Mes 10 priorités pour 2017

Mes 10 priorités pour 2017

Nicolas Miguet

par Nicolas Miguet

1. Suppression de la loi NOTRe et rétablissement des communes comme structure de base de notre organisation territoriale, suppression des régions et des regroupements obligés, totalement déracinés. La commune, c’est notre clocher, c’est comme la famille, notre cellule de base.

2. Pour la réforme fiscale “libératrice des énergies” : trois taux simples de 5%, 15% et 25% pour l’IR; trois taux pour l’Impôt sur les bénéfices des Sociétés : 5%, 15% et 25%, idem pour la TVA (dont part sociale). Suppression de l’ISF, l’impôt fou qui a déjà coûté 800 milliards € à la France.

3. Plan de dix ans permettant d’assurer l’autonomie énergétique de la France à 80% (contre 20% actuellement).

4. Pour une Europe qui se fasse respecter tant face à la Chine que face à l’ensemble nord-Américain.

5. Pour un Etat recentré sur ses missions régaliennes et notamment la véritable protection de nos concitoyens face au terrorisme, pour un Etat qui protège nos familles et notamment les plus faibles (non à l’euthanasie, non à l’avortement banalisé…).

6. Pour une vérification systématique et préalable des situations personnelles lors de la distribution des aides sociales (APL, AME, RSA…).

7. Pour la suppression du RSI et pour la liberté d’affiliation aux assurances sociales et aux assurances chômage.

8. Pour le respect de l’égalité de tous les Français avec notamment la fin de la fracture numérique dans les zones rurales.

9. Pour une école vraiment libre et qui remette les fondamentaux en premier.

10. Pour des comptes publics immédiatement équilibrés et excédentaires à terme afin de résorber les excès de dette, potentiellement mortifères en cas de remontée des taux d’intérêt. La dette publique nous met dans la main du grand bankstérisme mondialisé.

Si vous voulez imposer ce programme de bon sens dans le débat, donnez-nous en les moyens ! C’est très simple. Il suffira que chaque lecteur se rende chez un maire rural de sa connaissance (votre maire, le maire d’une commune où vous avez des attaches…) pour lui demander de renvoyer au Conseil constitutionnel le formulaire de présentation d’un candidat qu’il recevra le 25 ou le 27 février en y indiquant “Nicolas MIGUET”.

>>> le programme de Nicolas Miguet <<<

Autres articles

2 Commentaires

  • HuGo , 21 Fév 2017 à 11:40 @ 11 h 40 min

    Cela donne un programme frappé au coin du bon sens. Le point 5 est capital, sine qua non. Le point 4 est utopique. Ce ne sera pas l’Europe qui permettra la protection réelle en économie. Il faudra une indépendance monétaire et un contrôle des frontières de la France. Ni l’ EU qui assurera la Défense tout court qui doit être impérativement uniquement française, sine qua non. Le point 7 (suppression du RSI)me semble excessif. Je suivrai Nicolas Dupont-Aignan sur cette mesure qui ne préconise pas sa suppression, mais plutôt exigerait un travail d’intérêt public d’un jour par semaine en retour. Un droit contre un devoir !
    Pareil pour les immigrés : pas de de droits avant 5 ans de devoirs. Ce n’est que juste. Et pas de clandestins, qui par excellence doivent être refoulés aussi vite que possible.

  • François2 , 22 Fév 2017 à 11:05 @ 11 h 05 min

    Avec Miguet ce serait l’islamisation pour tous. C’est hallucinant ! : le sujet capital pour la France qui devrait être en n°1 n’est pas abordé : l’ IMMIGRATION-INVASION.
    Alors qu’on a le constat et les solutions depuis au moins 30 ans. Tapez : génocide démence suicide.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen