“Je suis un homme porteur de trisomie et ma vie vaut la peine d’être vécue “

“Je suis un homme porteur de trisomie et ma vie vaut la peine d’être vécue “

« Bonjour, je suis Frank Stephens. Je suis un homme porteur de trisomie et ma vie vaut la peine d’être vécue». « Pourquoi nous, personnes trisomiques, courrons-nous aujourd’hui un tel danger d’extinction ? », ajoute Charlotte.

Deux personnes trisomiques délivrent un message fort devant des responsables de l’ONU. Leur discours fait le buzz sur les réseaux sociaux.

A l’occasion de la 37ème session du Comité des Droits de l’Homme de l’ONU et de la Journée mondiale de la trisomie 21, la Fondation Jérôme Lejeune organisait le 15 mars dernier une conférence à l’ONU pour dénoncer la discrimination envers les personnes trisomiques.

Durant la conférence, deux personnes porteuses de trisomique 21 ont développé un discours puissant devant l’ONU sur la condition de leurs semblables et pour promouvoir leur inclusion dans la société.

Postées ce week-end, leurs vidéos ont déjà fait plus de 300 000 vues !

 

Autres articles

4 Commentaires

  • Alam , 21 Mar 2018 à 21:51 @ 21 h 51 min

    Nous sommes pleins de compassion pour ces personnes handicapées et nous leur reconnaissons le droit à une vie heureuse et digne mais il n’en demeure pas moins qu’on peut comprendre que des parents ne veuillent pas que leur enfant souffre d’une telle infirmité et fasse tout pour l’éviter y compris en recourant à un avortement thérapeutique.
    Posez-vous ces deux questions :
    1 -Souhaiteriez vous avoir un enfant trisomique? Non, bien sûr, à moins d’être tordu.
    2 – Si votre enfant était trisomique souhaiteriez vous le guérir de cette maladie? Oui , bien sûr, à moins d’être tordu!
    Proclamer comme cette personne que les trisomiques sont “en danger d’extinction” comme s’il s’agissait d’exterminer une espèce ou une race est une dégoutante manipulation de la langue, une indécente phraséologie qui joue sur les mots. C’est une saloperie indigne qui souille moralement la cause qu’elle prétend défendre; Nous respectons les personnes atteintes de trisomie mais nous voulons éradiquer ce handicap, oui !.

  • Marguerite , 22 Mar 2018 à 9:18 @ 9 h 18 min

    Nous rejetons Dieu depuis des lunes et nous rejetons tout ce qui nous gêne. Alors, à mort les trisomiques et autres handicapés ! mais aussi les bébés bien portants qui ne sont pas désirés !!!!
    Malheur à vous !
    Et vive les handicapés de la Vie !

  • Melisenda , 22 Mar 2018 à 23:41 @ 23 h 41 min

    @ Alam
    J’ai écouté attentivement les plaidoyers de Frank Stephens et de Charlotte. Plaidoyers émouvants, chacun à sa manière a exprimé la souffrance d’être rejeté par une société perfectionniste et inhumaine. Charlotte Fien a parlé d’éradication systématique dans certains pays, mais en France aussi on encourage les mères à avorter lorsqu’il y a soupçon du syndrome de Down chez l’enfant à naître.
    Oui, elle a employé le mot “extinction” volontairement. Éradication, extinction, quelle différence vraiment ? Aucune. Quand on entend qu’un Ben Bachour et de quelques autres entendent OBLIGER les femmes à avorter en cas de grossesse d’enfant atteint de la trisomie 21, cela signifie qu’ils veulent exercer une dictature de celui qui décide qui doit vivre ou mourir. De quel droit interviennent-ils dans la vie et dans la volonté des autres ? Si ce n’est pas une volonté d’extinction de leur part d’une catégorie d’êtres humains hors norme, d’après vous ce serait quoi d’autre ? Eh, bien, oui, d’après eux, les enfants atteints de trisomie 21 ne sont pas des êtres humains à part entière, mais une “race” à éradiquer.
    Charlotte Fien a bien perçu les désirs mortifères de certains prêts à forcer les futures mères à pratiquer l’eugénisme.
    Que Dieu les entende et les protège !

  • Melisenda , 22 Mar 2018 à 23:43 @ 23 h 43 min

    Que Dieu entende Frank et Charlotte et protège leur communauté, ainsi qu’ils désignent y appartenir.
    Chacun aura compris.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen