Brexit : même là, De Gaulle avait raison

Brexit : même là, De Gaulle avait raison

De Gaulle

Félicitons le Peuple anglais pour le résultat du Brexit, voie tracée pour la reprise en main de leur souveraineté par les peuples européens, début de la chute de la mystique fédéraliste populiste démagogique consistant à jouer sur les peurs et faire la part belle à tous les spéculateurs.

Les Anglais doivent veiller à ne pas se faire priver de leur victoire, de leur seul véritable choix intégralement cohérent depuis 227 ans, comme la France l’a été à la suite du Référendum de 2005.

Eva Joly, Viviane Reding, José-Manuel Barroso, Angela Merkel, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Ingeborg Graessle, Catherine Ashton, Jean-Claude Juncker, Pierre Moscovici, « Miss Maggie », Jean Monnet, tous ces serviteurs zélés du « machin supranational », lui même joujou des intérêts américains comme de l’ombre, paient avec ce résultat leurs provocations, dérives et atteintes aux intérêts des peuples libres et souverains.

On n’impose pas et on n’imposera pas aux peuples libres en temps de « paix » ce que l’on voulait imposer aux peuples vaincus par temps de guerre.

Ironie du destin : De Gaulle avait plus que rendu l’ascenseur au « Perfide Albion » pour la Libération en opposant son véto à deux reprises contre l’intégration de ce dernier dans la communauté européenne.

C’est pour cette raison que « Miss Maggie » (Margaret Thatcher) fait partie de la « brochette » citée. Elle n’est pas la si souverainiste qu’on ne le pense. Cette dernière n’est pas une Marie-France Garaud mais une opportuniste qui en 1975 a fait campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans la CEE, juste par positionnement politique stratégique.

N’oublions pas non plus que LEUR Europe est celle de Jean Monnet, anti gaulliste primaire qui complotait contre le Chef de la France Libre, français aux ordres du Président Roosevelt, Roosevelt, ce soutien discret mais hélas bien réel de Vichy car ce dernier voyait en Pétain l’occasion de maintenir la France dans un statut de « vaincue et vassale malgré elle », devant se faire pardonner en devenant colonie américaine et en abandonnant ses territoires africains.

N’oublions pas que l’Union Européenne n’est autre que le cinquième coup de poignard contre notre souveraineté et notre pays :

le premier fut le Printemps 1943, contré par De Gaulle, le deuxième fut la Libération, mais pas celle que tout le monde connait : celle des commissaires gestionnaires Américains pressés de marcher sur Paris et arrivant juste derrière les « libérateurs », contré par De Gaulle comme par les résistants parisiens de Gauche comme de Droite. Le troisième fut Yalta, à nouveau contré par De Gaulle puisque le jeu américain était de faire front avec l’URSS pour rabaisser la « petite France » au rang des pays vaincus honteux.

Enfin, le quatrième était encore une connivence américano-soviétique, celle d’armer le FLN en Algérie contre la France métropolitaine du Général De Gaulle.

Dans une note rédigée après le discours de Londres, Monnet déclara au sujet du Général :

« […] en conséquence, il doit être détruit » après tour à tour l’avoir comparé à « Hitler », « à l’ennemi du Peuple français et de la construction européenne » alors que ce même Monnet était l’envoyé d’un président ingérant dans les affaires d’un pays étranger en proie avec un occupant, avec un envahisseur, l’envoyé d’un président ayant de bonnes relations (même hypocrites) avec un « chef d’Etat » collaborationniste, l’envoyé d’un président d’un état où le commerce avec l’Allemagne nazie n’était absolument pas un tabou… durant la guerre même.

C’est de ça et de ses « dignes héritiers » que le Royaume-Uni vient de se libérer et dont nous devrons à notre tour nous libérer. Nous devons désormais réclamer un Fraxit pour la fin 2017.

Nous constatons aussi que David Cameron a eu bien plus de courage que Nicolas Sarkozy de démissionner, lui qui aurait du le faire après le camouflet de Lisbonne.

Igor Kurek, gaulliste

Autres articles

18 Commentaires

  • André , 24 Juin 2016 à 14:10 @ 14 h 10 min

    De Gaulle puisque le jeu américain était de faire front avec l’URSS pour rabaisser la « petite France » au rang des pays vaincus honteux.
    Enfin, le quatrième était encore une connivence américano-soviétique, celle d’armer le FLN en Algérie contre la France métropolitaine du Général De Gaulle.

    l===> Merci pour redire ce que j’avais fini par découvrir il n’y a que quelques années. Peut être mon défaut au départ quand j’ai voulu étudier l’histoire de France pour comprendre et diagnostiquer sa maladie est de ne pas avoir commencé par étudier ce De Gaulle tout de suite. Il m’apparaissait comme un pion pas plus important qu’un autre président. C’est à force de le voir dénigrer que je me suis lancé à vouloir le connaître en étudiant tout ce qui a pu nous arriver comme archives….. Tous ceux qui lui ont succédé, l’ont tous trahi. J’ai encore eu en privé quelques échanges avec des internautes dont j’ai mis l’essentiel en ligne:(sinon je lui ai consacré 4 ou 5 éditoriaux)

    http://france.libre1.overblog.com/2016/06/l-islam-emmerde-les-pays-civilises.html

  • André , 24 Juin 2016 à 14:19 @ 14 h 19 min

    Revoir également ma vidéo mise en ligne le 10 septembre 2015. Ce sont des raccords prises sur des vidéos plus longues; (donc ennuyeuses pour le lecteur qui ne prend plus le temps de savoir comment va la France)

    https://youtu.be/om2fN9QTNss

  • Pascal , 25 Juin 2016 à 4:47 @ 4 h 47 min

    « … l’occasion de maintenir la France dans un statut de « vaincue et vassale malgré elle », devant se faire pardonner en devenant colonie américaine et en abandonnant ses territoires africains. »

    Dès 1941 Roosevelt préconisait le transfert des populations « des colonies » vers les pays européens. Chose qui fut épargnée aux pays occidentaux soumis au joug soviétique (Hongrie, Pologne, ex Tchécoslovaquie, ex RDA).

  • Thierry Theller , 25 Juin 2016 à 8:29 @ 8 h 29 min

    Brexit Gagnant !

    “L’Express” titre : « Brexit : pour les politiques français, c’est haro sur l’Europe “technocratique”. »

    Un peu plus loin ̶ à propos de ceux que de Gaulle surnommait les « politichiens » ̶ , et qui tentent aujourd’hui de sauver leurs gamelles, on peu lire : « De la gauche à la droite, la classe politique française, même europhile, appelle ce vendredi matin (24 juin) à un changement de fonctionnement des institutions européennes après la victoire du Brexit. Parfois avec des accents populistes qu’on ne leur connaissait pas toujours. »

    Comme quoi, tout bouge et tout arrive… même l’inconcevable victoire de la volonté d’un peuple qu’on a voulu mettre à genoux.

    Résultat : hier gravée dans le marbre européiste, la vulgate d’une UE en décomposition avancée commence aujourd’hui à tomber… en poussière.

    Conclusion : encore quelques vigoureux coups de balai de type Brexit, et les bulldozers du IVe Reich d’une UE technocratique de la désolation citoyenne pourront aller se reposer à Canossa. Définitivement !

    Après ?

    Eh bien, un Fraxit ! Un ! Chaud devant !

  • hermeneias , 25 Juin 2016 à 10:17 @ 10 h 17 min

    Voui c’est s’la , on sait , di goulle avait toujours raison ( déjà tout-petit ) et , a psteriori , “devant l’histoire” il a toujours eu raison , disent ses thuriféraires et porte-cierges !!!
    Pitoyable ! On a les messies et grands hommes qu’on peut .

    Epargnez nous ces vive de gaulle de vieux barbon qu’était à londres avec le soi-disant général . D’abord cela ne sert à RIEN et ensuite cela occulte gravement la GRAVE RESPONSABILITE de cette baudruche infatuée dans la reddition sans condition en Algérie donnée aux tarés du FLN et dans le problème algérien ACTUEL .
    Et quand on voit la tronche des gaullistes ….pas trop envie de dire vive de gaulle

  • westie51 , 25 Juin 2016 à 10:46 @ 10 h 46 min

    Il est clair que Bruxelles veut une Europe fédérale, mais avec les différents Etats qui la composent c’est IMPOSSIBLE. Les USA sont un pays neuf, la Suisse depuis l’An 1200 n’a toujours pas gommé les différences de mentalités entre ses trois régions linguistiques, et cela se ressent encore lors de certaines votations.
    Alors cette Europe fédérale, cette chimère n’est pas prête de voir encore le jour, d’autant plus que ces dirigeants technocrates ont démontré leur incapacité à régler la question de l’immigration et veulent faire appel à l’OTAN ; preuve que l’Europe n’est qu’une carte géographique dans les pages d’un Atlas édité par une société américaine… !

    Le Général de Gaulle disait : ” Vive la France, libre dans l’honneur et dans l’indépendance” (22/06/1940)

  • André , 25 Juin 2016 à 10:57 @ 10 h 57 min

    Pour l’Europe continentale, la Belgique et la France vont énormément souffrir, après la fin du ramadan, par le terrorisme et d’innombrables incendies. Tout est consigné dans mes blogs. Malheureusement je ne peux communiquer ni les lieux ni les dates, il y énormément trop de mauvais français en France de trop mauvaise Foi. Il faut laisser les événements suivre leur cours.

    فإذا انسلخ الأشهر الحرم فاقتلوا المشركين حيث وجدتموهم وخذوهم واحصروهم واقعدوا لهم كل مرصد فإن تابوا وأقاموا الصلاة وآتوا الزكاة فخلوا سبيلهم إن الله غفور رحيم

Les commentaires sont fermés.