Marseille : «Une cité universitaire réservée aux lesbiennes» en juillet 2013!

Avec le festival annuel (subventionné par la ville de Paris) du film lesbien Cineffable, dont l’entrée est interdite aux hommes, on pensait avoir touché le fond. Il faut croire que non. L’EuroLESBOpride (sic), qui a lieu à Marseille du 10 au 20 juillet 2013, fait mieux. “Organisé par des lesbiennes pour des lesbiennes”, il affiche la couleur sans complexe et promet “une cité universitaire réservée aux lesbiennes”. Aucune précision n’est apportée si ce n’est que celle-ci se trouve “près de la gare”. Mauvaises langues, nous avons tout de suite pensé à la Cité U Gaston Berger que gère le CROUS d’Aix-Marseille, un établissement public à caractère administratif pas franchement dans son rôle s’il se confirme qu’il facilite un festival qui prône l’apartheid sexuel. En effet, l’EuroLESBOpride ne se cache pas d’être “non-mixte et ouvert à toutes”. Vérification faite, aucun intervenant annoncé n’a effectivement le mauvais goût d’être du sexe masculin. Au programme, “village lesbien”, “soirée fête lesbienne”, “espace lesbien” et même “pique-nique et balade au clair de lune”. Derrière ce festival, plusieurs organisations militantes dont la Coordination lesbienne en France, des LOCs (lesbiennes of colour), le centre évolutif Lilith Marseille ou encore Osez le féminisme. Leur objectif à toutes ? Faire de Marseille la “capitale de la culture lesbienne 2013 »

Lire aussi :
> Caroline Fourest : androphobe et hétérophobe assumée
> Lettre ouverte d’un père en colère au lobby des lesbiennes

Articles liés

30Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • PAD , 25 février 2013 @ 16 h 39 min

    Eh bien qu’ils aillent l’organiser dans les quartiers nord!

  • Emilie , 25 février 2013 @ 17 h 18 min

    Je suis hétéro, je fais partie d’une association de défense des droits LGBT et je suis pour l’égalité des droits. donc pour l’adoption et le mariage pour tous.
    Concernant ce qui est soit disant prévu à Marseille, à vérifier si cela sera exclusivement réservé aux femmes et aux lesbiennes… on ne sait rien apparemment.

  • Eric Martin , 25 février 2013 @ 17 h 29 min

    Si, on sait : cf l’affiche officielle de l’événement (“non mixité”) et ces explications de la Coordination lesbienne en France :

    http://www.ndf.fr/files/2013/02/Capture-decran-2013-02-25-a-17.25.34.png

  • Pierre , 25 février 2013 @ 17 h 32 min

    Le nouvel appartheid
    Merci pour le lien: http://www.homovox.com/
    Au moins on peut y entendre des homos qui ont du bon sens.

  • CEL , 25 février 2013 @ 18 h 18 min

    Vous ne rêvez pas dans le cadre de l’EuroPride nous organisons leuroLESBOpride et alors ??

  • diego , 25 février 2013 @ 18 h 26 min

    En quoi les homos n’ont pas droit à l’égalité??? Ils ont le droit de se marier comme tout le monde. Le reste c’est leur problème, non le notre. Ces gens là sont ultra minoritaires depuis quand fait on des lois pour une minorité?? Et après quoi? une université pour qui? Quelle minorité sexuelle?? Quand je vois ça, je suis content de vivre en Amérique du Sud.

  • bernique , 25 février 2013 @ 19 h 03 min

    Jusqu’à quand faudra-t-il rappeler que se marier n’est pas conquérir un DROIT mais se soumettre à un DEVOIR… que les “homos” en tous genres sont bien incapables de remplir puisqu’ils (ou elles)font faire par un autre ce que la nature leur refuse d’accomplir entre eux (ou elles).
    C’est un devoir des hommes (genre : neutre.) d’assurer par leur progéniture la survie de la société qui les nourrit et leur permet de vivre.

Les commentaires sont clôturés.