On ne lâche rien !

Tribune libre

Le lobby homo est en train de faire dans sa culotte. Entre nous, si j’étais lui, je réagirais pareil. La faute aux manifestations réussies du week end, à une tentative ratée de se victimiser (certains médias mainstream commencent à se poser des questions sur la version de Caroline Fourest, ici ou  par exemple…) dimanche et maintenant, à une (première) reculade de François Hollande qui a déclaré mardi, au congrès de l’Association des maires de France :

Les débats sont légitimes pour une société comme la nôtre. Les maires auront à appliquer la loi mais leur liberté de conscience sera respectée

avant d’affirmer que

Les possibilités de délégation existent, elles peuvent être élargies.

Tous les observateurs y ont vu (un peu vite) la promesse de l’instauration d’une objection de conscience pour les élus de la République. C’est une première bonne nouvelle car cela rappelle que le “mariage” homosexuel n’est pas un “mariage” comme les autres… Tout simplement parce qu’il ne s’agit pas d’un mariage mais d’une parodie de mariage. Le mariage n’existe qu’entre un homme et une femme. Le reste n’est que singerie, de bon goût si on en est partisan, de mauvais goût si on s’y oppose, et tous les goûts sont dans la nature. On peut le regretter, mais c’est un fait, comme c’est un fait que le mariage existait avant l’État et que celui n’a aucun droit dessus. Et ce n’est pas une loi qui changera cela. Si le “mariage” homosexuel était légalisé, les personnes du même sexe auraient l’impression de se marier. La République aurait aussi cette impression. Ils seraient bien les seuls…

Tout ça pour dire que cette mini-reculade de l’exécutif va dans le bon sens et doit permettre d’alimenter ce qui ressemble désormais à une véritable dynamique. Profitons-en pour travailler tous, selon nos compétences, nos sensibilités, au succès de la manifestation nationale du 13 janvier 2013. Si chaque participant rempile et ramène deux amis, nous dépasserons le million et seront en position de nous faire entendre, voire, cf. 1984, de faire chuter un gouvernement déjà bien mal en point dans l’opinion (y compris chez les militants LGBT qui ne supportent plus ses tergiversations, il n’y a qu’à surfer sur leurs fora pour le constater).

Vous êtes pour le “mariage” homo mais n’appréciez pas l’action fiscale/internationale/écologique/etc. du Gouvernement ? Venez manifester avec nous le 13 et aidez-nous à renverser ces incompétents qui cherchent à détourner notre attention en s’emparant de sujets sociétaux pour faire passer le temps, en attendant une crise gravissime que l’absence de réformes indispensables risque de rendre encore plus douloureuse et le délitement de la famille encore plus insupportable !

Articles liés

46Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • JSG , 21 novembre 2012 @ 8 h 44 min

    Dieu, que cette société est fragile, que 20% du potentiel d’ électeurs puisse nuire à la majorité me sidère !
    Cette loi à laquelle s’accrochent encore les sapeurs de notre société, n’est qu’un écran de fumée qui nous rend aveugles devant un avenir que ces nuisibles ne savent maitriser.

    JSG

  • BACHAUD YVAN , 21 novembre 2012 @ 8 h 57 min

    Selon un sondage récent ifop récent 66% des Français souhaitent être consultés par référendum sur disons ” le mariage pour tous”.
    Il est bien évident que F.Hollande seul “DÉCIDEUR” actuellement de l’organisation d’un référendum ne le fera pas.

    Pour obtenir un référendum sur ce projet de loi et éventuellement sur d’autres il n’y a qu ‘UN SEUL MOYEN que “l’opposition” dépose une proposition de loi constitutionnelle en faveur du référendum d’initiative citoyenne et la METTE A L’ORDRE DU JOUR de l’ assemblée nationale ou du sénat à sa prochaine niche parlementaire.

    Le 13.04.2011 la Droite populaire avait déposé une proposition de la loi , qu’elle la dépose à nouveau et que le groupe UMP la mette à l’ORDRE DU JOUR.

    82 à 88% des Français y sont favorables.

    La loi est censée être ” l’expression de la volonté générale” art 6 de la DDHC de 1789 .

    Nous verrons ce que feront les “représentants du peuple ” socialistes ET AUTRES.

    EELV et le Front de gauche ont le RIC ECRIT dans leur programme 2012. Nous verrIons leurs votes;

    Qu’attendent les médias pour poser la question à l’UMP et à l’UDI-UC ?

  • VALEO , 21 novembre 2012 @ 9 h 22 min

    Cependant, cela ne changera rien. L’Etat a décidé de passer en force, et il passera en force…

    Plusieurs raisons font de cette position, purement idéologique, un combat pour l’Etat où il ne reculera pas :

    1/ c’est la continuité du plan maçonnique mise en place il y a 250 ans pour détruire la civilisation.

    2/ c’est la continuité des idéologies communistes de la destruction de la classe bourgeoise. Les homos, se sont toujours définis comme en marge de la société et anti-conventions bourgeoise, à laquelle l’institution du mariage fait office de pilier. Cela n’a donc rien à voir avec la communauté homo. C’est un prétexte.

    3/ c’est la continuité des idéos socialo-maçonno-communiste, pour la destruction de l’Eglise.

    4/ c’est la continuité du plan satanique, depuis que le monde est monde, pour la destruction de l’Eglise.

    Voilà, donc, point d’égalité, point de grandes idées sociales, point d’intérêt pour l’enfant, la cible est la famille et l’Eglise. Il faut appeler un chat un chat !

    Le point 4 étonne toujours quand on en parle, que l’on soit croyant ou non, néanmoins il existe des sectes sataniques (à commencer par le FM), plus présentes que l’on ne croit et qui tirent des ficelles. Alain Soral, bien que je sois très réservée à son égard, explique bien cela dans plusieurs de ces interviews, et parle, concernant le mariage homo d’un “plan satanique”, pour un ancien communiste c’est pas mal !

    La loi passera.

    Prochaine étape : porter au pouvoir, le parti qui s’engagera sur l’annulation de cette loi, sans état d’âme !

  • Baptiste , 21 novembre 2012 @ 9 h 39 min

    “Mariage des tapettes” ?? Et après, vous ne vous considerez pas comme homophobes, mais comme “protecteurs des valeurs familiales” !!
    Le point positif, c’est que vous enlevez toute credibilité à la “cause” que vous servez.
    Le point négatif (s’il ne fallait en citer qu’un), c’est que vous montrez publiquement à quel point vous êtes stupide !

  • Denis Merlin , 21 novembre 2012 @ 9 h 40 min

    Une observation : ce ne sont pas les “homosexuels” qui demandent cette loi, mais les gens qui manipulent les homosexuels qui peuvent en faire partie, comme n’en pas faire partie.

    Il ne faut pas fragmenter l’humanité. C’est pourtant ce que tentent les partisans de la destruction du mariage et de l’humanité “Vous êtes contre les homosexuels.” ou plutôt, cela fait plus “scientifique” “vous êtes homophobes”. Comme si les homosexuels n’avaient pas intérêt eux aussi au respect de l’institution du mariage !

    Ce procédé est destiné à faire croire que ceux qui sont pour le respect de la nature humaine sont hostiles à une partie des humains. Il s’agit d’une pure provocation en vue de la répression, selon les méthodes d’agit-prop (utilisée par les Femen ou plutôt par ceux qui les emploient).

    Ne tombons pas dans ce piège. Ce ne sont pas les “homosexuels” qui demandent cette dénaturation du mariage, ce sont des idéologues.

  • hoplite , 21 novembre 2012 @ 10 h 04 min

    Les histoires de “mariage pour tous” ne sont qu’un paravent pour masquer la nullité crasse de ce gouvernement et le désastre annoncé des “réformes” entreprises.
    Le mariage gay n’est qu’ un épiphénomène qui ne concerne que la minorité d’une minorité, mais qui aux yeux des bobo bolchos a au moins deux avantages :
    – Il offre une parfaite couverture médiatique, bien étanche, qui cache la misère.
    – Il permet de ratisser large jusqu’à l’ultra gauche qui y voit là l’occasion révée d’ en découdre avec l’institution qu’elle execre le plus : L’église.

  • Gisèle , 21 novembre 2012 @ 10 h 08 min

    Restons vigilents ! Attention au RESSAC de la VAGUE !!

Les commentaires sont clôturés.