Exils des diplômés : Éric Brunet accuse le Gouvernement de cacher les chiffres et voit le salut venir des expats

« On quitte la France pour des valeurs. Les valeurs de la France ne sont plus partagées, enfin celles de Monsieur Hollande et, d’une manière générale, celles de l’époque actuelle, ne sont plus partagées par ces Français qui partent. Ces Français réclament du travail, on leur offre Pôle Emploi qui est une épouvantable machine bureaucratique, ces Français réclament un peu de compréhension et d’amour, on leur offre quoi ? On leur offre « j’aime pas les riches » et une administration qui, finalement, déteste les trajectoires humaines extraordinaire », explique Éric Brunet mercredi sur BFM TV. Accusant le Gouvernement de cacher les chiffres de l’expatriation, l’auteur de Sauve qui peut ! (Albin Michel, 2013) rappelle que 58% des jeunes diplômés considèrent qu’ils n’ont pas d’avenir en France et que 27% d’entre eux souhaitent s’installer à l’étranger. « Aujourd’hui, les gens qui partent sont ceux qui n’ont pas les moyens de partir » mais « ils partent quand même », continue-t-il. Certains ne reviendront pas, d’autres si, mais ils « ne supporteront [plus] la suprématie des syndicats, les avatars des 35 heures, bref, la pathologie françaises ». Ce sont ceux-là qui « réformeront la France », prédit-il face au socialiste François Kalfon. Extraits du débat :

Articles liés

21Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Christiane Lapotre , 25 avril 2013 @ 16 h 27 min

    Essayer de faire entendre raison à un socialiste, c’est peine perdue; il n’y a pas plus borné
    et plus têtu qu’un socialiste. Comment pouvons-nous nous en sortir avec de tels tarés en face de nous ? Quand le changement s’impose, eux se cantonnent dans l’immobilisme. Ils s’obstinent à suivre une idéologie qui a prouvé son inutilité et sa nuisance. Mais, non, ils s’accrochent stupidement à leur * différence * sans se rendre compte qu’ils seront balayés et qu’ils feront naufrage avec leurs prétendues ( fausses) valeurs.

  • Charles , 25 avril 2013 @ 18 h 06 min

    La fuite des jeunes diplomés est une donnée fondamentale de la Fronce des années 2010.
    Partir au plus vite pour se construire.
    Les chiffres cités d’inscription consulaire sous estiment largement le phénomène.

    Exemple,le Canada ,à juste titre,pille les jeunes Français qualifiés en leur offrant
    de finir leurs études pour presque rien avec l’objectif a peine masqué
    de les capter pour compenser l’insuffisance démographique au Quebec.
    Les départs de 2012 hors de fronce dépassent les 100.000 personnes.
    SIDERANT.

    Ruth Elkrief est incapable de donner du relief au débat.(Bobo-Baba-Bizou)

    Le conseiller régional Kalfon est particulierement stupide.

    Prenez l’ensemble des élus UMPS (Chambre & Sénat) et posez vous la question ;
    Ou travaillent leurs enfants ?
    Dans le public et le semi public (lié aux commandes publiques)
    ou le vrai privé concurrentiel,y compris a l’étranger ?????

    Tout ceci va bientot sauter

  • Goupille , 25 avril 2013 @ 18 h 44 min

    Un bon socialiste est fonctionnaire.
    Comment pourrait-il comprendre quoi que ce soit à la vie réelle ?

  • jejomau , 25 avril 2013 @ 19 h 30 min

    FAITES BATTRE NKM !

    Nathalie Kosciusko-Morizet s’est abstenue lors du vote en première lecture à l’assemblée concernant le pseudo-mariage. Les Parisiens doivent investir la primaire de l’UMP pour faire battre NKM. Vous avez jusqu’au 28 mai pour vous inscrire. Allez-y franchement et massivement ne serait-ce que pour leur faire comprendre que nous tenons à l’abrogation de la Loi !

    Contre le pseudo-mariage homosexuel : Jean-François Legaret ! Par ici :

    http://www.primaireparis.fr/

  • Christian Bon , 26 avril 2013 @ 7 h 14 min

    J’ai deux enfants émigrés. L’un est parti parce qu’il en avait assez de se faire exploiter en France (restauration), et l’autre par désir de voir autre chose, mais ne reviendra pas, bien que ça le taquine, vu la morosité ambiante.

  • fauvette , 26 avril 2013 @ 7 h 42 min

    Bien pensé, bien dit mais en attendant ils ont une drole de facon de batir la France de demain dans laquelle vivent nos enfants et petits enfants.

  • Marc , 26 avril 2013 @ 7 h 45 min

    Dommage que la vidéo soit tronquée…
    kalfon (ps) qui dit qu’on ne peut pas réformer un vieux pays à coup de brutalité ! C’est priceless ! Le MPT ce n’était pas à coup de brutalité ?

Les commentaires sont clôturés.