Je ne sais faire qu’un seul geste, je retourne ma veste

par P.-A. Berryer

Réactions à chaud sur notre chère girouette présidentielle.

Au congrès des maires de France le président admettait que, sans rien retirer du projet de loi, il fallait organiser le fait que certains élus refusent de célébrer des mariages homosexuels. Il faut dire que le mouvement de grogne est important, le Collectif des maires pour l’enfance a réuni près de 17 000 signatures (1). L’annonce de François Hollande n’était donc pas sans intérêt dans l’idée d’arriver à un compromis.

Suite à ce geste que beaucoup ont approuvé car participant d’une démarche d’apaisement suite au mouvement de grogne qui monte (près de 500 000 manifestants dans toute la France ce week-end), ce fut un tollé à gauche. Le psychodrame organisé par l’Inter-LGBT a certainement dépassé les bornes. « Scandalisé-e-s » par l’annonce, ils ont exigé, à croire que Hollande était leur préposé, d’être reçus à l’Élysée. Se ramènent deux ploucs, sans cravates (ce qui est assez insultant), qui obtiennent le retrait de la clause de conscience.

Il faut admirer le deux poids, deux mesures. Souvenez vous quand Sarkozy légiférait sur les Roms. Ces mêmes personnes qui refusent aujourd’hui l’application de la clause de conscience l’acceptaient hier sans problème pour combattre une situation qu’ils réprouvaient. C’est la même chose avec l’Église cela dit en passant : quand Elle appelle à traiter humainement des personnes sans papiers toute la gauche applaudie, quand Elle parle mariage, on lui demande de la fermer.

“Deuxième conclusion : la parole présidentielle ne vaut rien.”

Ce petit vaudeville n’est qu’un jalon de plus dans l’offensive de totalitarisme, de terrorisme intellectuel en cours. Regardez l’image (ci-contre) qui circule par exemple. Il y a aussi cette magnifique photo prise samedi à Toulouse. Je passe sur la phrase lourde « La sodomie ça ouvre l’esprit », ou le slogan de mauvais goûts « Bébés dans les congélos, c’est pas le privilège des hétéros ». Ce ne serait que cela, l’on pourrait passer cela sur l’adolescence débilitante et boutonneuse, mais il y a pire. Méditez celle qui est un peu en arrière plan « un-e hétéro, une balle ; une famille, une rafale ». À côté de gens comme cela, j’en arrive à trouver les personnes membres de Civitas ouvertes d’esprit et sympathiques…

Première conclusion, il y a désormais un climat assez malsain qui se développe du côté des pros mariage pour tous. Autant du côté des opposants, il y a un vrai effort pour ne pas tomber dans le sectarisme et la caricature pour maintenir un débat correct sur le sujet. Autant du côté des partisans, j’ai l’impression que le but est de pourrir la situation à tout prix pour apparaître in fine comme les gentils.

Deuxième conclusion : la parole présidentielle ne vaut rien. C’est peut être le plus dramatique, ce que dit Hollande vaut autant qu’un billet de Law, c’est à dire zéro. Que se soit sur le plan intérieur ou international, cela pose de graves questions sur la crédibilité de notre pays. Comment bâtir quelque chose avec un dirigeant qui peut changer du tout au tout en 24 heures. Avec cela, l’euro n’est pas tiré d’affaire. Pour finir souvenez vous de Jean II le Bon. Ce n’était pas le meilleur de nos Roys. Il avait été libéré avant que sa rançon ne soit versée en échange de quelques otages dont son fils. Ces derniers ont fini par s’enfuir et Jean II est retourné à Londres pour ne pas manquer à sa parole…

Autres articles

17 Commentaires

  • Goupille , 22 novembre 2012 @ 12 h 08 min

    “À côté de gens comme cela, j’en arrive à trouver les personnes membres de Civitas ouvertes d’esprit et sympathiques…”

    Mais vous pouvez : ils sont sympathiques, puisqu’ils se battent pour que survive cette civilisation où vous avez le droit de changer de religion, ou de n’en avoir pas, ou de les traiter d’antipathiques et de sectaires.
    Et, s’ils ont la Foi, ils ne vous obligent pas à la partager…

    De même que la haine pure se trouve chez les totalitaires du Front de Gauche leurs nervis allogènes et les nihilistes subventionnés, et non chez les fachos du FN qui, eux, sont comme des poisssons dans l’eau de leur peuple, de leur nation, de leur civilisation, de leurs traditions…
    N’en déplaise aux barons des baronnies UMP et PS.

  • C.B. , 22 novembre 2012 @ 12 h 46 min

    C’est curieux, tout le monde claironné que vraiment, le changement c”est maintenant, le gouvernement Ayrault étant le premier gouvernement 10%% paritaire, quelle merveille.
    Et pour le mariage tel qu’il existe, qui est 100% paritaire depuis des générations, ça n’est pas une merveille?
    Faudrait m’expliquer pourquoi y a des fois où 100% paritaire c’est très bien et des fois où 100% paritaire c’est très mal.

  • BEZIAU Valentin , 22 novembre 2012 @ 13 h 08 min

    Tous cela n’est que du pipeau pour nous endormir et essayer de calmer la contestation. Et en plus mme Taubira ne dit pas la même chose que Mr Hollande. Nous demandons le RETRAIT de ce projet de loi dangereux et totalitaire.
    Nous ne cèderons rien au gouvernement et à leurs camarades du lobby homosexuel.

  • Marie , 22 novembre 2012 @ 13 h 11 min

    Très bon article, merci. Là où c’est désespérant c’est de constater que les deux “ploucs” comme vous dites si bien, ont plus de poids que les maires de France, nos représentants. Là F. Hollande s’est totalement discrédité et pour un moment. La querelle Fillon/Copé n’est rien à côté, querelle normale d’egos. Mais lui Hollande et son gouvernement ce sont nos âmes qu’ils violenet.

  • Frédérique , 22 novembre 2012 @ 13 h 56 min

    Si je comprends bien, on entre à l’Élysée comme dans un moulin. J’espère que Hollande s’excuse lorsqu’il fait attendre des citoyens excédés qui viennent lui demander des comptes, il ne manquerait plus qu’il n’ait aucune éducation, le bougre!
    Ce n’est pas le tout cà, mais il va falloir que je trouve un substitut au nom “France”, pour éviter d’avoir à avouer ma nationalité si on me la demande, en attendant que ce pays élise un représentant qui lui redonnera sa dignité.

  • Lach-Comte , 22 novembre 2012 @ 15 h 38 min

    Je pense que dire que Hollande est une girouette et retourne sa veste, a quelque chose de faux dans la mesure où cet exercice, en France, revêt quelque chose de sympathique tant il a été réalisé par des gens de talent, Edgard Faure en tête et demande un talent certain car il suppose de changer de parti plusieurs fois, en même temps que le vent tourne, tout en étant accueilli les bras grand ouverts à tour de rôle par les partisans respectifs de chacun. Près de nous, il y a eu Soisson Jean-Pierre, Stirn Olivier et en ce moment Jouyet Jean-Pierre. Or ça n’a jamais été le cas de Hollande qui a toujours été au PS et y est encore, même s’il s’imagine président de tous les Français.
    D’aucuns, pour les plus favorables, s’accordent à dire que parce que Hollande est “gentil”, il ne sait pas dire non; les autres, pour les moins favorables, affirment qu’il ne sait pas prendre une décision et ne sait pas trancher. Une chose est certaine, quelle que soit la raison, c’est qu’il est capable de dire une chose à un interlocuteur et son exact contraire à un autre. C’est exactement ce qu’il a fait, mardi avec les maires, mercredi avec les “représentants” de LGBT.
    Ce genre de personnage ne s’appelle pas une girouette ! Ce genre de personnage s’appelle un faux-cul, un menteur, un imposteur.
    Ainsi, comme je ne cesse de le répéter, jusqu’à fin janvier prochain, il va s’arranger pour que les uns pensent avoir gagné et les autres pensent également avoir gagné de manière à ce que personne ne se fâche. C’est pourquoi, plus que jamais, il faut se tenir prêt à manifester le 13 janvier et il ne faut rien lâcher.

  • Yves Tarantik , 22 novembre 2012 @ 18 h 19 min

    Hollande…
    n’est-ce pas ce pays où les moulins brassent l’air sur la lande ?

    (Que les vrais Hollandais me pardonnent !)

Les commentaires sont fermés.