La SNCF soupçonnée de subventionner la manifestation pro-dénaturation du mariage de dimanche

Alors que dimanche 27 janvier, les Français favorables à la dénaturation du mariage et au droit à l’enfant manifestent à Paris, un lecteur nous informe que la SNCF propose pendant cinq jours 12 000 aller-retour Paris-Lyon/Lyon-Paris à 5 euros, y voyant là une “subvention déguisée de la SNCF au lobby gay”. Et “pour que les choses soient bien claires, le communiqué fait ce discret rappel : ‘Amis Lyonnais, envie d’une petite séance shopping dans le Marais ?’, note-t-il. Contactée par nos soins, la SNCF assure que “cette réduction est juste liée au lancement de la ligne ‘iDBUS’ entre Paris et Lyon”. “Cela n’est pas inhabituel, nous le faisons à chaque ouverture de ligne”. Bref, la réduction “n’a rien à voir à quelque événement que ce soit”. Ni manifestation pour le “mariage” gay ni “États Généraux de l’Enfant” organisés samedi à Lyon par l’association Cosette et Gavroche à laquelle nos lecteurs disponibles ce jour n’ont plus de raison de ne pas se rendre…

Autres articles

12 Commentaires

  • Frédérique , 24 Jan 2013 à 15:07 @ 15 h 07 min

    D aprés la SNCF : “Cela n’est pas inhabituel, nous le faisons à chaque ouverture de ligne “.

    Cest vrai !

    http://www.idbus.fr/fr/offre-d%C3%A9couverte

    Si vous voulez dénoncer un délit d intention de la part de la SNCF, il faudra prouver que la date d inauguration de cette ligne n était pas prévue au 24 janvier.

  • Gomez Aguilar , 24 Jan 2013 à 17:30 @ 17 h 30 min

    C’est curieux… Franchement, vous faites preuve de beaucoup de mauvais esprit, chez NdF. Comment imaginer que la SNCF, dirigée par Guillaume Pépy, l’ex de Didier Descoings, pourrait faire les yeux doux à la communauté gay? Voyons, voyons…
    Blague à part, vous ignorez peut-être que les mêmes causes produisant les mêmes effets, les instances dirigeantes de la SNCF, c’est comme la Mairie de Paris. Anecdote personnelle : un copain à moi (homosexuel lui-même) postulait pour un poste de cadre supérieur au sein de la direction de la SNCF, il a donc été reçu au siège pour un entretien. En ressortant, il s’est esclaffé devant moi “Ouh là là! Dis donc, c’est pédé-land, là-dedans!”
    Bon ça ne lui a pas servi pour autant, il n’a pas été retenu (il est à la Caisse des dépôts finalement). Sans doute ne fait-il pas assez sensible 😀

  • Gomez Aguilar , 24 Jan 2013 à 17:32 @ 17 h 32 min

    Edit. Sorry. Pas “Didier” Descoings, naturellement… Richard Descoings-de-Sciences-Po-mort-dans-des-circonstances-mystérieuses… (quelle idée, Didier)…

  • Gisèle , 24 Jan 2013 à 20:11 @ 20 h 11 min

    @gomez
    Attention aux mots que vous écrivez ! croyez moi !!
    La police des mots monte la garde garde !
    Pour le reste il n’a pas été retenu parce qu’il n’a pas de ”soutien ”’ politique franchement très à gauche .

  • Goupille , 24 Jan 2013 à 21:01 @ 21 h 01 min

    In memoriam, la scène culte de la Cage aux Folles, Zaza-Gabin descendant de la Bête Humaine (“Tu parles d’une tenue pour monter sur une loco, ça…”), et Poiret buvant sa tasse de thé d’une façon virile (“C’est Gabin jeune fille, ça…”).

    Ainsi donc, c’était vrai !
    La “Bataille du Rail” en rose bonbon.

  • DN , 24 Jan 2013 à 21:13 @ 21 h 13 min

    On vit décidément une époque formidable.

    Dans 35 ans, une fois la France remise à l’endroit, je raconterai ces histoires à mes petits enfants (nés bizarrement de méthodes naturelles et élevés ringardement par un homme et une femme).

    Nul doute que cela les fera rire comme cela nous fait pleurer aujourd’hui.

  • Dogann , 25 Jan 2013 à 9:59 @ 9 h 59 min

    Creusez l’affaire : à lire dans le famille chrétienne paru hier le témoignage d’un lecteur qui dit que le récent questionnaire de la SNCF (distribué par des étudiants dans le train), demande de remplir “parent 1 – indiquez le sexe ; parent 2 : indiquez le sexe).
    La SNCF aurait-elle déjà un train d’avance sur le sujet ??

Les commentaires sont fermés.