Nous sommes tous des juifs patriotes !

« Nous sommes tous des juifs allemands ! », ce fut, on s’en souvient, le cri démagogique qui, en mai 68, servit de slogan aux étudiants révoltés du Quartier Latin (soutenus par toute l’opinion « progressiste » et déjà « sans-frontièriste » de l’époque) pour protester contre l’expulsion par le gouvernement de l’agitateur anarchiste Cohn-Bendit. Malheureusement la malfaisante carrière de celui-ci ne devait pas s’arrêter là puisque, après s’être converti au libéralisme, il est ensuite devenu l’un des plus solides piliers de l’Europe anti-démocratique qui nous opprime…

« Nous sommes tous des juifs patriotes ! », c’est le cri que nous pourrions aujourd’hui lancer pour manifester notre solidarité agissante avec Eric Zemmour, un écrivain talentueux et un journaliste courageux, odieusement attaqué par tout ce que notre pays comprend de faux démocrates et de vrais malfaisants. Jusqu’au ministre de l’Intérieur, M. Cazeneuve, qui, au lieu de consacrer tous ses efforts à combattre efficacement la délinquance (notamment immigrée) et à éradiquer l’islamisme radical, considère qu’il est de son rôle d’appeler à manifester contre Zemmour !
Que lui reprochent-ils donc, tous ces zélés sycophantes ? Eh bien, d’avoir tout bonnement, dans une interview à un journal italien, envisagé la « déportation » des immigrés musulmans qui, depuis quelques années, ont envahi la France (avec toutes les conséquences néfastes que l’on connait et dont l’actualité la plus récente nous fournit encore des exemples éloquents : celui de Joué-lès-Tours où un fanatique a attaqué le commissariat au cri de « Allah Akbar », celui de Dijon où des islamistes en voiture viennent d’écraser délibérément plusieurs mécréants français et celui de Toulouse où viennent d’être condamnées deux petites racailles qui avaient assassiné un étudiant pour le « dépouiller »).

Le problème – tout petit problème ! – c’est que, de l’aveu même de son interviewer, le mot incriminé, le mot qui fait scandale, n’a jamais été utilisé par Zemmour ! Qu’à cela ne tienne ! La meute se déchaine : élus de gauches, confrères journalistes, associations « antiracistes ». La meute fait chorus et exige à grands cris que le coupable soit, non seulement trainé devant un tribunal mais aussi privé illico de toutes ses émissions à la télé et à la radio, et même de ses chroniques au Figaro ! Déjà la direction de i>Télé, obtempérant docilement, a décidé de se « priver de ses services ». Les journalistes de RTL font eux aussi pression sur leur direction pour obtenir le même résultat… Ah, les braves gens !

Chacun d’entre vous connait sans doute la fameuse phrase prêtée à Voltaire (lequel, en réalité, ne l’a jamais prononcée) : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que ayez le droit de le dire… ». Eh bien, les mêmes qui de cette phrase se gargarisent à tour de bras (moi aussi, si l’envie m’en vient, je peux à l’instar de M. Dalbos vous pondre des métaphores bizarres !), tous ces hypocrites qui prétendent avec impudence militer pour « la liberté d’expression », les voilà qui appellent à une censure impitoyable de leur confrère, lequel ne doit plus, selon eux, avoir droit au chapitre ! Parfaitement édifiant !

Quelques exceptions cependant. Ainsi du philosophe Michel Onfray : « La France est dans une situation de guerre civile, et l’on n’est plus capable de débattre. L’insulte a remplacé le débat et le mépris de l’auteur a pris la place de l’analyse du livre. Le spectacle télévisuel, avec ses petites phrases, fait l’économie de la lecture de l’ouvrage incriminé pour monter en épingle ce qui va donner lieu à une chasse aux sorcières qui se terminera au bûcher.(…) Si on n’a pas trouvé quelque chose à monter en épingle, alors on invente, on suppose, on suppute, on lit entre les lignes, on cherche les motivations inconscientes et, bien sûr, on les trouve. » Ouf, voilà un homme de gauche qui pense librement. Car, oui, il y en a encore quelques uns, mais – hélas ! – pas tant que cela…

Articles liés

27Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 22 décembre 2014 @ 10 h 43 min

    les islamophiles des médias, sous la coupe de la Kommandantur Zozialist, ont jeté en pâture de la populace un Juif.

    Ce juif s’appelle Zemmour. Même le grand Journal Libanais du Moyen-Orient :” l’Orient le Jour” note la chose….

    L’étoile jaune qu’il porte désormais le condamne à la déportation médiatique. Si vous souhaitez le sauver de son prochain internement, vous pouvez écrire ici:

    http://www.itele.fr/page/contact

  • Quéniart , 22 décembre 2014 @ 10 h 53 min

    a voir si il y a 1 conflit avec israel si les juifs vont rester patriote avec la France ou changer de bord et passer du cote de l’entité sioniste

  • Quéniart , 22 décembre 2014 @ 10 h 55 min

    les médias et les politiques français sont plutôt sionistophiles,islamophobes,dis moi si tu va aux diners du crif,je verrais a qui tu donnes ta casquette

  • diego48 , 22 décembre 2014 @ 11 h 15 min

    Les médias collabos, les bobos collabos, ont déjà sévi à certaines périodes clefs de notre pays. Ce qui est triste dans cette affaire, au-delà du “lynchage” injustifié de Mr E. Zemmour, c’est que ces espèces d’avatars de la “démocratie” semblent se développer et prospérer assez régulièrement dans les périodes de crise, quand il n’y a plus d’autorité suffisante ni de perspectives positives, on peut rapprocher l’époque d’après 1936 de l’actuelle, un Pétain dépassé et en retard d’une guerre, mais qui avait le mérite d’être honnête et sincère, d’un Hollande totalement incompétent, sorte de “roi” fainéant, jouisseur et démagogue.Les résultats seront, c’est presque sur, les mêmes, des larmes et peut-être du sang, du malheur et des vengeances, du ressentiment, de la vindicte et des injustices. Mais à qui la faute, sinon à nos choix et nos lâchetées

  • mariedefrance , 22 décembre 2014 @ 11 h 18 min

    Son éviction n’est pas due à sa judéité.

    Elle est due à un politiquement correct insupportable et un système stalinien qui s’installe.

    https://www.change.org/p/c%C3%A9line-pigalle-soutien-%C3%A0-%C3%A9ric-zemmour-vir%C3%A9-d-i-t%C3%A9l%C3%A9-pour-d%C3%A9lit-d-opinion

    Sauvons le soldat Zemmour avant qu’il y en ait d’autres.

  • chris_isere , 22 décembre 2014 @ 11 h 30 min

    comme beaucoup je suis outrée que ce gouvernement de gauche, ces journalistes de gauche aussi, et toutes ces associations SOS racisme, la LICRA et d’autres, (qui vivent de nos deniers) lynchent M. ZEMMOUR, ils n’en font pas tant lorsque l’on entend vomir et cracher sur la france et les français, des Tarik RAMADAN, Sophia ARAM, (j’en oubie il y en a temps) et le racisme français qu’est-ce qu’on en fait, il y a 2 poids 2 mesures avec ces gauchos, ou est la liberté, la France devient une dictature, il va falloir se réveiller avant qu’il ne soit trop tard.

Les commentaires sont clôturés.