Dépenses de soins : “Il est évident qu’à l’avenir il faudra payer plus de notre poche”

Dépenses de soins : “Il est évident qu’à l’avenir il faudra payer plus de notre poche”

La fin des solidarités traditionnelles va coûter un bras. L’éditorialiste économie de BFM TV Nicolas Doze a estimé ce lundi matin que les solutions évoquées par la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour réduire les dépenses de soins allait pousser les Français à “payer plus de (leur) poche pour se faire soigner”. “Il est à peu près certain que les allocations familiales seront probablement supprimées au-dessus d’un certain niveau de revenu”, a-t-il également lancé :

Autres articles

1 Commentaire

  • andré , 23 Oct 2017 à 13:30 @ 13 h 30 min

    Qui est responsable ? A quoi sert la sécu ? J’ai cotisé pendant 47 ans, je n’ai jamais rien réclamé et la paire de lunettes que je porte sur le nez je l’ai payée de ma poche. Jamais souillé par aucun médecin et aujourd’hui avec tout ce que j’ai découvert je ne veux pas être sali par un médecin, je préfère plutôt crever si il le faut. Un jour j’ai eu une discussion et finalement je pose une question à mon auditoire: –Je possède une voiture, qui veut payer mon assurance ? Un tollé silencieux. — Je réclame donc que l’on me rembourse, je ne vais pas engraisser des individus qui n’en valent pas la peine…..
    Tout est tromperie dans cette France. C’est la course au fric, à spolier l’autre par tous les moyens dits légaux. Il existe sur le marché plus de 100 médicaments dangereux dont 82 sont létaux. On continue à les prescrire parce que ça enrichit le Big Pharma, les trusts pharmaceutiques. Octogénaire bientôt je me suis soigné d’un cancer de la prostate et depuis cinq mois je pense à sa consolidation. Pendant un an je pensais à une cystite, errare humanum est, j’utilisais des antibiotiques naturels que l’on trouve dans des fruits bien spécifiques jusqu’au jour où je prenne conscience du cancer de la prostate. Je me suis soigné au zyklon B que l’on trouve encore dans des fruits. Je n’ai ressenti aucune douleur, mais pendant cinq jours j’ai uriné du sang épais bleu noir avec des morceaux de viande gros comme des pois chiches en absorbant par petites gorgées trois à quatre litres d’eau par jour et ce toutes les trente à 45 minutes. Bonjour pour le sommeil…. Je m’entretiens aujourd’hui avec du palmier scie et du zinc…. Un médecin consulté m’aurait envoyé me faire charcuter et m’enlever des pièces en trop…. NON, merci je veux rester tel que le créateur m’a conçu… Cette humanité est en pleine folie. On sacrifie, on dépense dans des prétendues recherches médicales des sommes colossales alors que le créateur a tout mis à la disposition de l’homme. Je reçois du courrier postal tous azimuts et je dois encore réviser mon jugement. De prétendues recherches médicales pour sauver une vie alors que des millions de vies sont dans la souffrance faute de nourriture, tandis que dans d’autres régions on jette la nourriture à la décharge…. J’abrège parce que il y a tellement à dire. Mais cette humanité doit disparaître par auto-destruction, comme ce fut prophétisé et remplacée par une nouvelle création.

Les commentaires sont fermés.