Augmentation de l’allocation de rentrée scolaire : l’État mauvaise nourrice

L’ARS, c’est l’allocation de rentrée scolaire. Elle est versée à trois millions de familles qui vont bénéficier d’une revalorisation de 25% par le gouvernement socialiste. D’après les statistiques de la Caisse nationale des allocations familiales, 2,8 millions de foyers ont touché cette allocation en 2011, pour un coût total de 1,49 milliard d’euros. Les socialistes feront mieux et encore plus. Ils savent dilapider l’argent selon l’idéologie injuste de la « justice sociale », qui ne profite qu’à une certaine classe sur-assistée, et sans aucun contrôle des dépenses. Cette semaine, l’État socialiste va dépenser environ 1,9 milliard d’euros…

On oublie encore les classes moyennes

Évidemment, cette aide est versée « selon des critères sociaux ». Elle exclut donc les foyers qui se situent juste au-dessus de la limite, eux qui sont déjà exclus des HLM, des aides au logement, des exonérations diverses et variées, afin qu’in fine, ils puissent tranquillement vivre plus pauvrement que les sur-assistés. Ce n’est pas un mystère, mais une réalité française bien connue. Le plafond de ressource pour bénéficier de cette aide avec un enfant est de 23 200 euros, soit 1 933 euros par mois pour le foyer – deux parents – donc 966 euros mensuel par parent, moins que le SMIC. Autant dire que si les deux parents gagnent le SMIC, ils n’ont pas le droit à cette aide… Il vaut mieux que l’un des deux soit au chômage pour empocher cette aide.

À quoi sert cette aide ?

À titre d’exemple, l’ARS s’élève à 388,87 euros pour un enfant de 15 ans. Elle est versée sans aucun contrôle. Alors même que la gratuité des manuels scolaires est systématique dans l’enseignement public (pas dans l’enseignement privé…) et que de nombreuses dépenses sont prises en charge directement par les collectivités, on se demande bien à quoi pourrait servir une telle somme.  La consommation des ménages bénéficiant de cette aide « rentrée scolaire » n’est analysée par aucune étude sérieuse. Les témoignages de professeurs ne manquent pas, voyant arriver à la rentrée des enfants qui ont des vêtements de marque et autres consoles portables, mais avec des fournitures scolaires rudimentaires. Certains proposaient de la verser sous forme de bons d’achats, permettant de flécher ces aides vers les seuls produits, et de permettre que cet argent soit réinvesti dans l’économie. Il n’y a pas de raisons pour que cela ne fût pas le cas. Il est temps de militer pour que cela le devienne.

> Sur le sujet, voir la vidéo intéressante de Corinne Tapiero, vice-présidente de la PEEP.

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Olizefly , 22 août 2012 @ 16 h 13 min

    A côté de ça, le gouvernement socialiste a supprimé en juillet la gratuité des lycées français à l’étranger pour les citoyens français expatriés. Cette gratuité avait été instaurée par Nicolas Sarkozy et devait à terme être étendue au collège, à l’école primaire et à l’école maternelle. D’une part cela oblige certains parents français à envoyer leurs enfants dans les lycées du pays d’accueil, coupant ainsi les liens entre leurs enfants et leur patrie. D’autre part, cela met cette année des tas de parents dans la m… financièrement (tous les Français de l’étranger ne sont pas des cadres supérieurs de grandes multinationales) car en juillet c’est en général trop tard pour chercher une place dans un lycée local moins cher ou gratuit. Et les écoles françaises à l’étranger elles ne sont pas données. C’est vrai qu’il y a un système de bourses, mais comme pour l’allocation de rentrée scolaire les classes moyennes en sont exclues car elles gagnent “trop” pour y avoir droit.

  • josselin , 23 août 2012 @ 7 h 43 min

    A quoi sert cet argent ? toujours çà de pris pour payer l’essence de la mercédès ….en attendant l’ouverture des restos du coeur !! Avec toutes ces économies de quoi se mettre “du bien au soleil ” !!

    …..désolé mais j’habite en lisière du 93 et je ne décolère pas depuis 30ans de voir se qui s’y passe !!
    l’assistanat pour la planète entière ….!! Pendant que nos enfants bien éduqués et travailleurs n’arrivent plus à boucler leurs fins de mois écraser d’impots …..attendant la trentaine passé pour arriver à quiter une colocation pour fonder une famille et se serrer la ceinture .ensuite pour tout ….!!

  • Frédérique , 23 août 2012 @ 9 h 17 min

    Pour avoir travaillé dans un établissement de transferts de fonds internationaux, je sais parfaitement où part une partie non négligeable de l’ARS, nous avions comme qui dirait, un regain d’activité le lendemain de son versement. J’ai bien peur qu’une bonne partie de ces millions supplémentaires ne servent pas à l’économie française, même pas pour l’achat de vêtements de marque.

  • Frédérique , 23 août 2012 @ 18 h 34 min

    Donnez nous le nom des confrères chez qui vous êtes relecteur, car vu le nombre de fautes de syntaxe, de grammaire et d’orthographe qu’on peut relever dans la presse, je doute fort que vous soyez employé à temps plein.

  • Lacourt , 23 août 2012 @ 18 h 58 min

    article ordurier cultivant la haine de ceux qui ont payé le prix de la crise par la perte d’emploi, la haine du plus pauvre, la haine de l’autre, la jalousie, la mesquinerie. Qui oublierait que ce sont les classes moyennes qui ont accouché du nazisme et ses crimes sans nom? Vous travaillez pour le même côté noir, et finirez le nez dans votre fange puisque vous souhaitez monter les uns contre les autres, le jour où vous l’aurez votre guerre civile, elle vous emportera aussi.

  • Minouw , 24 août 2012 @ 0 h 13 min

    A force de pousser les gens à bout, on récolte ce qu’on sème…
    Il ne faut pas s’étonner que les gens de la classe moyenne se révolte un jour de cette “justice sociale” à la française qui ne fait que s’assurer un électorat et un peuple misérable!
    en quoi cet article est ordurier ? parce qu’il dénonce la réalité ? Parce qu’on est réaliste, on est fachaud, ordurier ?
    mais qui crée la fange ? ce sont tous ces socialo-communo-gauchistes qui ne pensent qu’à leurs petits intérêts personnels et qui se fichent de la France comme de l’an 40. Qu’elles soient endettée ? que les familles moyennes basses vivent dans la misère ? que le pouvoir d’achat baisse ? que le peuple Français n’existe plus ? ils s’en tamponnent ! ce qui les intéresse c’est d’occuper la place sous les ors de la République…
    Alors qu’elle vienne cette révolte ! je ferai partie de ceux qui l’alimenteront… Je ne peux que me réjouir de ceux qui enfin ouvrent les yeux ! parce que je me dis que petit à petit on arrivera soit à faire changer les choses par les élections soit en se révoltant ! la France ne peut pas continuer comme ça! ce qui reste du vrai peuple Français (y compris d’origine étrangère MAIS qui se sont intégrés et qui se sentent Français avant tout) tôt ou tard réagira !

    cette bien pensance à outrance me fait gerber ! j’en ai assez de voir, lire ou entendre tous ces connards bien pensants qui vendent la France au prétexte de solidarité, justice sociale et j’en passe, traiter ceux qui s’offusquent, se révoltent contre ces injustices de fachaud, d’égoïste, de vendus au nouveau nazisme !!!
    il n’est pas normal qu’en France avec 2 smics et jusqu’à 1.5 fois plus, on peine à joindre les 2 bouts, qu’on ne bénéficie d’aucune aide de l’Etat pour lesquelles on paie des charges, des impôts et qu’en même temps, le coût de la vie ne permettent pas de vivre sans se priver.Il n’est pas normal qu’on vive mieux en ne travaillant pas plutôt qu’en travaillant.

    La haine est du côté de ceux qui interdisent la libre pensée.

  • greg , 24 août 2012 @ 12 h 41 min

    article ordurier ?! Si ça c’ est un article “ordurier” alors je n’ose pas imaginer le qualificatif que vous réservez à la presse “de gauche”. Ou alors vous devriez retourner sur les bancs de l’école et apprendre le sens des mots, qui ne servent pas qu’à transmettre des émotions et des pulsions mais aussi du sens et du raisonnement, ok ?

    “ceux qui perdent des emplois”, c’est tout le monde. De plus l’article ne parle pas vraiment de ceux qui reçoivent toutes ces aides sans fin mais de l’irresponsabilité de l’Etat qui distribue sans vérifier à l’heure où il faudrait au contraire ne pas faire n’imporet quoi. De plus l’argent que je paye sous forme d’impôts et qui doit servir à l’éducation n’a pas vocation à payer des vêtements de marques de sport.

    Je passe sur le multi usage du terme “haine” ainsi que sur le nombrilisme visant soit disant les pauvres, blabla. L’article ne dit pas cela, c’est vous seulement qui l’interprétez ainsi CAR vous avez ENVIE se l’interpréter ainsi. En réalité, la “haine” est dans vos yeux et dans votre com.

    “Ceux qui ont accouché du socialisme national”, ce sont les communistes, en Allemagne, qui ont poussé les gens à adhérer au parti contraire. Autrement dit, les représentants autoproclamés des petites gens. Ce sont les gens comme vous, incapables de mesure et d’intelligence, qui poussent les gens à s’armer.

    Vous ne rêvez que de guerre civile alors que l’article se propose justement de … l’éviter, espèce de crétin ! (le qualificatif s’impose).

Les commentaires sont clôturés.