Montebourg condamné pour injures, Hollande embarrassé, Morano offensive

Arnaud Montebourg a été condamné pour injures, mercredi, par le tribunal de grande instance de Paris. Il avait traité d’« escrocs” les membres de la direction de la compagnie maritime SeaFrance en septembre 2011, un terme “incontestablement outrageant” a observé le juge de première instance. À moins d’interjeter appel (ce qu’il aurait décidé de faire, selon BFM TV), le ministre du Redressement productif du gouvernement Ayrault devra verser un euro symbolique à Pierre Fa, Katherine Burro-Fleta, Jean-Claude Dechappe, Jean-Luc Drugeon et Vincent Launay, payer 3 000 euros au titre des frais de justice et faire publier sa condamnation dans le quotidien La Voix du Nord qui avait rapporté les propos de l’homme politique, alors candidat à l’élection primaire socialiste…

En conférence de presse avec le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, François Hollande n’a pas souhaité commenter cette condamnation :

“Je demande la démission immédiate de monsieur Montebourg au regard du principe édicté par (François) Hollande qui avait dit aux Français qu’il ne s’entourait pas de personnes ni jugées ni condamnées” en avril lors de la campagne, a déclaré Nadine Morano sur BFM TV. L’ancienne ministre de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle a enfoncé le clou sur Twitter : “Je demande la démission immédiate de Montebourg qui vient d’être condamné par la justice au nom du principe érigé par Hollande.”

Autres articles

1 Commentaire

  • souvorov , 24 Mai 2012 à 6:41 @ 6 h 41 min

    Je crois que la liste complète de tous ces Politiques condamnés publiée,
    par soucis de transparence , l’abolition des Privilèges de la Nuit du 4 Aoùt 1789,
    prendrait enfin signification avec seulement Deux Siècles de retard.

    Vaut mieux tard que jamais.

Les commentaires sont fermés.