Ils ne comprennent pas

Ils ne comprennent pas. Trop de journalistes et de politiques englués dans l’idéologie ne peuvent pas comprendre la portée et la signification de ces attentats successifs sur le sol français.

Ils ne comprennent pas qu’il s’agit d’une déclaration de guerre à notre civilisation, à un Occident affaibli, à une France et à une Europe engluée dans son matérialisme, et que ces terroristes méprisent profondément.

Ils ne comprennent pas ce que Houellebecq lui a compris : le religieux fait son retour en force sur la scène européenne. Ils ne comprennent pas que la laïcité et leurs «  valeurs républicaines » sont impuissantes, pauvre religion de substitution d’un Occident qui a perdu le sens de la transcendance.

Ils ne comprennent pas que l’islam n’a rien à voir avec le christianisme et le judaïsme. Que Mahomet n’était pas Jésus. Que la violence est partie intégrante de l’islam bien qu’il ne soit pas que cela. Qu’il s’agit d’une guerre commencée par le prophète depuis l’hégire. Ils ne comprennent pas que l’islam et les musulmans sont deux choses différentes : que l’on peut respecter des personnes et s’opposer à un système.

Ils ne comprennent pas que leur logiciel de pensée est périmé. Que le train de l’histoire est en marche et qu’ils sont sur le quai. Qu’il faut cesser de regarder 2015 avec les lunettes de 1968. Ils ont cru que l’histoire avait commencé en 1789. Ils vont découvrir qu’elle a commencé bien avant, et que la suite va s’écrire sans eux.

Ils ne comprennent pas que leur schizophrénie et leur hypocrisie commence à se voir. Que leur acharnement sur le Catholicisme couplée à leur mansuétude sur l’islam fait désordre. Que leur défense de Charlie hebdo quand ce journal caricature l’islam se couple mal avec la condamnation des dérapages « racistes » qu’ils voient chez d’autres.

Ils ne comprennent pas qu’ils ont posé les bases de la guerre civile qui s’annonce, et ils cherchent chez leurs adversaires désignés une responsabilité qu’ils portent en grande majorité. Ils ne comprennent pas que Zemmour et Finkielkraut n’y sont pour rien. Que l’antiracisme et la haine de la France y sont pour beaucoup.

« Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. ». Ils ne comprennent pas qu’ils sont les munichois de 2015. Ils ne comprennent pas que le peuple français l’a compris et qu’il va bientôt les chasser du pouvoir.

Autres articles

25 Commentaires

  • Mitro , 22 Avr 2015 à 16:33 @ 16 h 33 min

    Bonjour,êtes vous sûrs qu’ils ne comprennent pas ???
    La traîtrise et la collaboration ont toujours existé et une bonne place leur est certainement réservée,….ou,pas ….à eux ou à leurs descendances si besoin.
    Je ne peux pas croire ni imaginer qu’ils sont cons à ce point,au point de ne pas voir l’orientation catastrophique que prend notre société déclinante !Sans compter les millions de voilés débarqués récemment après moult péripéties à nos frontières.
    Je crains que le dénouement soit plus rapide que prévu.
    Pauvre France !!Le Général doit faire le ventilateur dans sa tombe.

  • hectorgalb , 22 Avr 2015 à 16:55 @ 16 h 55 min

    Il y a ceux qui ne comprennent pas. Et il y a ceux qui savent très bien ce qu’ils font.

  • Catholique & Français , 22 Avr 2015 à 17:00 @ 17 h 00 min

    Excellent, votre petit texte ! “Ils” ne comprennent pas, ILS NE PEUVENT PAS COMPRENDRE que “l’Islam est le bâton de la Colère de Dieu sur un monde apostat” ! Lorsqu'”ils” comprendront, il sera trop tard, pour eux mais espérons-le, pas pour nous et nos enfants.

  • Aribo , 22 Avr 2015 à 17:39 @ 17 h 39 min

    Tout est dit.

  • Goupille , 22 Avr 2015 à 17:49 @ 17 h 49 min

    Ah là là, cette photo…
    Je la titrerai, pour mon usage personnel : “Et ne nous laissez pas succomber à la tentation”…

    Le rêve !

  • Von Reisner , 22 Avr 2015 à 18:02 @ 18 h 02 min

    Trop lâches pour comprendre !
    Ils appliquent la tactique de l’autruche : la tête dans le sable et les fesses en l’air !
    On sait comment ça finira…

  • Laurent , 22 Avr 2015 à 18:13 @ 18 h 13 min

    Le violence fait aussi partie de l’histoire de la chrétienté. Notre histoire est abondante d’histoire d’exterminations au nom de dieu. Et même aujourd’hui, certes parlent de bombardier des pays avec l’aide de dieu (Bush).
    Mais notre religion a évolué, changé, au cours des derniers siècles. La religion s’est pacifié, elle n’a plus la même place et la même portée que par le passé. Peut être un jour l’islam fera de même, mais cela va demander certainement des siècles à l’image des chrétiens. En attendant …

Les commentaires sont fermés.