Coup de théâtre à l’UMP ? [+addenda]

1 304 voix d’électeurs de Wallis et Futuna, de Nouvelle-Calédonie et de Mayotte n’auraient pas été prises en compte par la commission électorale interne de l’UMP (cocoe). Avec ces suffrages, François Fillon remporterait l’élection à la présidence de l’UMP de… 26 voix ! Laurent Wauquiez, Éric Ciotti et Valérie Pécresse demandent à la cocoe de reconsidérer le résultat de l’élection, officiellement remportée par Jean-François Copé avec 98 voix d’avance. Selon les proches de François Fillon, Patrice Gélard, le président de la Cocoe, serait prêt à reconnaître son erreur…

Addendum 16h20 : “Nous avons rendu les résultats publics lundi soir. C’était une décision de la Cocoe et les deux parties étaient parfaitement au courant (…). Dorénavant, toute contestation doit être adressée, le cas échéant, à la commission des recours”, a indiqué Patrice Gélard. Dans un communiqué, François Fillon demande à Alain Juppé “d’assurer de façon transitoire” la direction du parti “afin de trouver les voies et moyens de sortir de l’impasse”. “Je réclame la vérité, nous la devons à nos adhérents”, écrit l’ancien Premier ministre.

Addendum 16h45 : « S’il faut on ira en commission et on regardera aussi ce qui s’est passé à Nice » a réagi Jean-François Copé, qui “[ne comprend] plus rien à tout ça”, sur BFM TV. En attendant, « le président élu reste le président ». Dénonçant des “chicaillages”, Copé “en appelle à l’apaisement”.

Addendum 17h30 : Selon LeJDD.fr, Alain Juppé accepte la proposition de François Fillon

Articles liés

12Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • JSG , 21 novembre 2012 @ 15 h 25 min

    COCOE-COCOE-COCO, Ah,ah,ah,ah…
    Elle est trop bonne à coulisse…
    hi,hi,hi,hi…
    JSG

  • JSG , 21 novembre 2012 @ 15 h 37 min

    UMP
    U nion des
    M ilitants
    P aumés

    JSG

  • JSG , 21 novembre 2012 @ 15 h 52 min

    Aux dernières nouvelles, monsieur Coppé ne voudrait pas lâcher le morceau, et monsieur Fillon, ne ferait pas de recours ?
    Ce sont les militants ‘oubliés’ et maintenant laissés pour compte qui vont s’en satisfaire !
    Bravo, la démocratie est en marche, alors, ou est l’esprit chevaleresque dans cette affaire ?
    bazar, vous avez dit bazar…
    JSG

  • Mizette , 21 novembre 2012 @ 16 h 07 min

    Ca semble surréaliste.
    Je suis très heureuse d’avoir quitté le RPR en 1990 car cela devient de plus en plus folklorique !

  • Goupille , 21 novembre 2012 @ 17 h 33 min

    Quel spectacle !…
    C’est beau comme du Aubry/Royal.
    Qui osera dire encore que la “droite” a abandonné la “(sous)-culture” aux sous-cultureux de gauche ?

    Pendant ce temps-là, le FN tractait sur le marché, ce matin, avec un succès total.

  • Aziliz , 21 novembre 2012 @ 18 h 16 min

    Le Figaro
    LE FLASH Actualité S’abonner au Figaro.fr
    “L’UMP n’est plus crédible” (Le Pen)
    AFP Publié le 21/11/2012 à 17:04 Réactions (4)

    inShare
    Recommander
    La présidente du Front national, Marine Le Pen, a jugé qu’avec la relance des hostilités entre François Fillon et Jean-François Copé pour conquérir la tête de l’UMP, ce parti était “beaucoup trop fragilisé” pour être “une opposition crédible aux socialistes”.

    “L’UMP n’est définitivement plus une opposition crédible aux socialistes, il est beaucoup trop fragilisé et peut-être même déjà mort”, a lancé la leader frontiste, interrogée par l’AFP en marge de la session du Parlement européen à Strasbourg, où elle siège en tant qu’eurodéputée. “L’issue de ce psychodrame m’est complètement égale. D’ores et déjà, le mouvement est durablement scindé, fracturé”, a-t-elle analysé.

    Au Front national “nous avons une ligne politique claire, nous sommes absolument cohérents, organisés, nous avons un leader incontesté, il faut tout ça pour être une opposition crédible”, a ajouté Mme Le Pen. Après une accalmie, la guerre sans merci pour la présidence de l’UMP a repris de plus belle mercredi, le camp Fillon réclamant la victoire via une réintégration de voix d’Outre-mer.

    A ce propos, Marine Le Pen a ironisé: “C’est assez inquiétant de voir qu’on a été dirigés pendant dix ans par des gens qui ne savent pas que les DOM-TOM ça appartient à la France”.

    Quant à la proposition de François Fillon de faire appel à Alain Juppé comme juge de paix dans ce conflit, “c’est la cerise sur le gâteau”, selon Mme Le Pen. “Pour quelqu’un qui vient de parler de la fracture morale au sein de l’UMP, aller chercher un repris de justice pour faire la présidence de transition de l’UMP, c’est vraiment la totale”, a-t-elle raillé, en référence à la condamnation du maire de Bordeaux, en 2004, dans une affaire d’emplois fictifs.

  • Gérard , 21 novembre 2012 @ 18 h 29 min

    Depuis Mai 2012 j’imagine la victoire de Marine aux prochaines présidentielles! Je n’imaginais pas penser si bien !

Les commentaires sont clôturés.