Le jour où Marion Maréchal acquit une stature internationale

Le jour où Marion Maréchal acquit une stature internationale

en parlant devant le CPAC 2018, un rassemblement conservateur d’envergure, après l’allocution du Vice-Président des États-Unis Mike Pence et avant celle du Président, Donald Trump :

Autres articles

8 Commentaires

  • COLMAR , 23 Fév 2018 à 4:15 @ 4 h 15 min

    Simultanément, Marine à TV LIBERTES réaffirmait qu’elle ne s’accrocherait pas à la tête du FN. Bon vent Marion mais gare aux étatasuniens maîtres en corruption.

  • Jean NOGUES , 23 Fév 2018 à 8:45 @ 8 h 45 min

    Mais qui cherche à nous vendre Marion ? cette gamine qui a arrêté ses études à peine commencées pour faire de la politique, alors il suffit d’aller prononcer un discours aux USA pour prendre tout à coup une stature internationale ? c’est se moquer !

    Quelles sont ses compétences pour conduire un pays comme la France ? quelle expérience ?

    La vérité, la voici : la famille Le Pen, ça suffit ! on a vu le désastre avec sa tante, basta ! quand on pense à tous ceux qui s’étaient dévoués sans compter, pour ça ! et que fait-elle depuis qu’elle est députée ? on se demande si elle existe !

    On a commencé à parler de Le Pen en 1956, quand Poujade a eu 50 députés aux législatives : JMLP fut alors élu et fut plus jeune dépité de France,.

    Il se fit réellement connaître en 1961-62, quand il fonda son entreprise d’informations et les diffusa notamment sur disques souples 45 tours, une fort belle idée. Toute la France put ainsi s’acheter à vil prix un historique sonore fort réussi sur les événements de France (Algérie incluse) qui avaient conduit de Galle au pouvoir.
    Depuis il connut sa traversée du désert et ne refit surface que vers 1979, quand la question de l’immigration émergea. Il sonna le tocsin à juste titre mais ne fut guère écouté, on était encore sur la lancée du gaullisme.

    Sa vraie rampe de lancement fut l’élection de Mitterrand en 1981. De cette date à 2017, le PS et le FN formèrent une association de fait qui eut pour résultat que la France, fondamentalement à droite comme les rares élections honnêtes le démontraient, fut constamment gouvernée à gauche, les intermèdes de non-gauche étant paralysés par la statue du commandeur de la gauche autoproclamée représentante du Bien et de la Vertu (on croit rêver….). La diabolisation du FN faisait monter simultanément le PS et le FN. C’est l’ère Mitterrand qui fit la fortune du FN. D’ailleurs entre les partis gaullistes et le PS, le FN a presque toujours prôné ou l’abstention ou, par allusion, l’encouragement à voter plutôt à gauche. Ainsi la scission catastrophique de 1998-99 fut de la part de JMLP une tactique évidente pour éviter d’aller au pouvoir, car suite à la réussite remarquable de Mégret aux régionales de 1998-99, le FN, au sommet de sa puissance, était aux portes du pouvoir (on avait entendu des ténors de l’UMP déclarer que l’alliance avec le FN contre le PS n’était pas un gros mot, personne ne semble s’en souvenir……) la haine ami-Mégret cassa tout.

    Cette scission fut suivie d’autres. Et c’est ce parti du passé, dont le bilan est un échec total, moribond depuis mai 2017, qui représenterait l’espoir pour la France ? c’est pour a qu’on essaie de nous vendre Marion ?

    Marion mange ses mots, passe du coq à l’âne, n’a aucun esprit de synthèse, ne termine jamais les termes abordés, alors une micro-traversée du désert, un look de starlette et un discours aux USA après avoir expliqué qu’elle quittait la politique pour s’occuper elle-même de son enfant, ça ferait une présidentiable ?

    Il serait temps qu’on redevienne sérieux dans ce pays qui n’a plus d’industrie, qui serait incapable (faute de matière grise, merci les socialistes qui on t tué l’enseignement des sciences exactes) de construite aujourd’hui le programme nucléaire civil Pompidou-Messmer que Giscard a pu réaliser sans peine grâce à nos ingénieurs de haut niveau (on n’en a même plus la moitié aujourd’hui : qui sait que ce sont des ingénieurs belges qui ont construit le pont de Millau ?)

    Il faudrait du vrai neuf et regarder vers l’avenir ! alors Marion, non merci, cette famille, on a déjà donné !

  • hermeneias , 23 Fév 2018 à 9:34 @ 9 h 34 min

    A entendre certaines réactions “réflexes” , à brule pourpoint ICI et là , on est perplexe ….
    Mélange de vieille suspiscion moisie pour les USA dont , PARFOIS , on pourrait prendre de la graine et mélange de théories complotistes de ronchons du genre elle est trop bien , elle parle trop bien et clairement de façon juste …..”c’est louche” !

    Arrêtons de temps en temps de faire les bégueules . MMLP n’est pas le Messie car il n’y en a pas en politique ! Mais elle pourrait contribuer à aider à la RECONSTRUCTION comme l’une des figures de proue

  • Lilou35 , 23 Fév 2018 à 9:43 @ 9 h 43 min

    On a tout essayé, pourquoi pas un de plus, après Macron s’il échoue !
    ndf aurait pu faire l’effort de nous traduire ce discours l’Anglais heureusement n’est pas connu de tous !

  • Jean NOGUES , 23 Fév 2018 à 12:00 @ 12 h 00 min

    Comment la voyez-vous, personnellement, la reconstruction ?

    Mes souvenirs perso commencent à être innombrables à partir de 1944.

    Je n’ai jamais vu la France aussi bas que maintenant.

    Je peux comparer avec la Quatrième République. Quand je mesure tout ce qu’elle a fait alors que nous sortions à peine de deux guerres catastrophiques (de Gaulle a défini par ”notre guerre de Trente Ans” la période 1914-1945), et que je compare à tout ce qui a été détruit par les socialo-communistes depuis 1981, j’hallucine.

    La France des années 1945-1957 a été héroïque à tous égards. Ce qu’elle a fait en douze ans en partant de si bas est herculéen. Elle a su renaître par une politique nataliste ambitieuse qui a magnifiquement réussi. Personne n’aurait cru à une telle renaissance en 1938 encore, quand elle fabriquait chaque année plus de cercueils que de berceaux. Soit dit en passant, la coeur de cette politique n’était pas les allocations familiales (quand même bien meilleures que de nos jours), c’était le quotient familial, une conquête de la fraction ”chrétienne de gauche” du CNR ! Cette politique a été entièrement détruite par les gouvernements socialistes de maintenant (le ”socialisme en peau de lapin”), le coup d’envoi ayant été donné par Mitterrand en 1981.

    Un exemple : en été 1959, dans une haute vallée des Pyrénées où j’ai passé un mois sous des tentes, une jolie centrale électrique flambant neuve, pas très loin de notre campement, produisait depuis deux ans sans interruption ; il avait fallu, en haute altitude, creuser un tunnel de plus de 5 km pour réunir les eaux de deux beaux lacs, l’un à 2200 m et l’autre à 2000 m. C’est de ce dernier que partaient les conduites forcées extrêmement abruptes jusqu’à la centrale, 600 m plus bas. Je précise que l’eau était si abondante que de tout l’été, le niveau des deux lacs ne baissait pas. Grâce à la faible longueur des conduites forcées, l’environnement n’avait subi aucune atteinte (les torrents émissaires n’étaient pas affectés. La fonte des glaces pendant l’été suffisait à tout). Je me souviens avoir admiré de l’extérieur cette centrale pimpante, et un touriste l’admirait à côté de moi. J’ai engagé la conversation, il m’a dit être canadien en voyage. Cet homme, visiblement aisé et très instruit, m’a dit ceci :

    ”quand même, c’est formidable qu’en France vous ayiez l’électricité dans des endroits pareils. Au Canada, nous sommes loin d’être si magnifiquement équipés en dehors des villes ! nous n’avons presque jamais l’électricité dans nos campagnes”. J’en fus frappé car j’imaginais le Canada comme un pays riche et bien mieux équipé que la France.

    Autre exemple : personne ne semble savoir que la force de frappe française a été décidée et que sa construction a immédiatement commencé, sous le ministère de Guy Mollet, en 1957.

    Autre exemple : j’ai eu droit aux hussards noirs de la République. Mes instituteurs dans le primaire ont tous été des hommes, dont beaucoup étaient vétérans de 14-18. C’était une autre vie, un tout autre univers, de sérieux, de discipline, de travail intense POUR TOUS. L’ardeur au travail, la foi avec laquelle nos ”maîtres” exerçaient leur métier, l’amour infini de la France qu’ils nous inculquaient avec enthousiasme, l’amour du travail bien fait, le respect universel dont l’Ecole de la République jouissait dans toutes les classes sociales, Je me demande dans combien de siècles nos enfants de France revivront cela. Et pourtant, les dépenses actuelles sont plus élevées qu’à l’époque, pour une raison très simple : on n’avait pas les moyens. Mais tout cet environnement moral nous apportait bien plus que de l’argent n’aurait fait ! il y avait parfois des baffes sur des écoliers ayant mal travaillé, mais ça ne faisait pas d’histoires, ils ne s’en vantaient pas chez eux car ils en auraient pris une seconde des parents !

    La France n’a pas su embrasser son époque tout en gardant ce qu’elle avait de bien dans son passé. Elle a jeté le bébé avec l’eau du bain, et à mon avis, on en crève.

  • manchon , 23 Fév 2018 à 17:14 @ 17 h 14 min

    Merci mon Dieu , Allah et les gauchistes ne vont pas être contents Marion revient.Elle a montré que c’est elle qui avait raison de critiquer l’influence néfaste de Philippot sur Marine LE PEN.
    Pouruoi ne serait elle passon héritière politique .Elle en ales capacités intellectuelles , morales et elle s’ est révélée une très bonne patriote.
    YOUPEE, N’ en deplaise aux jaloux et aigris.

  • appeals , 23 Fév 2018 à 18:47 @ 18 h 47 min

    Cette femme a un potentiel extraordinaire et son discours est autrement plus cohérent que ceux tenus par jupiter !

Les commentaires sont fermés.