Les candidats à la primaire de la droite et du centre notés

Les candidats à la primaire de la droite et du centre notés

Liberté politique et le collectif France Audace dévoilent les notations des sept candidats à la primaire des Républicains et du Centre, sur leurs positions face aux 20 mesures du Manifeste de la dernière chance. Ces mesures d’ordre politique, économique, social, éthique et culturel sont indispensables pour le redressement de la France.

La note moyenne obtenue par les candidats est de 7 sur 20. Ce constat est inquiétant pour le prochain quinquennat.
Les programmes des candidats, ayant le plus de chance d’être élus à la primaire, sont totalement insuffisants pour résoudre les problèmes considérables auxquels est confrontée la France.
Sur les sept candidats, un seul valide une majorité de mesures « de la dernière chance ». Il est le seul à s’être engagé et à avoir signé ses positions.
Ce baromètre, qui peut évoluer avant les présidentielles, a été établi pour donner un éclairage aux électeurs avant la primaire des Républicains et du Centre.
Les candidats doivent comprendre la nécessité impérieuse de faire évoluer leurs programmes, s’ils veulent véritablement redresser le pays.

Les Français le souhaitent, et l’avenir de la France en dépend.

François Billot de Lochner
Président de l’AFSP-Liberté politique
et de France Audace

tableau-notes-candidats

tableau-mesures-econ48dd3e

tableau-mesures-mora48dd3a

tableau-mesures-politiques

Autres articles

3 Commentaires

  • Pascal , 21 Oct 2016 à 15:17 @ 15 h 17 min

    « Abrogation de toutes les lois mémorielles ». Il serait dommage d’abroger la loi du 29 janvier 2001 relative à la reconnaissance du génocide des Arméniens :

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000403928

    Elles est certes incomplète puisqu’elle ne désigne pas le coupable mais elle a le mérite d’exister. C’est une proposition de loi et non pas un projet de loi qui en est à l’origine, aucun gouvernement ne s’étant risqué à déplaire à la Turquie.

  • Bikoz , 22 Oct 2016 à 22:31 @ 22 h 31 min

    On parle du redressement de la France pas de cette question !

  • Pascal , 27 Oct 2016 à 17:23 @ 17 h 23 min

    Il suffirait d’écrire « abrogation des principales lois mémorielles » en lieu et place de « abrogation de toutes les lois mémorielles ».

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen