Y a-t-il des conspirations du silence ?

Les évènements qui mettent en cause des populations dont l’appartenance sociétale diffère de celle de la majorité ne se trouvent-ils pas sous-médiatisés ? Le quatrième pouvoir joue-t-il encore son rôle ?

La vague d’agressions sexuelles et de viols qui se sont produits à Cologne et dans d’autres villes allemandes, la nuit du jour de l’an, ainsi qu’en Autriche, Finlande et Suisse a été étouffée, pendant plusieurs jours, par ce qu’elle impliquait une bonne proportion de « migrants ». De même, la police suédoise vient de révéler avoir dissimulé au public une série d’agressions sexuelles, commises par des hommes d’origine étrangère, contre une quinzaine de fillettes de 11-12 ans, lors d’un festival de musique l’été dernier.

« Les voix discordantes contre Angela Merkel sont d’ailleurs venues de personnalités qui ne sont plus en exercice et n’ont plus à craindre pour leur carrière ».

Le chef de la police suédoise s’était tu car il redoutait d’être limogé, comme l’a été le chef de la police allemande. Les voix discordantes contre Angela Merkel sont d’ailleurs venues de personnalités qui ne sont plus en exercice et n’ont plus à craindre pour leur carrière, tel son ancien ministre de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich, qui a parlé de loi du silence, ou un ancien juge au tribunal constitutionnel fédéral, Udo di Fabio, qui critique, plus généralement, la politique migratoire de la chancelière comme violant la constitution allemande, ou dernièrement Gerhart Shroeder, l’ex-chancelier de gauche, qui a lui aussi dénoncé le laxisme migratoire, sans oublier dans le même sens le Président de la République allemand Joachim Gauck.

En France, la presse de gauche a fait son travail, avec un temps de retard, au sujet des viols de Cologne. La vague d’attentats ou prise d’otages spectaculaires, en Turquie et en Indonésie le 14 janvier, ainsi qu’à Ouagadougou le 15, fait également l’objet d’un traitement normal. Mais il n’en va pas de même d’événements internes qui mettent en cause un certain type de population dont l’appartenance sociétale diffère de celle de la majorité. Le nombre de voitures brûlées au nouvel An, et durant le reste de l’année se trouve, comme d’habitude, sous-médiatisé. Et l’attaque d’un bus scolaire britannique par des « migrants » de Calais, le 13 janvier, est passée sous silence.

« Nous en sommes déjà au troisième attentat, assaut ou agression sur le sol français,
en cette nouvelle année ».

Quant à la nouvelle série d’attentats sporadiques de janvier 2016, elle a été non seulement sous-médiatisée mais partiellement niée, comme le fut celle de décembre 2014. Car nous en sommes déjà au troisième attentat, assaut ou agression sur le sol français, en cette nouvelle année. Le 1er janvier, Raouf El Ayeb, fonçait en voiture sur des militaires en faction devant une mosquée de Valence. Le 7, des policiers de faction devant un commissariat parisien sont attaqués par un homme venu d’un foyer de demandeurs d’asile en Allemagne. Le 11, un lycéen turc d’origine kurde agresse sauvagement un professeur marseillais portant une kippa.

Voilà qui rappelle la série d’attentats sporadiques d’il y a un an, dans les villes de Nantes, Tours et Dijon, tous niés dans un premier temps ou imputés à des accès de folie. Europol, interprétant différemment les données fournies par le gouvernement français, comptabilise les deux premiers (le troisième étant effectivement imputable à un islamiste, certes, mais cliniquement dérangé). Cette fois, les événements de Paris et Marseille n’ont été que sous-médiatisés, mais celui de Valence est resté dans le déni.

L’intéressé a fini par assumer son acte terroriste, mais sans rencontrer d’écho médiatique. Car, sur le coup, la presse de gauche prenait acte d’une volonté de « tuer des militaires qui tuent des gens », mais sans tirer les conséquences de cette motivation idéologique hostile à l’intervention militaire française en Syrie. On pourrait parler, là encore, de conspiration du silence, le mot étant à comprendre au sens figuré, pour qualifier un mensonge par omission peu transgressé.

> Marc Crapez est politologue. Il vient de publier Eloge de la pensée de droite : Et autres arguments pour contrer la gauche aux éditions Jean-Cyrille Godefroy. Sa page Facebook peut être consultée ici.

Autres articles

16 Commentaires

  • Chevalier-de-.Moncaire , 24 Jan 2016 à 17:34 @ 17 h 34 min

    Ces agresseurs ne meritent qu’une chose. Un bon coup de pied dans l’anus qui les renvoient ilico chez eux. Avec ce genre d’individus ia police devrait avoir les mains libres pour les enseigner le chemin droit.

  • André , 24 Jan 2016 à 18:49 @ 18 h 49 min

    @Le 1er janvier, Raouf El Ayeb, fonçait en voiture sur des militaires en faction devant une mosquée de Valence. l==> Parce que ça reste de petits faits sans grande importance. Mais attendons les attentats bien plus virulents encore que ne fut le Bataclan. A ce moment là il commencera à y avoir des soubresauts de réaction. A ce moment là encore, ce sera l’alibi, l’excuse pour Vals et Hollande d’instaurer la Loi martiale. Vous êtes prévenus depuis de longue date et je ne suis pas le seul à avoir tiré la sonnette d’alarme. N’oubliez pas ce message éternelle, qui tue par l’épée périra par l’épée. La France va connaître l’expérience de la terre brûlée. N’oubliez pas ce qu’a fait une certaine engeance en fuyant un pays qui ne leur appartenait pas. Cela va bientôt être le retour du bâton. Quand j’ai découvert ce nouveau danger grâce aux infos que je récupérai j’en avais fait des publications sur l’ancien Gaulois, mais les français s’en foutent.J’ai même retraité un article en 2013, sur mes blogs. Il suffit de copier mes messages qui se réaliseront jusqu’à terme, car maintenant plus personne n’arrêtera rien du tout. Voir l’état de La France prochainement sur vos écrans:

    http://img.over-blog-kiwi.com/0/32/37/32/20150116/ob_b6c3f4_prophetie-pere-pel-1945.jpg

  • Charles , 24 Jan 2016 à 19:08 @ 19 h 08 min

    Natacha Polony reçoit Villiers.Excellent.
    Villiers préfère un athée souverainiste (comme Onfray) à un catho mondialiste.
    Tout est dit. Les cathos mondialistes sont les plus cons du régiment.

    https://www.youtube.com/watch?v=58GcPBIiQcg&feature=youtu.be

  • marie-france , 24 Jan 2016 à 22:59 @ 22 h 59 min

    une certaine “engeance “n’a pas fui un pays “qui ne lui appartenait pas ” dixit le révisionniste…………………….pauvre type c’est toi l’engeance et le malfaisant

  • marie-france , 24 Jan 2016 à 23:01 @ 23 h 01 min

    @ Charles ,merci pour cette vidéo ,ça change des éternels blabla du dessus de votre commentaire

  • marie-france , 24 Jan 2016 à 23:24 @ 23 h 24 min

    a te lire ,pauvre type ce n’est que l'”engeance “qui va avoir le retour de baton ,méfie toi ,tu seras peut être le premier égorgé par “tes amis “

  • Maurice , 25 Jan 2016 à 9:23 @ 9 h 23 min

    Non ! Pas de les renvoyer chez eux, mais de les remettre entre les mains de la justice de leur pays pour qu’ils y soient jugés !
    Cela les ferait réfléchir et se tenir tranquilles.

    Le 4e pouvoir ?
    Il ne fait que ce qui ne va pas déplaire au pouvoir en place ! De temps en temps un p’tit article pour donner le change en critiquant, mais sans plus et les commentaires sont très filtrés pour ne pas déplaire.
    Les exemples ont nombreux, les dégradations d’églises et de symboles chrétiens ne sont pas relayés dans les médias nationaux, tandis que la moindre dégradation envers une mosquée ou synagogue est dénoncée rapidement.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen