Notre-Dame-des-Landes : L’État affaibli par l’abandon du projet d’aéroport ?

Notre-Dame-des-Landes : L’État affaibli par l’abandon du projet d’aéroport ?

Le renoncement de l’État face à la pression des militants fragilise l’État et par la même occasion Emmanuel Macron, qui est revenu sur sa promesse de campagne, explique Eric Zemmour le 19 janvier sur RTL. Mais Alain Duhamel souligne l’habileté du président :

Autres articles

1 Commentaire

  • rocou , 25 Jan 2018 à 11:28 @ 11 h 28 min

    Merci Mr Duhamel d’être revenu sur la contre-vérité du début, ce n’est pas une minorité qui a gagné à Notre Dame des Landes, au contraire une majorité de Français était contre ce projet aussi pharaonique que superflu. Les vainqueurs de “premier rang” avant le contribuable français ce sont les vrais défenseurs de l’écologie et de l’agriculture, les zadistes ne sont que de dangereux figurants qui ne défendent pas les valeurs de la paysannerie mais la pire des anarchies.
    L’option optimisation de “Nantes Atlantique” assortie de St Nazaire pour le fret est connue depuis longtemps et prônée par une majorité de professionnels de l’aéronautique.
    Rien de démocratique ni de légal dans une consultation d’une infime partie du pays et une décision de justice qui, dans la même semaine accepte la destruction de dizaines d’hectares de zone humide protégée à NDDL et invalide la construction de Center Parc à Roybon sous prétexte de protection de quelques hectares de zone humide.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen