Bientôt, il sera possible d’imprimer son arme à feu pour se défendre contre les délinquants et l’État

Un billet d’Éric Martin*

Bientôt, grâce à la prometteuse technologie de l’impression tridimensionnelle enfin accessible au très grand public – on trouve aujourd’hui des imprimantes 3D à moins de 400 euros, il va être possible pour chaque propriétaire d’imprimante(s) de produire, à partir de plans 3D accessibles à tous, des armes de défense contre la délinquance (petits calibres) ou l’État (gros calibres). Le droit à l’autodéfense, scandaleusement restreint pendant des décennies par l’État dans de nombreux pays dont la France, est en passe d’être ressuscité grâce aux nouvelles technologies. Évidemment, après cela, il sera plus difficile de spolier les épargnants sur ordre de l’Union européenne et du Fonds monétaire international ou de mépriser un million de défenseurs de la famille… Alors, en attendant que la réglementation complique l’achat des imprimantes 3D, sautez sur l’occasion et patientez un peu, le temps que le Wiki Weapon Project Defense Distributed produise les premiers plans à destination du grand public. On ne le répètera jamais assez : les méchants (Merah, etc.) sont déjà armés, l’État se sert de son pseudo-monopole pour restreindre toujours plus nos libertés… Restent aux gentils et autres bonnes poires (vous, moi) à entrer dans la danse !

*Éric Martin est le rédacteur en chef des Nouvelles de France.

Lire aussi :
> Deux lecteurs sur trois prêts à acquérir une arme à feu au marché noir
> Le devoir d’être armé… Aux armes, citoyens ! par Pierre-François Ghisoni

Autres articles

43 Commentaires

  • atchoum , 21 Mar 2013 à 20:23 @ 20 h 23 min

    M’enfin l’arme elle se casse après 3 coups donc ca sert juste à l’assassinat 🙁

  • Goupille , 21 Mar 2013 à 22:13 @ 22 h 13 min

    ???

    1 – Etes-vous bien sûrs que ce n’est pas un gag ?
    2 – Je ne ferais pas confiance à des armes en plastique.
    3 – Si cela marche effectivement, est-ce détectable sous les portiques de sécurité ? Sinon les terroristes sur les avions ont de beaux jours devant eux.
    4 – 400€ la bécane… Les cités vont virer à l’arsenal.

    Les “baiseurs-buveurs-guerriers” de ce site vont pouvoir nous montrer ce dont ils sont capables pour notre protection.

  • Yaki , 21 Mar 2013 à 22:22 @ 22 h 22 min

    Il faudra toujours se procurer les balles.

    J’ai aussi un doute sur la faisabilité d’un tel projet. N’y-a-t-il que des pièces en plastique dans une arme ?

    Et puis, si le rêve c’est d’imiter la société américaine qui a un nombre de tués par balle parmi les plus
    importants au monde, est-ce bien la peine de lutter pour une France aux Français ?

    Ca ressemble à poisson d’avril, avec quelques jours d’avance !

  • P. , 21 Mar 2013 à 22:34 @ 22 h 34 min

    ça me semble difficile à croire. La cartouche, quand elle consume sa poudre, doit générer une chaleur importante, ce qui nécessite une matière pouvant supporter cette chaleur sans fondre ni se déformer… quelle(s) matière(s) délivre une imprimante 3D?
    Quelle est la fiabilité d’une telle arme? Si on envisage une arme comme celle-ci pour l’auto-défense, pourquoi pas, mais il ne faudrait pas qu’elle puisse exploser ou s’enrayer au bout de 3 coups, sinon, ça oblige à un tir à bout portant/touchant, difficile voire impossible à réaliser.
    Quand à la précision et la portée de l’arme, ça nécessite un canon rayé, l’imprimante est à même de faire cela? Si oui, en fait c’est une machine CAO plus qu’une imprimante.

    Et ça ne résout pas le problème juridique: si la production d’arme reste autorisée à long terme (je n’y crois pas une seconde, si ce système s’avère fiable), la possession d’une telle arme sans autorisation restera illégale…. Et le droit à l’autodéfense sera toujours le même que celui dont nous disposons aujourd’hui. Nous pourrons peut être nous défendre, mais nous finirons au trou pour “violence avec arme” dans le meilleurs des cas.

  • P. , 21 Mar 2013 à 22:40 @ 22 h 40 min

    Autre détail technique, mais une arme d’aujourd’hui nécessite un emboitement parfait des pièces qui la compose, presque au micromètre près, comment être sur qu’une vulgaire imprimante du commerce permette d’atteindre ce degré de précision? Sans se détraquer dans le temps?

    Et comme le soulève Yaki, il restera toujours le problème des balles. à supposer qu’on puisse les fabriquer, la poudre pour les “armer” ne se trouve pas n’importe où…. ou alors, sa préparation nécessite des connaissances hors de portée de la plupart des gens…. et une recherche internet sur ce point est le plus sur moyen de se retrouver l’objet d’une enquête…..

  • Tintin , 21 Mar 2013 à 22:50 @ 22 h 50 min

    Cela va même beaucoup plus loin.

    Chaque humain pourra bientôt produire avec une relative facilité et très peu de matériel, des bombes dont la puissance sera équivalente aux actuelles armes atomiques.

    Les schémas théoriques de ce type d’arsenal, sont pratiquement déjà sur internet et je me refuse personnellement à en faire la publicité.

    Pour l’heure, les bombes artisanales ne peuvent pas dépasser une puissance destructrice supérieure à un rayon de 3km, comme l’expliquent par ailleurs les médias scientifiques.

    Mais que deviendra l’humanité lorsque un seule bombe artisanale pourra détruire l’humanité entière, ce que nous entrevoyons déjà avec les technologies les plus avancées ?

    La civilisation est donc notre seule arme et nous devons nous garder de croire que les armes peuvent désormais quoi que se soit pour nous protéger.

    Seule l’intégration, l’assimilation à la civilisation et l’effacement des écarts temporels entre les civilisations, peuvent donc désormais sauver la terre.

    Le citoyen doit être armé, puisque le citoyen doit être l’armée, il n’y a d’armée que de peuple, mais la seule arme que le citoyen doit massivement déployée, est celle de la civilisation.

    On ne gagne pas lorsqu’on se fait respecter par l’autre parce qu’on a de plus gros muscles, cela est la stratégie des ghettos, du code d’honneur des ghettos, on gagne lorsque l’autre ne nous respecte pas pour nos muscles, mais pour notre seule appartenance au genre humain.

    Nous en revenons donc au sentiment de honte, qu’il faut restaurer dans tous domaines.

  • Tintin , 21 Mar 2013 à 22:51 @ 22 h 51 min

    Le Glock19 est en plastique, l’arme de poing la plus fiable et la plus vendue au monde.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France