October Baby : l’histoire d’une survivante à l’avortement

Nouvelles de France vous en parlait il y a plusieurs mois : October Baby sort vendredi dans 400 salles de cinéma des États-Unis. Derrière ce film “pro-vie” réalisé par Andrew et Jon Erwin (3 Dove Awards), la puissante American Family Association (sitevia American Family Studios ainsi que de célèbres sponsors : Students for Life of America (site), The National Center for Fathering (site), Concerned Women of America (site) ou Focus on the Family (site), 138 millions de dollars de budgets, 1 800 permanents… Sans oublier les figures “pro-vie” Alex KendrickStephen KendrickDennis RaineyRichard LandTed BaehrCharmaine Yoest

Le personnage principal d’October Baby s’appelle Hannah et est âgé de 19 ans. Jouée par Rachel Hendrix, elle découvre, suite à des problèmes médicaux, qu’elle a été adoptée après avoir survécu à une tentative d’avortement. C’est le thème de la souffrance méconnue des survivants à l’avortement qui est abordée dans cette fiction, mais aussi de la joie du pardon. “Quand on va au cinéma, c’est pour se divertir” explique Jon Erwin à AugustaGazette.com. “Je veux faire rire, pleurer les spectateurs d’October Baby, leur faire vivre cette histoire”. Un documentaire sur ce thème aurait été presque impossible à filmer et trop dur à voir, continue-t-il. Élevé dans la foi chrétienne et “pacifiste pro-vie”, c’est après avoir entendu le témoignage d’une survivante de l’avortement (Gianna Jessen) qu’il a décidé d’écrire October Baby, a-t-il expliqué lors d’une avant-première à la Heritage Foundation. Pour autant, il nie tout caractère moralisateur ou portée politique à son film. Difficile à croire, vu le contexte politique et les débats qui agitent l’opinion américaine… October Baby “ne vous dit pas ce qu’il faut penser ou ressentir” explique Jon Erwin, “il raconte une histoire importante au sujet de la beauté de la vie et de la valeur du pardon”. Un film ni pour enfants, ni pour adultes, ni pour les hommes, ni pour les femmes, ajoute-t-il : “je voulais faire ce film pour aider à réunir les familles”. Un film pour la famille, donc (bien que déconseillé aux moins de 13 ans par la MPAA), qui devrait aider à ouvrir de graves et sérieuses discussions. “En fin de compte, nous voulons augmenter la valeur de la vie humaine aux yeux des spectateurs”, expliquent à Christianity Today les frères Erwin qui ont commencé à faire des films pour jeunes (“vous ne trouverez jamais un public plus honnête que 500 adolescents”).

Au début, personne ne voulait distribuer October Baby. Rendez-vous compte : un film sur l’avortement, un film contre l’avortement ! Et pourtant, les retours étaient très positifs, le single Life is Beautiful » par The Afters, une réussite, certains acteurs connus, comme John Schneider (Smallville, The Dukes of Hazzard), Jasmine Guy (A Different World) ou encore Jason Burkey, sans oublier Chris Sligh, finaliste du jeu de télé-réalité American Idol: The Search for a Superstar.

Les frères Erwin tentent alors le tout pour le tout et réunissent assez d’argent pour organiser une sortie limitée à 13 salles (et pas dénuée d’objectifs politiques) le 28 octobre 2011. Résultat : plus de 8 000 dollars de revenus par écran en un week-end et la 4e place. De quoi convaincre Provident Films et Samuel Goldwyn Films (un studio créé par le fils du père fondateur d’Hollywood) de se lancer ! Récompensé par le Prix du Grand Jury “Meilleur film de fiction” lors du Festival du film de Red Rock, October Baby pourrait bien créer la surprise et faire tomber un tabou à Tinseltown…

Voici la bande-annonce :

Le témoignage de Gianna Jessen (sous-titré en français) :

> le site officiel d’October Baby
> le compte YouTube officiel (avec des vidéos d’extraits du film, en anglais)
> la page Facebook officielle

Autres articles

5 Commentaires

  • Anne Charlotte Lundi , 22 Mar 2012 à 18:04 @ 18 h 04 min

    Savez-vous si a diffusion du flm est prévue en France ?
    A quelle date ? merci

  • Bavard Oiseau Chocolat , 22 Mar 2012 à 23:24 @ 23 h 24 min

    Dans le film diffusé ce soir Last Chance Harvey, la dame, après avoir assisté, au débotté, au mariage de la fille de (Dustin Hoffmann), dit, d’un ton vague à l’âme, qu’elle avait avorté, et se demande si il (ou elle) aurait été beau, intelligent… et n’a plus cherché à avoir d’enfant; mais conclut que c’est de la sensiblerie tout ça…

  • Eric Martin , 23 Mar 2012 à 14:46 @ 14 h 46 min

    Malheureusement, rien n’est prévu pour le moment…

  • Robert , 24 Mar 2012 à 17:11 @ 17 h 11 min

    Le témoignage de Gianna Jessen est bouleversant.
    Comme Bella, un film mexicain au message pro-vie, je crains que celui-là soit boycotté en France. Mais si une version sous-titrée était disponible, les milieux pro-vie voire plus larges pourraient le diffuser et faire connaître.

    Si c’était le cas, je me chargerais d’y contribuer.
    Parce que seule la vérité rend libre.

  • Olivier , 18 Oct 2013 à 12:44 @ 12 h 44 min

Les commentaires sont fermés.