L’ONU Femmes se mêle des affaires des églises chrétiennes, pas de celles de l’islam…

En automne dernier, l’ONU Femmes a lancé une campagne de publicité montrant la bouche d’une femme barrée d’une barre de recherche Google en guise de ruban adhésif. Sur un visuel avec une femme d’origine asiatique, sont inscrits les mots “women should” (“les femmes devraient”) tandis qu’apparaissent en-dessous des propositions – paraît-il véridiques – de Google : “women should stay at home” (“Les femmes devraient rester à la maison”), “women should be slave” (“Les femmes devraient être esclaves”), “women should be in the kitchen” (“Les femmes devraient être aux fourneaux”) et… “women should not speak in church” (“Les femmes ne devraient pas prendre la parole à l’église”) :

Sur une visuel avec une femme d’origine européenne, sont tapés les mots “women cannot” (“les femmes ne peuvent pas”) avec, en dessous, les propositions de Google dont “women cannot be bishops” (“les femmes ne peuvent pas être évêques”) et “women cannot speak in church” (“les femmes ne peuvent pas parler à l’église”) :

Le visuel avec une femme musulmane portant le hidjab ou le tchador ne fait par contre apparaître aucune suggestion de Google concernant la religion musulmane :

Étrange, ne trouvez-vous pas ?

À noter que cette campagne est l’occasion, pour l’ONU Femmes, de subventionner des journaux comme le dernier semestriel MS. Magazine (hiver-printemps) qu’édite la Feminist Majority Foundation.

Autres articles

38 Commentaires

  • ranguin , 22 Avr 2014 à 6:49 @ 6 h 49 min

    “MS” maso sado ? lol
    Il est vrai qu’il ne faut pas stigmatiser ces “pôvres” gens.

    L’Islam est de loin une religion de haine. Avez vous lu le Coran ?

  • jejomau , 22 Avr 2014 à 7:19 @ 7 h 19 min

    Ce n’est pas si étrange que la femme musulmane ne soit pas attaquée sur sa religion. Sur un blog dit “chrétien” j’ai découvert un jour avec surprise que la femme musulmane n’était pas exploitée du fait de sa religion….. MAIS du fait qu’elle était femme simplement et que c’étaient le machisme des hommes qui la tenaient en cet état d’ ESCLAVAGE

    Comprenons bien : il ne s’agit plis d’attaquer l’ISLAM comme étant à la source de cet état de fait. Il s’agit de démontrer que cet état de fait est dû …. au comportement de l’homme qui est mauvais.

    On remplace ainsi par le marxisme (lutte des femmes qui doivent se libérer des hommes) un comportement abominable pour JUSTIFIER l’existence de l’Islam et de ses pratiques.

    Cette analyse se répand partout pour justifier ce qu’ils appellent : “le vivre-ensemble”….

  • MP , 22 Avr 2014 à 7:40 @ 7 h 40 min

    Ils oeuvrent à nous diviser (entre religion ou ce qu’il en reste, entre sexe, entre génération, entre pratique sexuelle, entre fonction publique et secteur privé, entre salariés et petits patrons ou ce qu’il en reste, etc…), nous profanes (bas de la pyramide), pour mieux régner (haut de la pyramide). Ils avancent par la ruse davantage que par la force… Vous pouvez à ce propos par exemple lire en ligne Des pions sur l’échiquier de William Guy Carr.

    Ne nous trompons pas d’ennemi, sous peine de perdre définitivement !

  • Denis Merlin , 22 Avr 2014 à 7:41 @ 7 h 41 min

    Que les femmes se taisent à l’église est une citation de saint Paul (1cor 14,34)

    Que l’ONU respecte donc la liberté religieuse qu’il proclame dans la Déclaration de 1948.

  • MP , 22 Avr 2014 à 7:42 @ 7 h 42 min

    Ils oeuvrent à nous diviser (entre religions ou ce qu’il en reste, entre sexes, entre générations, entre pratiques sexuelles, entre fonction publique et secteur privé, entre salariés et petits patrons ou ce qu’il en reste, etc…), nous profanes (bas de la pyramide), pour mieux régner (haut de la pyramide). Ils avancent par la ruse davantage que par la force… Vous pouvez à ce propos par exemple lire en ligne Des pions sur l’échiquier de William Guy Carr.

    Ne nous trompons pas d’ennemi, sous peine de perdre définitivement !

  • MP , 22 Avr 2014 à 7:49 @ 7 h 49 min

    Droits de l’homme, droits de la femme, droits de l’enfant, droits des minorités, droits des animaux aussi…
    Liberté de conscience, liberté religieuse, laïcité…

    Mais quid des devoirs de l’homme et des droits de Dieu ? Quid du droit de la vérité vs l’erreur ? Quid de l’ordre vs le désordre ?
    C’est Mgr Lefebvre qui en parlait bien, par exemple dans son livre “Ils l’ont découronné”.

  • Maurice , 22 Avr 2014 à 7:49 @ 7 h 49 min

    Bien sûr qu’il n’y a que dans la religion catholique que les femmes sont maltraitées, maltraités psychologiquement s’entend.
    Dans n’importe quelle autre religion, elles sont portées aux nues !
    Dans l’exemple qui nous est donné, l’islam, la femme a accès aux mêmes conditions que les hommes, qui n’a pas vu de femme en haut de minaret appeler à la prière ? Prendre la parole lors de prêche dans les mosquées ? Les femmes sont montées sur les ânes et le mari marche à ses côtés pour qu’elle ne se fatigue pas, ce sont eux (les hommes) qui vont chercher de l’eau, etc., ne l’avez-vous pas vu ?
    Idem chez les juifs ! Pour ne parler que des religions du livre.
    C’est un grand classique que de nous attaquer sur les fonctions des femmes au sein de la religion, mais quelle autre religion du livre reconnaît autant les femmes que les chrétiens ?
    Laquelle en a fait des saintes ?
    Les prient ?
    Fait des processions en l’honneur de celles-ci ?
    Continuez la liste si le cœur vous en dit !
    C’est ce que je dis lorsque l’on NOUS attaque sur ce sujet, n’est-ce pas faisable de la part de chacun d’entre nous ? !
    Tendre l’autre joue ? Ah oui …

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France