Verts, UDI : “Quand on est petit, mieux vaut être modeste” (Eric Zemmour)

On n’est pas forcément d’accord. “Les Verts, il faudra bientôt un microscope pour les observer. A moins de 5% des suffrages, un candidat à la présidentielle n’est pas remboursé de ses frais de campagne. Mais à moins de 2%, un parti politique devient un groupuscule. Il faut se pincer pour se rappeler que l’ambition stratégique des Verts était de devenir la force principale de la gauche à la place des socialistes, comme le PS de Mitterrand avait supplanté les communistes à la fin des années 70. Au soir des européennes de 2009, alors que la liste conduite par Daniel Cohn-Bendit faisait jeu égal avec celle des socialistes, les Verts ont cru toucher leur graal. C’était un mirage. Depuis, ils tournent en rond, dans le désert. Les institutions de la 5e République sont darwiniennes : il y a les dominants et les dominés. Les dominants peuvent gagner les présidentielles, les dominés doivent se contenter de sièges et d’élus. Les gaullistes et les socialistes sont les seuls dominants. Le Front national se bat pour être admis dans ce club très restreint. Dans l’histoire de la Ve, seul Giscard fut l’exception qui confirme la règle. Bayrou a essayé d’imiter Giscard mais dans son échec mégalomane, il a dispersé façon puzzle son parti et ses élus. Cécile Duflot a copié Bayrou en mieux : avant même de se présenter à la présidentielle, elle a déjà autodétruit son parti. Elle a oublié la sagesse des dominés, des petits, des sans-grade, celle que lui rappelait son ancien compère Jean-Vincent Placé qui connaissait cette célèbre réplique de Michel Audiard : ‘Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent’…”

Autres articles

8 Commentaires

  • sergio , 25 Mar 2015 à 9:48 @ 9 h 48 min

    Disparition programmée des pastèques ?…..De profondis
    Non regrets éternels …..

  • Charles , 25 Mar 2015 à 12:06 @ 12 h 06 min

    Avec un peu de recul de ces derniers 2 jours, il semblerait
    que le FN dispose de plus de réserves de voix qu’il ne se l’imagine lui même.

    Pour comprendre, il faut se souvenir que le français moyen a en lui
    une sorte de logiciel “grégaire” qui consiste à rester “groupiert”.
    A savoir, penser comme les autres,faire comme les autres, aller ou vont les autres.
    De plus certains lecteurs UMP sont allergiques aux candidats PS
    tandis que certains électeurs PS sont allergiques aux candidats UMP.

    Nous arrivons donc à un paradoxe du T2, ou des voix d’origines diverses
    et opposées finissent par se retrouver (au niveau national) pour le FN.

    Au T1 des présidentielles de 2012, marine avait fait 6.4 M de voix.
    Au T1 des départementales de 2015, elle vient de faire 5.3 M (sans Paris ni Lyon).

    Après redressement à 5.8 M, on peut estimer qu’ elle n’a perdu que 600.000 voix
    soit prés de 9% de 6.4 M, ce qui est peu par rapport aux autres.

    Analyse des 5 gisements des Nouvelles voix FN possibles au T2 de 2015:

    G1: Les voix FN de 2012 qui se sont abstenues au T1 de 2015.
    Dans le T1 de 2015, on peut estimer qu’il a manqué une partie significative
    des voix FN du T1 de 2012 compte tenu de la moindre attractivité des départementales.
    Grosso modo, au moins 10% , soit 640.000.

    G2: Les nouvelles voix FN de 2015.
    Ce manque ayant été compensé largement par des nouveaux électeurs de 2012
    qui n’avaient pas voté Marine, mais avaient voté PS ou UMP ou autres.

    Il est difficile d’évaluer le nombre de ces nouveaux électeurs FN.
    J’aurai tendance à estimer autour de 1 Million, soit 15% du niveau du T1 de 2012.

    G3: Les nouvelles voix T2 venant du T1-PS/FDG
    D’autre part, dans les duels FN/UMP, on doit s’attendre
    a des transferts venant de la base PS/FDG.

    G4: Les nouvelles voix T2 venant du T1 UMP/UDI
    idem , pour les duels FN/PS, ou nous aurons des transferts
    venant de la base UMP et qui sont estimées à 25% des voix UMP/UDI du T1.

    G5. Les nouvelles voix FN dans des triangulaires FN-UMP-PS.
    A savoir, des voix UMP et PS du T1 qui choisiraient de voter efficace
    au T2, en votant FN pour aller avec les autres.

  • Trahi , 25 Mar 2015 à 13:19 @ 13 h 19 min

    Et pourtant des éco-logiques nous en avons besoin! Mais malheureusement se ne sont que des écocos, venant d’autres planètes et ne connaissant rien à la nature sauf celle du naturisme et du sexe élevés en petites “bandes” bien raident sur leur méconnaissance de la vraie nature, du vent, des tempêtes, des éléments déchainés qui leur fait peur au moindre tremblement de terre et cataclysmes divers. Quand on affole les automobilistes à cause de la polution sur Paris le week end dernier alors que cette polution venait des centrales thermiques et de l’industrie d’Allemagne et de Hollande, vaut mieux qu’ils restent couchés les écocomunistes….

  • Pascal , 25 Mar 2015 à 13:25 @ 13 h 25 min

    Oui mais comme l’Allemagne est dans l’hémisphère sud…

  • xrayzoulou , 25 Mar 2015 à 14:11 @ 14 h 11 min

    Les verts ne doivent pas être un parti, c’et un état d’esprit et parfois les écologistes ne le sont que de nom !….
    Ces partis moustiques sont malsains (voir Sivens). Quand à l’UDI, je ne vois pas trop à quoi il sert, quand aux autres !…..

  • Goupille , 25 Mar 2015 à 20:24 @ 20 h 24 min

    L’écologie est morte, les écologistes l’ont tuée…

    Entre Lalonde, qui a tout plaqué en 1982 pour vivre ses fantasmes de “Président des Etats-Unis d’Europe”, à la suite d’un pari qu’il avait fait avec son cousin Kerry, à qui d’entre eux serait le premier Président de son douar.
    Et les Verts, qui se sont vendus en 1985 à Defferre, sont devenus une force d’appoint socialo, puis extrémiste gaucho délirante, jusqu’à la chute finale.

    Tous ces ludions sont dans les choux.
    Les générations futures paieront la note.

  • zem , 25 Mar 2015 à 21:08 @ 21 h 08 min

    Le petit Zemmour devrait ecouter et se taire, enlevons son micro qui amplifie ses betises. c’est lui qui le dit lui meme.
    Les domines veulent devenir les dominants et reproduire exactement le meme systeme.
    C’est le cercle vicieux. Il faut deconstruire les parties et enlever les privileges dus a la naissance (sang, sol…) , seul le merite vaut la peine. Fini l’heritage d’un parti donne par papa.

Les commentaires sont fermés.