Super soldes au FN : 10 Jean-Karim pour 9 Jean-Babtou.

Super soldes au FN : 10 Jean-Karim pour 9 Jean-Babtou.

Le FN parle bien de réduire à 10.000 le solde migratoire : autrement dit, Marine Le Pen se restreint à ne diminuer l’immigration que de quelques dizaines de milliers d’immigrés. Cet article explique brièvement pourquoi.

Le solde migratoire en une image.
Le solde migratoire en une image.

L’arrivée de Marine Le Pen à la tête du FN n’a pas seulement été un changement de présidence, ni même un simple remplacement des instances dirigeantes du parti. Les fondamentaux mêmes du parti ont été touchés : alors qu’en 2007 encore, le FN proposait un arrêt de l’immigration, cette proposition était déjà fortement adoucie en 2012, où Marine Le Pen ne proposait déjà plus qu’une réduction du nombre d’entrées à 10.000 au bout de 5 ans.

 

Probablement trop concentrés sur les dépenses diverses et variées des candidats à la présidence de la République, on ne parle donc que peu de leurs programmes ; c’est heureux pour le Front National qui a passé un nouveau cap dans l’abandon de sa ligne patriote originelle au profit d’une ligne uniquement souverainiste anti-Europe. L’accusation est grave, expliquons-nous.

 

C’est sous le titre « Retrouver des frontières qui protègent et en finir avec l’immigration incontrôlée » que le programme présidentiel de Marine Le Pen est détaillé en cinq points (« seulement ! », pourrait-on dire, avec un peu de mauvais esprit peut-être). Les propositions sont pour la plupart logiques et cohérentes avec l’objectif annoncé : réduire l’immigration légale – même si l’on peut regretter, comme l’explique le président de Radio Courtoisie, Henry de Lesquen, que l’on y propose de supprimer un droit du sol qui n’existe en fait nulle part stricto sensu dans le droit français (pas d’acquisition automatique de la nationalité à la naissance dans le droit français).

 

La proposition 26.

Cependant, il y a un hic. Et ce défaut n’est pas le moindre des défauts, puisqu’il s’agit rien moins que des objectifs que se propose d’atteindre le Front National. La proposition 26, qui les détaille, explique donc :

https://framapic.org/kHkTvrUPTT0U/BnA4wwe3Kl2A.png

26. Réduire l’immigration légale à un solde annuel de 10 000. Mettre fin à l’automaticité du regroupement et du rapprochement familial ainsi qu’à l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage. Supprimer les pompes aspirantes de l’immigration.

 

 

Arrivé à ce point de notre article, le lecteur impatient se dira donc : « Rien de nouveau doncMarine Le Pen propose de réduire le nombre d’entrée à 10.000. Tout va bien et c’est même mieux qu’en 2012 où elle affirmait qu’il s’agit du but à atteindre au bout des 5 ans de son mandat. »

 

Nenni, nenni !

On ne parle pas ici d’entrées mais de solde. Et là, ça se complique, car le Front National ne précise pas de quel solde il parle.

Naïf, je me suis donc renseigné auprès de militants Front National : tous étaient formels, on parle du solde étranger – autrement dit, les étrangers qui arrivent moins ceux qui repartent, mathématiquement :

Solde_étranger = Étrangers qui arrivent en France – Étrangers qui quittent la France

Vu ainsi, le programme du Front National propose donc d’autoriser 10.000 étrangers de plus par an à entrer sur le territoire français. Pas formidable, mais probablement toujours préférable aux quotas proposés par François Fillon et dont le montant n’est pas précisé.

 

Nenni, nenni !

Mais cette réponse est en fait fausse. Pour étonnant que cela paraisse, Marine Le Pen parle de solde migratoire. On pouvait encore en douter jusqu’à présent, et d’ailleurs les militants de Marine Le Pen semblent tous convaincus du contraire :

Les opposants eux-mêmes de Marine en sont eux-aussi convaincus :

Pourtant, le doute n’est plus permis aujourd’hui.

La réponse en effet est donnée page 8 du supplément au journal Le Monde du 3 mars 2017. Marine Le Pen y était interrogée, et là, on lit, textuellement :

Ainsi, c’est bien de solde migratoire que l’on parle dans le dernier programme du FN. Ce que confirme une récente interview de F. Philippot où ce dernier explique que le solde désigne ceux qui arrivent moins ceux qui s’en vont :

Une arnaque.

Pourquoi est-ce une arnaque ?

Rappelons la définition du solde migratoire par l’INSEE :

Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l’année. Ce concept est indépendant de la nationalité.

Soit, mathématiquement :

Solde_migratoire = Personnes qui arrivent en France – Personnes qui quittent la France

Ou, en image :

Exemple de solde migratoire de +10.000.

 

Il est facile d’y voir clair avec les chiffres de l’INSEE communiqués par l’INSEE en janvier. Pour 2015, les flux suivants ont été observés (résultats estimés) :

Année 2015 (INSEE) Entrées Sorties Soldes partiels
Nés en France 89.000 – 207.000 – 118.000
Nés français à l’étranger 21.000 – 10.000 +11.000
Nés étrangers à l’étranger 253.000 – 79.000 +174.000 
Total des entrées 364.000 – 297.000

SOLDE MIGRATOIRE

+ 67.000

Le solde migratoire est donc évalué par l’INSEE à + 67.000

En somme, la proposition 26 du programme de Marine Le Pen consiste donc à ne faire rentrer que 57.000 étrangers de moins par an. Pour rendre cela plus concret, voter Marine Le Pen, c’est voter contre l’entrée de 570 nouveaux immigrés par an dans chaque département.

À noter que depuis janvier, l’INSEE a fait paraître de nouvelles estimations de ce solde migratoire à +47.000 pour 2015. Chiffre que Marine Le Pen accepte et connaît, comme l’interview évoquée plus haut le montre.

 

 

CONCLUSION.

Cet article va sans nul doute être violemment conspué par un grand nombre d’électeurs du FN, incapables de reconnaître que, pour la première fois en 50 ans d’existence, le programme du FN aux présidentielles est aussi peu ferme que celui des Républicains ! Peut-être est-il encore temps pour Marine Le Pen et son parti de rectifier le tir en corrigeant purement et simplement cette proposition et d’accorder enfin le programme de son parti avec les idées de ses électeurs.

Il est en tous les cas temps d’accorder plus de crédits à tous ceux qui depuis longtemps ont dénoncé cette proposition, tels de nombreux commentateurs bien avertis du site de réinformation FdeSouche, ou bien tel, récemment encore, le président de Radio Courtoisie, Henry de Lesquen, qui lundi encore dénonçait cet état de fait dans son libre journal.

Autres articles

14 Commentaires

  • Supélec avec Lesquen , 23 Mar 2017 à 22:47 @ 22 h 47 min

    Ça fait du bien d’entendre la vérité répétée sur la trahison du FN !

  • Roulier , 23 Mar 2017 à 23:56 @ 23 h 56 min

    Non, comme vous le précisez avec l’extrait de l’entretien de MLP dans “Le Monde” c’est la différence entre les entrées d’étrangers et les sorties d’étrangers.

  • Charles-de , 24 Mar 2017 à 0:07 @ 0 h 07 min

    Je suis heureux de lire ENFIN que le “droit du sol” N’EXISTE PAS EN FRANCE !!! Les politiques nous embrouillent dans leurs fausses affirmations et leur cacophonie. J’ai dû reprendre personnellement Max Gallo qui avait affirmé que “tout enfant qui naît en France est français”. Je lui ai demandé finalement : “Vous, comment êtes-vous Français ?” Il m’a répondu : “Parce que mon père est né en France !” Ca correspondait bien à la politique qui voulait que des étrangers nés en France voient leurs enfants Français dès la naissance, et ce n’est pas ça, le droit du sol. Je connaissais ça dès l’école primaire, car j’avais un bon copain, que j’ai encore vu l’an dernier, qui était dans ce cas. Puis quand j’avais entendu Jospin dire : “Le droit du sang, c’est la monarchie, le droit du sol, c’est la République !” J’ai pensé : “Encore un qui ne sait pas de quoi il parle !” La Suisse applique le droit du sang, et c’est la plus vieille république d’Europe ! Par contre, les Pays-Bas (monarchie) appliquent le droit du sol; je le sais depuis des décennies car j’ai connu un couple de lointains cousins, Français tous les deux, dont les enfants, nés à Curaçao, sont nés aussi hollandais.

  • Luc Ruy , 24 Mar 2017 à 0:10 @ 0 h 10 min
  • Luc Ruy , 24 Mar 2017 à 0:46 @ 0 h 46 min

    @Roulier J’aimerais qu’il en soit ainsi, et je l’ai longtemps pensé. Mais le monde parle :

    1/ De solde migratoire.
    2/ Dit qu’il est à 40.000.

    Il n’y a donc pas d’équivoque possible, le solde migratoire pour les étrangers nés à l’étranger est, par exemple, en 2015, de +174.000. Ou alors Le Monde a menti et le FN doit publier un rectificatif.

  • Roulie.r , 24 Mar 2017 à 1:28 @ 1 h 28 min

    Je pense plutôt que MLP ne maitrise pas cette notion et pense justement qu’il s’agit du rapport “étrangers rentrants – étrangers sortants” sinon elle ne dirait pas “un certain nombre de personnes voudront REPARTIR”.
    Il suffirait d’envoyer un mail au FN ou de demander à un jeune proche de Philippot qui est actif sur Tweeter. Je pense qu’ils confirmeront cette notion.

  • ranguin , 24 Mar 2017 à 7:17 @ 7 h 17 min

    On fait dire ce qu’on veut aux chiffres, c’est bien pour ça que les gouvernements UMPS nous ont fait avaler des couleuvres.
    Cet article ne prouve rien sinon que l’auteur est de très mauvaise foi et ne connait pas les programmes des différents candidats et plus particulièrement celui de Madame Le Pen.
    L’auteur charge au maximum le FN, parce que ça fait bien, mais n’apporte rien sur la discussion, bien au contraire.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen