En Australie aussi, les établissements privés d’enseignement sont lésés face aux établissements publics

Australie. Intervenant dimanche au forum national des écoles indépendantes qui se tenait à Canberra, Tony Abbott a rappelé que 66% des étudiants vont dans les établissements d’enseignement public qui reçoit 79% des fonds fédéraux tandis que le privé qui accueille 34% des étudiants ne reçoit que 21% de leur total.

Le chef de l’opposition libérale-conservatrice réagissait au rapport Gonski qui affirme que l’enseignement public australien est sous-financé. “Il n’est pas question d’injustice concernant l’enseignement public en Australie. S’il devait y avoir une injustice, elle concernerait le privé”, a déclaré Tony Abbott.

Selon celui qui sera Premier ministre si la droite l’emporte aux élections fédérales du 30 novembre 2013 (comme laissent l’entendre les sondages actuels), la mise en œuvre des réformes préconisées dans le rapport représente un danger pour le financement fédéral de 3 000 établissements indépendants, souvent catholiques, du pays.

Le Premier ministre travailliste Julia Gillard a contesté cette interprétation et affirmé que le privé aussi verrait son financement accru au terme des réformes envisagées par son gouvernement. L’opposition se demande avec quel argent…

Autres articles