Union européenne : “Les 60 ans du Traité de Rome gênent tous les candidats”, analyse Eric Zemmour

Union européenne : “Les 60 ans du Traité de Rome gênent tous les candidats”, analyse Eric Zemmour

On va célébrer le 25 mars le soixantième anniversaire du Traité de Rome. Pourtant, on parle peu d’Europe dans la campagne présidentielle. Ce jeudi sur RTL, Eric Zemmour nous dit pourquoi :

Autres articles

3 Commentaires

  • Charles , 24 Mar 2017 à 11:15 @ 11 h 15 min

    La grande gauleiter Fifianne Raatingue avec les pointes de son accent germanique
    qui donne de l’urticaire aux Français dont les parents et grands parents
    ont combattus les teutons en 14/18 et 40/45.
    Elle donne ses ordres aux députés Fofialistes de l’UMPS convoqués par elle à Paris…
    Elle explique que plus aucune initiative législative ne peut venir du parlement français.
    voila pourquoi les anglais ont décidé d’echapper aux griffes de cette furie teutonique.
    Elle est du LOUXEMPOURK et ses 300.000 habitants qui commandent aux élus français…

    https://www.youtube.com/watch?v=2VewXdXtH1k

  • Charles , 24 Mar 2017 à 22:21 @ 22 h 21 min

    Sur Asselineau, Soral a pété les plombs.
    Il considère Asselineau comme un leurre du système
    qui serait conçu pour géner la progression de Marine.

    Cette position est stupide car Asselineau est très pertinent et très documenté. Il fait avancer la réflexion contre l’empire otanesque.

    Asselineau montre que les sources de l’européisme remontent au nazisme.
    Il faut quand même le faire comme dénoncer Walter Halstein, avocat Nazi comme rédacteur & signataire du traité de Rome en 1957.
    Il va de soi que Asselineau ouvre des dossiers contre le système.

    Même si Asselineau prend des voix normalement destinée à Marine
    Ensuite entre T1 et T2 ses électeurs seront tentés de voter Marine.

    Il sert d ‘aspirateur pour le retour de la culture souverainiste
    chez les électeurs jeunes en bac + 2 et bac + 5.
    Ceux ci deviennent des partenaires possibles pour le FN.

    Asselineau n’a pas la même tactique que Marine puisque
    il se situait à 200.000 électeurs en décembre 2015
    alors que Marine était à 6.4 Millions en Avril 2012.

    Il se concentre sur une plateforme étroite (il évite des sujets)pour capter le plus d’électeurs à la marge alors que Marine occupe l’espace sur une grande largeur puisque elle vise les 8 à 9 Millions d’électeurs au T1.

    https://www.youtube.com/watch?v=gZ9Ujw58IYA

  • Droal , 25 Mar 2017 à 13:03 @ 13 h 03 min

    François a été « Président de la République » pendant presque 5 ans tout en étant le « Président de personne » comme l’a si justement dit Duflot.

    Macron est le mieux à même d’être le second Président de personne tout en étant le troisième Président de la sixième République de Constitution €uropéenne (et non pas le huitième Président de la cinquième République, soit la Constitution de 1958).

    En effet, Sarkozy est celui qui a invalidé le rejet de la Constitution €uropéenne par le peuple français, ce dernier voulant rester sur la Constitution de 58. Nicolas est en quelque sorte le fondateur et le premier Président – en même temps – de la sixième République et de personne.

    Fillon et Lepen représentent des gens, mais Macron ne représente que ses commanditaires. Fillon est donc devenu le Lepen du premier tour avant le repoussoir Républicain du deuxième tour, le vrai Lepen : celui qui fait gagner la République de quasi personne à tous les coups, le Joker de la République.

    Pour mémoire, les dernières Législatives : FR= 575 députés, FN=2 ; les dernières Régionales : FR= 12, FN=0.

    Les petits candidats tels que Lassalle, Assellineau, Dupont et autres Hamon sont des bouquets de fleurs artificiels pour faire zoli et pour faire croire qu’on est encore au vingtième siècle et qu’on a le choix.

    Le « gouvernement » ne peut conserver le « pouvoir » qu’en dosant habilement la peur et la terreur, puisqu’il n’a absolument rien d’autre à proposer.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen