Manuel Valls et la lâcheté de la (place de la) République

Cette histoire de Nuit debout, véritable feuilleton pour écervelés, est à dormir debout. Par la lâcheté d’un Premier Ministre et d’un Président inexistants.

Monsieur Valls, comment pouvez-vous tolérer l’occupation d’une place, symbole de la République, par ces quelques centaines ou milliers de désœuvrés sans foi ni loi qui n’ont qu’un seul but : refaire le monde en l’anéantissant. Qui se moquent comme de l’an 40, du Code du Travail. Qui veulent casser. Qui osent chasser, sans état d’une âme qu’ils n’ont pas, l’un de nos grands philosophes, qui plus est académicien. Mais savent-ils même ce qu’est l’Académie Française?

Monsieur Valls, comment pouvons-nous tolérer de votre part, autant de faiblesse, autant de sectarisme. En 2013, vous n’aviez pas hésité à gazer des familles, à lancer vos gendarmes sur cette même place pour en évacuer, à coups de matraques et de GAV, les sages et disciplinés veilleurs issus de la Manif Pour Tous. Ils déclamaient du Molière, des poèmes, des pages de notre Histoire à la lumière de bougies vacillantes. Vous aviez alors fait remplir les autobus de la GAV, de gentils étudiants, de jeunes filles venues des beaux quartiers, de couples d’âge mur, et même quelques curés en soutane !

Pourquoi cette différence de traitement ? Je crois deviner l’origine de ce sectarisme très en vogue chez les socialistes et autres gauchistes de tous horizons.

En 2013, votre bien-aimé Président et alors protecteur, se croyait encore tout puissant. Gorgé de son discours du Bourget, et fier comme un paon. Mais en 2016, à un an de la Présidentielle, il en est tout autrement. Vous jugez que laisser pourrir la situation sur cette place symbolique, comme au métro Stalingrad, à Calais, à Rennes ou à Nantes, serait au final beaucoup plus bénéfique. Plus vous laisserez la France en état d’insurrection, de déliquescence, et osons écrire le mot, de bordel, plus vos adversaires à votre droite auront du mal à redresser le pays et à y faire respecter l’ordre sans risquer des débordements révolutionnaires dans nos rues.

Ré-écoutez en boucle le témoignage qu’un gradé de gendarmerie, futur Général Soubelet sans doute, a donné au micro d’Eric Brunet dans lequel il décrit son écœurement de ne pouvoir réagir aux exactions et autre provocations que ses hommes et que les biens subissent de la part des antifas (plus fascistes que les plus fascistes) et autres casseurs ou branleurs de toutes sortes. « Nous assistons à ces débordements sans pourvoir réagir car les ordres n’arrivent jamais ! ». Oui Monsieur Valls, avec votre complice Cazeneuve, vous restez de marbre.

Puisque vous arrivez en fin de course de votre parcours politique, vous que François Hollande utilise comme une poupée de cire, pourquoi ne pas réagir et agir. Un seul ordre de votre part, et quelques centaines de CRS entoureront cette place et la videront de tous ces énergumènes qui ne représentent rien d’autre que des 18-40 ans sans cervelle. Si, en fait, ils représentent, ils symbolisent l’ensemble de vos valeurs, celles qui conduisent la France au suicide.

L’un de vos derniers actes n’est-il pas d’avoir puisé 4 milliards dans une caisse vide pour aider nos jeunes à partir de 18ans, avec un chèque mensuel de 500 euros et les encourager à rester tranquillement chez eux, chez leurs parents, et à les assoupir. Sûrement pas à les réveiller. La France Socialiste est décidément, en endormissement. Le réveil sera brutal.

Autres articles

43 Commentaires

  • Melisenda , 24 avril 2016 @ 17 h 28 min

    @ Trucker

    Votre commentaire a eu le mérite de me faire prendre conscience que je n’avais pas tout saisi de ce gouvernement machiavélique, aidé par des esprits malfaisants de tout bord. Il y a à parier qu’il y a d’autres motifs inavouables mais celui que vous avancez me paraît hautement probable.

    En outre, le jour où ces dangereux imbéciles de Nuit Debout et autres énergumènes de la même espèce au service devraient se poser la question de savoir lesquels d’entre eux seraient sauvés le jour où les manipulateurs s’envoleraient sains et saufs vers d’autres cieux en laissant derrière eux un pays exsangue à feu et à sang. Quant aux Patriotes, ils se seraient déjà préparés.

  • von reisner , 24 avril 2016 @ 17 h 37 min

    Vous étiez plus courageux pour faire gazer les catholiques et les bravs gens de la Mnif pour tous monsieur Valls !
    Croyez en mon profond mépris.
    Ne parlons pas du zombie qui prétend gouverner la France….

  • von reisner , 24 avril 2016 @ 17 h 38 min

    Rectification :
    braves gens… et Manif pour tous.

  • lagodasse , 24 avril 2016 @ 17 h 44 min

    Comme d’hab, vos commentaires Trucker sont empreints de beaucoup de réalisme …. même si a priori ils peuvent surprendre.
    Je me demande notamment comment s’explique la relative passivité des commerçants de la place de la république ? (niveau réel des dégradations, couverture de leurs commerces par des assurances généreuses, interdiction par le pouvoir de se constituer en association de défense …..) J’aimerais bien le savoir

  • Tibor Skardanelli , 24 avril 2016 @ 20 h 46 min

    Bravo !

  • mf , 25 avril 2016 @ 10 h 37 min

    j allais l ecrire…

  • Trahi , 25 avril 2016 @ 11 h 03 min

    Ca veut dire quoi, la lacheté de la république?
    Ca veut dire quoi, nuit debout?
    Ca veut dire quoi, le justice?
    Ca veut dire quoi, le gouvernement?
    Ca veut dire quoi tous ces mots?
    Est le gouvernement qui décide.
    Est ce la république qui dirige?
    Est ce aussi cette république qui est lâche ou CEUX qui la composent?
    Est ce la justice qui condamne ou CEUX qui représentent la justice?
    Est ce nuit débout qui pisse débout le long des murs.
    IRRESPONSABLITE de la personne? Culte d’une société anonime oû personne en temps que tel, n’est responsable.
    Ce n’est pas moi, c’est la société.
    Ce n’est pas de note faute, c’est la société….
    N’oublions pas qu’un jour NOUS serons jugé pour ce que l’on aura fait. Mais pas pour ce que la société aura fait…PERSONNELLEMENT, Pierre,Paul, Jacques, et non lui, l’autre, celui là et je ne sais qui.
    TOUS RESPONSABLES mais PERSONNE COUPABLE…
    SOCIETE d’IRRESPONSABLES.

Les commentaires sont fermés.