Roubaud conseille à Parisot de se mêler de ses affaires

Invité mardi 20 septembre dans l’émission « Le 12-15 » sur BFM Business, Jean-François Roubaud, Président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), a refusé d’approuver la démarche de Laurence Parisot, Présidente du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), consistant à alerter les Français sur Un piège bleu Marine (Calmann-Lévy).

A Hedwidge Chevrillon, la présentatrice, qui lui demandait : « Estimez-vous juste, peut-être, le livre qu’à écrit, un peu contre toute attente, Laurence Parisot (…) sur le Front National pour alerter sur le ‘danger Marine’, en l’occurrence de Marine Le Pen ? », Jean-François Roubaud a répondu : « Non, écoutez, moi, je suis là pour défendre les entreprises et j’ai un vieux proverbe que me donnait mon grand-père il y a très longtemps déjà : ‘à chacun son métier les vaches seront bien gardées’. Moi, je m’occupe des chefs d’entreprise et des entreprises des TPE et des PME, je ne m’occupe de rien d’autre et la question que je poserai à tous ses responsables politiques, c’est qu’est-ce que vous allez faire aux entreprises, comment vous allez gérer nos problèmes ? »

Autres articles

1 Commentaire

  • Gene , 25 Sep 2011 à 12:34 @ 12 h 34 min

    Parisot une fois de plus montre sa haine de la France et des français de souche qu’elle veut exterminer!

    Marine le Pen est certainement un problème pour elle et ses copains du club.

    LE FN DEVRAIT PORTER PLAINTE CONTE ELLE!

Les commentaires sont fermés.