Censure ou dictature ?

Censure ou dictature ?

François Billot de Lochner

Nous le constatons tous les jours : le pouvoir en place s’est massivement approprié tous les outils de domination de la population en général et de chaque personne en particulier. De façon globale, et sous réserve d’exceptions, le Parlement est aux ordres, le Conseil Constitutionnel et la Cour de Cassation suivent fidèlement ses recommandations, le système médiatique lui fait des courbettes, l’Education nationale est entièrement soumise, les syndicats sont ses alliés, les grandes entreprises sont de connivence, les autorités morales et religieuses sont craintivement silencieuses etc. Le pouvoir tient objectivement toutes les manettes, d’une main de fer.

Le Salon beige et Liberté politique, acteurs du monde de la résistance, avaient décidé d’organiser un colloque, le 1er octobre prochain, visant à donner un éclairage objectif sur la primaire des Républicains. Des conférenciers de premier ordre avaient accepté d’intervenir : Anne Coffinier sur l’enseignement, Charles Beigbeder sur la fiscalité, Robert Ménard sur la sécurité, Yvan Rioufol sur l’islam, Guillaume de Thieulloy sur la liberté d’expression, Gabrielle Cluzel sur la famille, Karim Ouchikh sur la souveraineté, Charles Gave sur l’économie, Jean-Paul Gourévitch sur l’immigration. Nous devions dévoiler, en fin d’après-midi, une analyse objective, quasi scientifique, des positions des candidats Républicains par rapport aux vingt mesures essentielles de redressement que nous leur avons soumises. Près de 500 participants étaient attendus. Tout cela devait se dérouler dans un grand amphithéâtre du 17ème arrondissement de Paris, dépendant de la Sorbonne. Tout était bouclé, payé, organisé : l’après-midi devait être belle…

C’était sans compter sur le pouvoir, son administration, ses manoeuvres occultes, son idéologie totalitaire. Un colloque libre, organisé par des gens libres, réunissant un public libre ? La sombre machine oppressive s’est mise en marche sans que nous le sachions, et a frappé fort en nous supprimant la salle, neuf jours avant un événement complètement finalisé depuis plusieurs mois. Posséder tous les leviers du pouvoir n’est pas suffisant pour le pouvoir en place : il faut traquer tous les espaces de liberté. La censure a donc frappé. Elle est un signe non discutable d’une forme de dictature.

Par le soin de nos avocats, une mise en demeure a été remise en main propre, par huissier, au président de la Sorbonne, qui n’a évidemment pas changé d’avis : la dictature est au droit ce que Papy Staline fut au bonheur des peuples. Nous côtoierons donc avec intérêt le président de la Sorbonne dans l’enceinte d’un tribunal, dans quelques semaines, et pouvons d’ores et déjà affirmer que le dossier dudit président ne semble pas très bon pour lui…

Bien évidemment, il en faudrait davantage pour nous intimider : le combat est rude, mais il continue, et nous proposerons très vite un événement de substitution à celui du 1er octobre, dictatorialement annulé.

> François Billot de Lochner est le Président de la Fondation de Service politique, de Liberté Politique et de France Audace.

Articles liés

12Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Manuel Atréide , 24 septembre 2016 @ 19 h 39 min

    @Bruno,

    je suis toujours frappé par l’appétence des extrémistes pour le scatologique. “Merdia”, “gauchiasse”, cette obsession permanente pour la sodomie … on est là tellement dans le refoulé que certains d’entre vous doivent en faire des fantasmes.

    Sinon, pour la comparaison entre la France et la Corée du Nord, prenez donc un billet et allez là bas tenir le même discours virulent contre le régime local. On verra ce qu’ils feront de vous. Ici, on le sait : vous ouvrez votre bouche en permanence sans que le gouvernement ne s’en offusque. Et c’est l’ordre des choses en démocratie.

    A oui, petit détail mais qui a son importance : les extrémistes ne sont jamais de gauche ou de droite, ils sont extrémistes. C’est pour cela que dans la fachosphère, on retrouve les potes de Mélenchon comme les nervis de Le Pen. Et cette pauvre chouquette de François Billot de Lochner a plus de points communs avec Arlette Laguillier que je n’en aurai jamais.

  • Hilarion , 24 septembre 2016 @ 22 h 48 min

    A Manuel Altréïde . Bigre mon bon manuel! Un dérangement d’origine intestinal mettant en action une évacuation anale intempestive et vous voilà immédiatement dans le domaine de la sodomie ! Ne seriez vous pas vous même de la “jaquette qui flotte”. Il est vrai que la socialosphère, avec le mariage pour tous a démontré une grande confusion dans la fonction des différents organes. En effet, qui en dehors d’un gaucho pourrait prendre l’extrémité du tube digestif pour un organe copulatoire.

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 25 septembre 2016 @ 10 h 17 min

    Censure et dictature sont désormais les deux mamelles de la France socialiste. Des criminels ont voté en 2012 pour que se développe et émerge cette engeance au grand jour, après avoir voté, depuis 40 ans, à tour de rôle, les frères faussement ennemis. Je nomme LRPS.

  • Manuel Atréide , 25 septembre 2016 @ 13 h 13 min

    Merci, cher Hilarion, de démontrer si rapidement l’excitation que provoque, chez certaines et certains, l’univers scatologique : vous avez brillamment illustré mon propos. Votre commentaire suinte le fantasme refoulé dans chacune de ses phrases.

    🙂

  • André , 26 septembre 2016 @ 14 h 19 min

    Ouvrez toutes grandes les frontières. C’est un excellent vaccin pour les cervelles de colibri.
    Je viens de refaire le montage:
    Apprenez le koran par coeur, apprenez à le décortiquer, à le désosser, à le disséquer, à l’autopsier cela vous permettra de devenir islamophobe, seule issue pour sauver votre vie. Bien sûr je suis conscient que je demande beaucoup aux français qui ont le cerveau atrophié, déficient en QI, mais qu’ils fassent au moins l’effort de faire semblant de travailler. Prenez exemple, voilà huit ans que je hurle que l’islam va réduire la France d’abord en par un charnier épouvantable et ensuite en cendres comme c’est déjà le cas dans tous les pays islamiques. Même si je sais qu’il n’y a plus aucun espoir pour la sauver cette France, je ne baisse pas les bras pour autant. Je continue la lutte. Le grave problème, l’énorme handicap qui bloque le cerveau des français et qu’ils en sont toujours avec cette saloperie d’Algérie française. Ce pays maghrébin est un pays du continent africain et n’a rien de commun avec la France et encore moins avec l’Europe. Des prophètes vous l’ont chanté sur tous les tons en commençant par ce militaire le capitaine Driant en passant par celui qui deviendra le père Charles de Foucault pour arriver à Charles De Gaulle qui fut pourtant très clair dans son allocution: Je vous ai compris que vous, vous n’avez rien compris, je sais ce qui s’est passé ici….. Pour ménager la chèvre et le chou il ajouta, la France s’étendra depuis Dunkerque jusqu’à Tamaransset, histoire de gagner du temps, pour son projet secret…. Mais les français, que peuvent-ils comprendre avec une simple cervelle de colibri…… Rien du tout. C’est malheureux à dire, mais c’est à cause de toutes ces cervelles de colibri que la France va être détruite dans quelque temps par le trop plein de mosquées, ces écoles sataniques qui servent à fabriquer des violeurs, des tueurs, des égorgeurs, des terroristes……….
    La seule chose que j’ai reprochée à ce Charles De Gaulle fut d’avoir utilisé des militaires appelés, des bébés de 20 ans, sans expérience aucune, pour cette saloperie d’Algérie. Résultat des courses 25 milles bébés furent égorgés par les bourreaux du FLN . Personnellement je lui pardonne ce que me demande Jésus, car cette saleté de guerre m’a rendu objecteur de conscience, mais c’est à ces jeunes victimes et à leurs familles de pardonner plus encore. surtout quand on connaît la haine et la hargne d’une certaine poignée de pieds noirs qui ont mis le feu aux poudres. Mais ce n’est pas moi le juge.

    https://youtu.be/2t3ZLSBwtCc

Les commentaires sont clôturés.