Ankara, soutien sans faille au terrorisme islamiste

En abattant un Su-24 russe volant en Syrie à la frontière avec la Turquie, Ankara a clairement montré son soutien sans faille au terrorisme islamiste de Daech comme d’Al-Nosra.

Déjà obsédé par le danger irrédentiste kurde, le Président Erdogan n’a eu de cesse d’aider l’Etat islamique à liquider la résistance des Pershmergas, en fermant sa frontière aux blessés, en acceptant la vente du pétrole de l’État islamique sur son territoire, en servant de plaque tournante au recrutement des combattants étrangers venus s’enrôler sous la bannière de Daech et en distribuant aux financiers de Daech l’argent collecté dans le monde entier.

Le MIT, le service de renseignement turc, joue également au même jeu dangereux avec l’Etat islamique que l’ISIS pakistanaise joue avec les talibans.

Cette politique turque à tous les niveaux – politique, militaire, financière et logistique – n’est pas nouvelle ni même étonnante : MM. Erdogan et Davutoglu sont le reflet de l’idéologie des Frères musulmans.

Jouant le pire en Syrie et en Irak, la Turquie pratique également ce jeu trouble en Libye armant les factions islamistes ralliées à l’Etat islamique. Islamiste, soutien actif du terrorisme islamiste, mauvais allié de l’OTAN et éternel plaignant contre l’Europe, pratiquant le chantage à tous les niveaux, sur tous les sujets et systématiquement, la Turquie n’a décidemment rien à faire dans l’Union européenne ; sa politique doit être activement combattue.

Autres articles

26 Commentaires

  • Marino , 25 Nov 2015 à 15:09 @ 15 h 09 min

    La Grèce et la Turquie entrent dans l’OTAN (Londres, 22 octobre 1951)

    Le 22 octobre 1951, les suppléants au Conseil de l’Atlantique Nord signent à Londres le Protocole du Traité de l’Atlantique Nord relatif à l’accession de la Grèce et de la Turquie (qui deviendront officiellement membres le 18 février 1952).

  • David , 25 Nov 2015 à 20:36 @ 20 h 36 min

    les mêmes imbéciles qui soutiennent celui qui est venu en FRANCE dire:

    les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats

    comme toujours ces imbéciles ne voient rien venir

  • Godefroy , 26 Nov 2015 à 1:31 @ 1 h 31 min

    La Turquie soutient l’état islamique depuis le départ, c’est par la Turquie que passent tous les trafics de marchandises, d’armes et humains, incluant les terroristes.

    N’oublions pas non plus que les centaines de milliers de clandestins qui envahissent l’Europe transitent principalement de la Turquie vers la Grèce qui, depuis l’adoubement de Tsipras a Bruxelles, est devenue une passoire et officiellement un protectorat de l’UE.

    La Turquie joue sur tous les tableaux, comme elle l’a toujours fait depuis des siècles.

    • Les turcs ont toujours eu le rêve humide d’envahir l’Europe. La dernière fois, ils ont échoués devant les portes de Vienne.

    Merci encore aux pays d’Europe centrale et de l’Est qui, hier comme aujourd’hui , protègent l’Europe de la peste brune mahométane et des barbares des steppes.

    • Les turcs sont responsables de plusieurs génocides, soudain passés sous silence par l‘oligarchie en place, UE, Obama, Merkel ou Hollande.
    • Le génocide Arménien et les divers génocides contre les Chrétiens et Grecs au travers des âges ne sont pas oubliés.

    • Erdogan est fortement soupçonné d’être l’instigateur des attentats a la bombe d’Ankara qui ont précédé les dernières élections et qui ont vu sa victoire.

    Comme on le voit depuis les 13 novembre, même le plus incompétents des dirigeants gagne des points suite à des attentats. Les êtres humains seraient-il des veaux ?

    • Erdogan est un dictateur, il organise élections sur élections plus ou moins truquées pour rester au pouvoir. Tous les moyens sont bons.
    • Sur ce point il est d’ailleurs très proche de sa chienne de compagnie, Angela Merkel, chancelière a vie, qui après 10 ans de pouvoir sans partage, songe a se représenter malgré la haine viscérale qu’elle inspire en Allemagne et en Europe.

    • Erdogan prétend lutter contre le terrorisme mais soutient les groupes terroristes en Syrie et Irak. Il lutte en réalité contre les kurdes qui luttent contre l’EI et pour l’avènement de sa doctrine nauséabonde. Erdogan est un islamiste, il l’a dit et répété.

    • Mais surtout, les opérations « état islamique » et « chaos en Lybie » n’auraient pas de sens s’ils n’étaient accompagnés de la « crise des migrants ».

    • Et quel est le pays qui achemine tous ces « migrants » vers la Grèce passoire de Tsipras ? 650 000 clandestins, 80% d’hommes en age de combattre, tous musulmans. La Turquie, comme toujours.

    Cerise sur la gâteau et encore une fois merci Merkel, l’UE vient d’approuver un plan de 3 milliards d’euro pour que les turcs puissent gérer l’accueil des « migrants » dans leur pays et ralentir le flot.
    Ils ne feront rien comme d’habitude et l’invasion migratoire continuera.

    Avec en corollaire, des mesures d’obtention de visa allégés pour les turcs…

    Les rêves humides d’Erdogan de conquête de l’Europe se réalisent a Bruxelles, Berlin et Paris.

    Encore une fois, la trahison de nos élites permettent à la peste noire de se propager en Europe.

  • sequane , 26 Nov 2015 à 4:38 @ 4 h 38 min

    Turcs : faux culs.

  • Jeanne E , 26 Nov 2015 à 21:39 @ 21 h 39 min

    Info (très) légèrement hors sujet : il faut revoir “Ripostes” de janvier 2007 avec Philippe de Villiers et T Ramadan : Ramadan dit expressément “vous ne direz jamais au roi d’Arabie vos critiques sur l’islam, car les saoudiens ont l’argent pour vous faire taire.”…

    https://www.youtube.com/watch?v=rwKnLuL17ug

    (2ème tiers de l’émission)

    (Voir aussi le quart d’heure de Guigou, sur le “plus d’Europe”, ça vaut la peine…)

Les commentaires sont fermés.