Pour le Center for Reproductive Rights, avorter, c’est glamour !

Sexy abortion. Ils ont beau convenir officiellement du fait que l’avortement doit être le plus possible évité, ils ne peuvent pas s’empêcher de le présenter comme un acte glamour et confortable. À les entendre, les hommes n’ont pas leur mot à dire sur ce “droit” de la femme et les voilà qui en utilisent un pour en faire l’apologie.

C’est avec cette vidéo à vomir et un Mehcad Brooks (“Necessary Roughness”, “True Blood”) franchement misogyne (de l’avis de Katie Pavlich) que le Center for Reproductive Rights fête les 40 ans de l’arrêt Roe vs Wade qui vit la Cour suprême forcer les États conservateurs à légaliser l’avortement au premier trimestre. Et tant pis si ce gouvernement des juges bafoue les principes démocratiques.

Notez au passage le choix d’un acteur afro-américain alors que les femmes de ce groupe (13% de la population) représentent, selon l’Institut Guttmacher, 30% des cas d’avortement aux États-Unis et que Margaret Sanger, la fondatrice de Planned Parenthood, était ouvertement raciste. Comme le dit le Pasteur Clenard Childress Jr, outre-Atlantique, “l’endroit le plus dangereux pour un Afro-américain est le ventre de sa mère”.

Visionnée près de 16 000 fois sur YouTube depuis mardi, la vidéo fait l’objet de très nombreux commentaires critiques et a reçu 957 appréciations négatives contre 69 positives.

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • John Fox , 23 janvier 2013 @ 18 h 50 min

    Et un petit commentaire négatif, et un petit pouce rouge de la part de votre serviteur. Non mais!

  • diego , 23 janvier 2013 @ 19 h 21 min

    Exact, Eric, mais ce sont qui sont agissant. Je peux vous dire qu’en Amérique du Sud on est inondé par ce genre de séries, qui sont plus de la propagande qu’autre chose.

  • Eric Martin , 23 janvier 2013 @ 19 h 45 min

    Ce que je voulais dire, c’est que dans cette internationale conservatrice dont je rêve (je ne dois pas être le seul sur ce site), il y a de nombreux Américains navrés de voir Hollywood déverser sa propagande sur le monde et qui tentent d arrêter ça. Mon épouse en fait partie… Donc, évitons de dire “Les Américains” car il y a deux Amériques comme il y a deux France.

  • Goupille , 23 janvier 2013 @ 21 h 59 min

    Glamour ?
    Mais c’est une caricature. Ne manque que la musique de Billie Holiday pour parfaire le tableau. Et la vie pourrie qu’elle a vécue à cause des hommes pourris qui ont traversé la vie de sa mère, et la sienne.
    L’alcool, la drogue, la décontraction et l’élégance de ces candidats maquereaux, leur conception très spéciale de la paternité ou, plus précisément, le refus de tout soupçon d’engagement, les coups, la désinvolture assassine…

    Dans ces conditions, Roe vs Wade devient une bouée de sauvetage.
    Epoque opaque.

  • Marie , 23 janvier 2013 @ 23 h 22 min

    Merci Eric, c’est ce que je pense! Vous n’êtes pas le seul! Et je pense aussi que malgré tout, de bons produits sortent aussi d’Amérique: la Passion du Christ, ou dans un autre style, les derniers Batman, par exemple.

  • Henri , 24 janvier 2013 @ 8 h 47 min

    Cette vidéo semble effectivement écœurante, mais on aimerait qu’un courageux internaute, à défaut de la sous-titrer, nous en donne une traduction pour mieux en juger. Tout le monde n’ a pu se rendre aux USA pour se familiariser avec la langue de l’occupant culturel.
    On emploi le mot « Baby » souvent, cela semble notamment une épouvantable provocation

  • Creuxduloup , 24 janvier 2013 @ 10 h 07 min

    Bien sûr que pour les mecs, l’avortement est “glamour”….

Les commentaires sont clôturés.