Ils ne veulent pas que vous soyez au courant…

Indiscrets. Selon nos informations, Frigide Barjot a exigé de Robert Ménard qu’il retire de Boulevard Voltaire l’entretien réalisé par Baudoin de Saxel avec Béatrice Bourges et publié le 14 avril dernier. Bien que la considérant comme une amie, le fondateur de Reporters sans frontières n’a pas cédé.

Certains jeunes reprochent à l’abbé Pierre-Hervé Grosjean et à quelques autres de récupérer l’événement des veilleurs. Hasard, sans doute : alors que les premiers soirs, les images montraient des jeunes assis, pacifiques, harcelés et emmenés de force dans des fourgons par les forces de l’ordre, l’ordre, négocié avec la police, est désormais donné (et respecté) de quitter les lieux à minuit et demi ou plus tôt. Avec de tels rebelles Pépito Banga, le Gouvernement aurait tort de ne pas légaliser la PMA dans la foulée…

Dimanche, le service d’ordre de l’UMP a tenté de s’imposer près de la banderole des élus. Il n’a pas été autorisé par le service d’ordre de la Manif pour Tous. Le député RBM Gilbert Collard n’a donc pas pu être viré…

À propos de service d’ordre, on vous laisse deviner qui, parmi les organisateurs, a des chevilles assez gonflées pour se promener dimanche avec quatre gardes du corps…

BFM TV, une chaîne pas franchement populaire dans la communauté gay rassemblée dimanche place de la Bastille !

Dimanche, demander la démission de François Hollande, c’était une “récupération par des groupuscules”, a affirmé, passablement contrariée, Frigide Barjot à i>télé. En matière de récupérations…

Plutôt que de lire entre les lignes, comme est capable de le faire Samuel Laurent du Monde, les opposants à la dénaturation du mariage ont préféré manifester sagement dimanche. Et faire “la fête”. On fêtait quoi, hier, sur les Invalides ? Le fait que nous allons tous nous faire enc… mardi, les persécutions à venir des maires réfractaires comme Xavier Lemoine ou les deux à la fois ?

Articles liés

111Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Léon , 22 avril 2013 @ 13 h 03 min

    Je trouve que la personne qui a lancé des “Hollande démission” a bien fait de le faire 😉

  • Jo , 22 avril 2013 @ 13 h 04 min

    A cause de Barjot il y a eu une occasion ratée le 24 mars ! Cherchez qui était derrière : l’UMP !
    Nous avons face au peuple qui ne suit pas grâce à internet le mouvement, une version offusquée de Mariton, Jacob… et ensuite la version interne parlement : vote “pour” la loi Taubira ! Aux dernières nouvelles les traîtres n ont pas été évincés !
    Stop à leurs hypocrisies, stop à leurs manipulations !

    Il faut arrêter les sorties de classe avec Barjot et se regrouper derrière Béatrice Bourges et le Printemps Français. Il faut avec lui passer la vitesse supérieure. Se diviser et non se regrouper sur un centre déterminé.
    Au moins madame Bourges ne jette pas le discrédit sur les manifestants agressés par la milice de Gaz et ne demande pas l arrestation des groupuscules anti mariage pour tous ! Comme l a fait Barjot hier !

    Béatrice Bourges gêne. Tant mieux c est bon signe.
    Continuons la lutte. Elle ne s est pas proposée pour le moment à être candidate sur les listes UMP aux municipales ! Comme Barjot semble t-il !
    On ne doit rien lâcher !

    Merci à Robert Ménard.
    Merci à Nouvelles de france pour son soutien !

  • Crossine , 22 avril 2013 @ 13 h 33 min

    Merci pour votre commentaire. Arrêtons de nous diviser et concentrons-nous sur notre but commun. Frigide a des défauts, mais il est bien possible qu’elle nous permette d’aller où nous ne pourrions aller seuls.
    Ce qui sera voté mardi c’est l’autorisation de légiférer par ordonnance sur cette loi; mais la tâche sera très compliquée (vu le nombre de textes à modifier) et ensuite, il y aura un nouveau passage devant l’assemblée nationale. Le temps que virus produise son plein effet…
    C’est nous, la force tranquille.

  • Eric Martin , 22 avril 2013 @ 13 h 34 min

    La force tranquille ou la défaite tranquille ?

  • alain , 22 avril 2013 @ 13 h 38 min

    en fait Frijide LA BALANCE ne veut pas de concurrence sur son petit commerce.

    Pas de politique sauf la mienne qu’elle dit. On va présenter des listes aux municipales. Tiens donc.

    Et moi je serais à Paris. Les Parisiens auront donc le choix entre 3 bobos qui aiment les homosexuels, la france black-blanc-beur et pensent que tous ceux qui sont à leur droite ou plutôt moins à gauche qu’elles sont des “extrémistes de droite” et / ou des fascistes.

    Avis à Frijide LA BALANCE et aux lecteurs je suis un manifestant fasciste indépendant.

  • alain , 22 avril 2013 @ 13 h 42 min

    DROITE / GAUCHE : ET SI ON REVOQUAIT UNILATERALEMENT LE PRINCIPE DE NON-REPROCITE ET LA COEXISTENCE INEGALITAIRE ?

    Le camp du Bien (la Gauche) a besoin pour exister d’un Camp du Mal (la Droite), mais d’un camp du Mal inoffensif, un erzatz de Camp du Mal, un souffre-douleur, un punching ball, un fake !

    Depuis la fin de la 2 ème Guerre Mondiale on a pu observer dans les rapports gauche / droite la mise en place, puis l’application de plus en plus rigoureuse, de plus en plus contraignante d’un principe non-écrit et d’ailleurs impossible à écrire le principe de non-réciprocité et de coexistence inégalitaire.

    Les lois Pleven , Gayssot, Nouchet etc

    Le noyau du principe de non-réciprocité est que les dirigeants à double face de la gauche (des marxistes) ne doivent pas être traités selon leurs propres méthodes ;

    Ex : le harcèlement démocratique
    La diabolisation le « gazage » des mères et des enfants au Champs –Elysées

    Traiter la gauche (les marxistes) selon ses propres méthodes, c’est ce que la gauche (les marxistes) appelle le « fascisme ».

    Le « fascisme » vu de gauche consiste dans la réalité à suspendre concrètement les privilèges immunitaires qui lui donne un statut à part dans le champ politique

    Concrètement est « fasciste » tout individu, toute organisation politique qui inflige à la gauche (aux marxistes) le traitement que cette dernière réserve habituellement à la « droite »

    Devant les accents indignés de la gauche (des marxistes), comment ne pas se défendre d’une sorte d’admiration au sens étymologique ?

    Ce qui a historiquement le plus scandalisé les dirigeants marxistes, c’est la réponse du tac au tac apportés par les fascistes en Italie et les nationaux-socialistes en Allemagne qui a fait justice en un temps relativement court du mouvement communiste local.

    A cette humiliante défaite en rase campagne des marxistes (de la gauche), s’ajoute l’atteinte blasphématoire au dogme religieux de l’infériorité du « bourgeois », de l’adversaire.

    C’est la raison essentielle pour laquelle la gauche (les marxistes) qualifie de « fasciste » ou de « nazi » tout adversaire réel utilisant contre elle des méthodes de lutte efficace.

    Les adversaires de la gauche ne doivent pas se défendre D’ailleurs ils nous l’avaient promis !

    L’adversaire de la gauche doit se conformer à son statut d’infériorité ontologique en ne commettant aucune infraction aux lois de la non-réciprocité et de la coexistence inégalitaire.

    La gauche applique à la « droite » le principe « tout ce qui est à nous est à nous, tout ce qui est à vous est négociable »

    Alors arrêtez de déconner et renvoyez au Camp du Bien la monnaie de sa pièce !

  • SERGIO , 22 avril 2013 @ 13 h 53 min

    Je l’ ai vue hier à la Manif , la Barjot , entourée de ses gardes du corps et fendant la foule d’un pas décidé , idolâtrée , acclamée par une grande partie des manifestants , telle la ” star du jour ” enivrée par tant de ferveur envers son égo sur-médiatisé…..Pitoyable !
    Elle aura finalement baladé à sa convenance ( ou plutôt eux qui la manipulent…) un grand mouvement populaire susceptible d’ ébranler l’ arbre pourri du régime , pour en faire un gigantesque happening inoffensif couleur rose-bonbon…

Les commentaires sont clôturés.