et viole l’intégrité d’un Etat souverain frontalier, et qu’il soit dirigé par par des nazis (propagande soviéto-poutinienne pour néophytes, on suppose que ce sont les mêmes fascistes qui ont pris le pouvoir à Budapest en 1956…) juifs de surcroît (propagande soviéto-poutinienne pour convaincus) ne change rien à l’affaire.

    La Russie a le droit de faire la guerre quand elle veut, les USA, par contre, c’est toujours mal. Et la France, quant à elle, n’a le droit d’aller faire la guerre nulle part. C’est vrai ça, les Chrétiens d’Orient ont déjà commencé à crever à petit feu, alors ils peuvent continuer ! Ils ne vont pas passer avant les 3% de déficit tout de même, il faut être sérieux. Ce sont d’ailleurs des gens raisonnables, sûr qu’ils comprendront l’argument invoqué.

    Quel idiot d’aller faire la guerre comme ça, ce Hollande, comme s’il y avait aujourd’hui une menace islamiste terroriste mondiale ! Mais j’oubliais que selon votre logique, rien de mieux que quelques petits attentats pour faire redémarrer la croissance.

    Je n’avais encore jamais vu une vision économique ultralibérale mariée à des conceptions géopolitiques rouges-brunes (ou noires, c’est la couleur de l’EI), d’habitude c’est plutôt antinomique.

    Signé : un socialiste partisan du Nouvel Ordre mondial selon vos critères, ou plus simplement un citoyen qui essaie d’analyser rationnellement la situation stratégique.

  • Jean Bon , 20 Sep 2014 à 16:42 @ 16 h 42 min

    Mon bon monsieur, j’ignore ce que l’on vous a fait boire, mais ca a l’air grave. Desespere dirais-je.

    De droite, de gauche, du centre, du dessus ou du dessous la France regorge de gens de votre sorte.

    En consequence, malgre tous mes ancetres qui ont combattu, et meme sont morts pour CREER et DEFENDRE cette terre de France, je suis contraint de constater, comme le capitaine du Titanic, que ce pays est foutu.

    Plutot que de couler avec, pour ajouter encore au poids des sacrifices de ma famille, j’ai fait mettre aux chaloupes, et nous voila refugies sur des terres plus hospitalieres. Avec la ferme intention de ne jamais remettre les pieds en France, et meme d’en rendre la nationalite qui nous englue les mains…

    Parmi ceux qui sont restes il y a surement de braves gens. Tres peu pourront se considerer comme totalement irresponsables de cet enorme gachis, de cette plongee aux Abysses, toutefois.

    ” Apres moi le chaos ” fin de citation

  • Héraclite , 20 Sep 2014 à 19:40 @ 19 h 40 min

    @ Jean Bon,
    Monsieur, je ne sais pas si ce commentaire s’adresse à moi, mais vous me permettrez de le trouver un brin cavalier.
    Je précise que je ne suis évidemment pas hollandiste, comme tout homme censé.
    Si vous voulez tout savoir, je suis catholique romain, monarchiste de tendance légitimiste.

    “Si j’ai mal parlé, montrez-moi en quoi, mais si j’ai bien parlé, pourquoi m’accusez-vous ?”

    Le fait que vous préférez la fuite, là où vos ancêtres ont combattu, est une participation à la décadence du pays, celle-là même dont vous prétendez vous absoudre. Pour parler comme Péguy, que faites-vous de la “petite fille espérance”, vertu surnaturelle, ce n’est pas rien ! Qui vous donne le droit de quitter votre patrie, c’est-à-dire, au fond, de la trahir, au prétexte de la situation désespérée ? C’est justement là qu’il faut rester !

    Il est possible que vous ayez pris au sérieux mon coup de gueule ironique contre les gauchisteries de l’auteur de l’article, dont le blog se trouve sur…Médiapart, et dont les précédents billets s’emploient à défendre les Roms… Apparemment, vous êtes aussi insensible à l’humour qu’à l’espoir.

    Le fait que Hollande prenne une seule mesure qui aille un tant soit peu dans le bon sens, intervenir contre l’EI, est suffisamment exceptionnel pour être noté. Cela ne signifie pas que sur les questions de société, il ne faille pas nous opposer à ce gouvernement de la culture de mort, de toutes nos forces.

    La politique, c’est faire correspondre des principes avec des réalités, sans toutefois perdre de vue la dimension eschatologique de la chose.

  • V_Parlier , 20 Sep 2014 à 20:33 @ 20 h 33 min

    Jean Bon, vous m’otez les mots de la bouche.

  • Luc+ , 20 Sep 2014 à 21:48 @ 21 h 48 min

    Encore un contat de plus… Jusqu’à QUAND ?

  • Gisèle , 20 Sep 2014 à 22:14 @ 22 h 14 min

    Vous voulez savoir ce que j’ai répondu , quand j’ai entendu l’info ??
    ” Tes 8 euros , tu peux te les carrer où je pense , je ne suis pas encore une mendiante .Et si tu étais devant moi , je te les jetterais en pleine figure ! ”
    Ah ! si seulement ils pouvaient nous entendre quand on leur ” parle ” de l’autre côté du petit écran ….

Les commentaires sont fermés.