L’islam en France (4) Les Religions ne sont pas semblables !

L’islam en France (4) Les Religions ne sont pas semblables !

religions-1024x456

L’aveuglement ou le mensonge délibéré des princes qui veulent gouverner nos corps et nos esprits donnent le vertige. Alors que des crises se développent, des discours anesthésiants, soporifiques tentent d’en noyer les contours. Le Titanic, c’est connu, est insubmersible. Parmi ces questions qui fâcheraient les passagers au point qu’ils soient capables de jeter les officiers par-dessus bord après les avoir sortis de leurs cabines confortables, si la vérité était connue, il y a la question de l’islam et de sa place dans les migrations vers l’Europe. Plus la parole sur la religion musulmane se veut rassurante, plus cet effort pour manipuler l’opinion devrait inquiéter.

Toutes les religions ne sont pas semblables. Même avec une source apparemment commune, la Bible, pour les trois grandes religions monothéistes, elles ont une identité forte qui les oppose plutôt qu’elle ne les rapproche. Les laïcistes, les libéraux qui prétendent les traiter de manière identique se trompent grossièrement. La naissance, l’histoire et le présent différencient « les religions du Livre ».

La religion juive est celle d’un peuple qui dit jouir d’une relation privilégiée avec Dieu pour son bonheur comme pour son malheur. Il n’a jamais prétendu imposer sa foi à l’humanité par la force ou la séduction. Il a sauvegardé une identité sans cesse en butte à des tribulations, des exodes, des déportations jusqu’à une tentative d’extermination qui n’ont pas découragé, bien au contraire, le désir de la Terre Promise.

Le Christianisme est issu de la parole, la « Bonne Nouvelle », annoncée par un Juif qui parlait sans doute araméen, considéré par ses disciples comme Fils de Dieu. Ce message se veut universel et intemporel. Au travers des Apôtres et singulièrement d’un Juif converti, parlant grec et citoyen romain, Saint-Paul, il se répand, rencontre la philosophie grecque, et finit par devenir la religion de l’Empire dont il va perpétuer l’existence politiquement à Byzance et spirituellement, mais pas seulement, en Occident. Le Nouveau Testament est novateur. Il prêche l’amour et la paix, l’égalité, le respect des faibles, le rachat des fautes. Comme l’a montré René Girard, il inverse la fatalité du Bouc émissaire, puisque loin d’exiger le sacrifice d’Isaac, Dieu s’offre aux hommes en son Fils, en rémission de leurs péchés. C’est une religion de l’Esprit, peu encline au formalisme rituel. L’esprit l’emporte sur la lettre. Ce sont les coeurs qui doivent être circoncis. ( Saint Paul Romains 2/29)

Que le message de Mahomet soit présenté comme une suite innovante par rapport à celui du Christ est sidérant. Formulés dans une tribu animiste installée autour d’un lieu sacré préislamique, la fameuse Kaaba, les textes qui le fondent mêlent des considérations étroitement liées à la vie des caravaniers des confins du désert, pillards parfois, à des éléments religieux juifs et chrétiens glanés au cours des échanges. Le Dieu de l’islam n’est pas débordant d’amour comme le Dieu-Père des chrétiens. S’il est proclamé miséricordieux, ses vengeances et ses punitions dont on souligne à plaisir la cruauté, en font un Dieu de l’Ancien Testament, en plus vindicatif.

L’histoire a opposé encore davantage ces religions. Discriminations des Juifs, guerres saintes des musulmans, croisades, « reconquista », conversions forcées lors des colonisations pour les chrétiens, ne doivent toutefois pas entretenir la confusion. La violence et la conquête sont intrinsèquement liées à l’islam. Il suffit pour s’en convaincre de lire le Coran et les hadiths, notamment ceux qui évoquent « le combat dans la voie de Dieu », le djihad, qui n’est pas un effort spirituel, mais une guerre contre les infidèles en vue de les soumettre et de conquérir leur territoire. Les batailles, les exécutions, les sévices corporels, le butin, l’humiliation des ennemis vaincus, l’esclavage, sont présents dans ces textes alors que les Evangiles les ignorent ou les rejettent. Imagine-t-on Jésus qui demande de rentrer son glaive à celui qui veut le défendre lorsqu’on vient l’arrêter (Matthieu 26/52) dire comme Mahomet à la bataille de Badr contre les Qurayshites : « lorsqu’ils seront à portée, lancez-leur des flèches » ( hadith 1253 Abrégé d’Al-Bukhârî) ? Chez les musulmans, la guerre s’est toujours faite au nom d’Allah et elle n’a pratiquement jamais cessé à l’encontre des voisins qu’il faut soumettre entre 622 et le XIX e siècle, au travers de califats successifs et parfois concurrents. Les luttes fratricides n’ont pas manqué non plus. Les Chrétiens ont eu plus de mal à justifier la violence par la foi et dans bien des cas, les ordres religieux catholiques, l’Eglise elle-même, ont tempéré une soif de domination qui était plus politique et économique que religieuse, en Amérique, par exemple.

Depuis la décolonisation, avec le recul de l’Europe chrétienne culpabilisée par le nazisme, la création d’Israël sur le territoire de la Palestine, l’enrichissement prodigieux de la péninsule arabique grâce à l’énergie fossile, l’islam affaibli, endormi, dépassé par le nationalisme arabe, s’est réveillé en renouant avec ses origines. D’une part, le poids du salafisme, du retour à l’intégrisme et à la lecture littérale de textes vieux de 14 siècles, s’est accru, porté par la puissance financière de l’Arabie wahhabite et du Qatar. Le mouvement des Frères Musulmans a d’autre part ouvert à l’islam une voie politique ambivalente. En s’appuyant sur le fondamentalisme religieux, l’application de la charia, pour faire la révolution politique, cette organisation a développé une stratégie très moderne associant une communication habile à des réseaux d’aide sociale efficaces. Certains dirigeants occidentaux particulièrement incompétents ont cru voir se dessiner une sorte d’équivalent musulman à la démocratie chrétienne. Dans les deux cas, l’objectif est celui de l’islam : s’imposer au monde entier. Peu de nos responsables semblent conscients du fait que le Christ sépare le pouvoir temporel du pouvoir spirituel ( « Mon royaume n’est pas de ce monde » Jean 18/36) et rend donc démocratie et laïcité possibles alors que cette distinction est ignorée de l’islam. Le califat universel est politique et religieux. Les nations doivent se fondre dans la communauté islamique, l’umma dont les membres sont des fidèles chez qui l’homme privé ne se sépare pas du « citoyen ». Cette conception est totalitaire et rend impossible une démocratie libérale. Soit la mentalité musulmane évolue et abandonne ses références originelles, soit les démocraties doivent tenir cette religion à l’écart.

Autres articles

17 Commentaires

  • hu de bzc , 26 août 2016 @ 11 h 13 min

    merci à catholique et français ( toujours )
    j’allai écrire dans votre sens en rappelant les mêmes passages de l’Evangile et en m’insurgeant sur le fait que ”l’Europe chrétienne” était culpabilisée par le nazisme! NON ! il n’y a eu aucune complicité en tout cas catholique romaine avec le nazisme.
    Sur un autre plan, le système démocratique a toujours existé dans l’Ancien Régime , pour la désignation des représentants du Tiers-Etat on comptait les feux dans les paroisses ( et même les veuves isolées dans leur maison votaient en allumant leur cheminée),il ne faut pas oublier le rôle des parlements, rôle du roi en ses conseils etc

  • André , 26 août 2016 @ 11 h 35 min

    Marguerite 26 Août 2016 à 9:18 at 9 h 18 min l==> C’est possible, mais je ne peux pas promettre de réponse à chaque fois. Tout d’abord mettre une chose au point, je ne suis pas prophète et loin s’en faut, je n’ai reçu aucun investissement divin. De dire cela de moi est un blasphème envers Notre Seigneur, il y a suffisamment de prophètes de par le monde et surtout ces derniers temps. Maintenant attention de ne pas tomber dans certains pièges comme, sans citer le nom du lieu des apparitions, la Vierge Marie aurait dit: Toutes les religions viennent de DIEU ? ! ? ! ? Ici je prends mes distances.
    A la limite que l’on dise de moi apôtre, ça passe encore bien que ce soit un titre que je ne mérite pas. Cependant une congrégation m’a déclaré ‘”Apôtre du Sacré Coeur”‘ et m’a même envoyé un certificat d’authentification. Une autre congrégation m’a consacré au “‘ Coeur immaculé de Marie'”. Cela me réchauffe le coeur, même si je n’en suis pas digne. Mais même Jésus lui-même en donnant des messages à la France a annoncé: Plus grand sera le pêcheur, plus grande encore sera ma miséricorde si au moment de quitter cette vie il se repent avec une grande sincérité. Dites leur qu’il sera dans cette lumière que vous voyez…
    Bref, je n’ai pas grand pouvoir mais simplement un certain don, celui de pouvoir décrypter et d’analyser les signes du temps ce qui me permet de plonger mon regard vers l’avenir. D’ailleurs je n’ai jamais quasiment connu l’école, mais je suis un autodidacte infatigable et j’assimilais très vite, surtout les sciences et les mathématiques. Donc quelqu’un m’aidait. Le Seigneur, il ne peut s’agir que de lui. Il m’aime depuis le berceau, car tout bébé j’ai toujours respecté la vie. Ne faire souffrir aucun animal et militaire je n’ai pas refusé l’arme pendant l’apprentissage, mais je l’ai refusée à le retourner contre un être humain ou même un animal. Aujourd’hui, je reconnais que si j’avais pris l’arme, je perdais tout contact avec le divin. Pendant ma période de révisionnisme en 2007 je découvre des horreurs jamais enseignées dans les écoles de la république, un souffle me dit: La création est mienne ce n’est pas à la créature de décider qui doit vivre ou qui doit être exterminé …. En décortiquant un koran que je possédais depuis un demi siècle, je m’esclaffe mais rien ne cadre là-dedans, aucune logique et une voix circule dans mon cerveau: Où sont les dix commandements de mon père…
    En passant par mes chaînes et mes blogs on peut me trouver. Mais je ne pourrai pas répondre à chaque fois. D’ailleurs avec internet j’ai un problème. Au bout d’un certain moment il me dit Trop d’envois. Cette envoi est sauvegardé dans brouillons.
    J’ai reçu dans ma boîte vocale et j’ai téléchargé ensuite, le message d’un ami: André, tu es menacé, il y a tes coordonnées partout et ta photo partout. Je ne te laisse pas mon N° de téléphone c’est trop dangereux. Mais contacte-moi par un moyen sécurisé et je peux te cacher. Entendre cela, ça réchauffe, mais je n’ai pas l’intention de me cacher…….

  • Catholique & Français , 26 août 2016 @ 11 h 54 min

    Merci de votre gentillesse, imméritée, “hu de bzc”; pour la question du vote, je vous rejoins évidemment et j’ai lu autrefois que l’on votait généralement beaucoup plus souvent, pour une infinité de raisons, sous l’Ancien Régime (quelle qu’en soit l’époque) que de nos jours… Pour ce qui est du pouvoir suprême, il faut savoir, chose bien oubliée de nos jours, que le sacre des premiers Capétiens (de 987 au début du XIII°s) comportait un moment “électoral” préalable pas du tout secondaire ou dispensable; ce “moment” disparut avec Philippe Auguste lorsque la Monarchie Française devint tellement vénérée et respectée par le peuple français qu’elle fut réduite à une simple “formalité”; cette “formalité” persista jusqu’à la fin de la monarchie des Bourbons.

  • Marguerite , 26 août 2016 @ 14 h 46 min

    André, un grand merci pour votre réponse : comment peut-on vous rejoindre sur votre blog ? je viens d’essayer de cliquer sur votre nom et je tombe sur un site porno …
    Il me semble que vos réflexions rejoignent les textes de prophéties – certaines vieilles d’un siècle mais qui trouvent leur actualité maintenant – et c’est pour cela que je désirerais correspondre avec vous. J’aimerais visionner vos diverses vidéos : comment les trouver ?
    Dans les lieux d’apparitions de la Sainte Vierge que j’ai fréquentés, aucun ne fait référence à la phrase que vous citez. Il s’agit là en effet d’un faux. Il faut s’en méfier je suis tout à fait d’accord avec vous.
    Connaissez-vous les prophéties de Marie-Julie Jahenny ? elles datent mais deviennent actuelles … de Marthe Robin, du Padre Pio et de nombreuses personnes visitées par le Christ ou sa Sainte Mère : tout se recoupe. La fin de ce temps approche. D’ailleurs, on se demande comment on a pu tomber si bas et sommes-nous au plus bas ? Nous nous rendons bien compte que cette situation en France ne peut perdurer. Je rentre d’un pèlerinage en Pologne et notre animateur spirituel nous a bien commenté ces prophéties … Cordialement, MA

  • Zèbre Zélé , 26 août 2016 @ 16 h 15 min

    Vous avez raison M. Vanneste d’insister sur le fait que la naissance, l’histoire et le présent différencient ces trois religions. Mais vous faites une erreur trop répandue en les qualifiant de « religions du Livre » et en déclarant que la bible leur serait « une source apparemment commune ».

    En effet, ce concept de “religion du livre” vient du Coran (sourates 5 et 59 et d’autres) et désigne les peuples monothéistes dont la religion est fondée sur des enseignements divins à travers un livre révélé à un prophète et enseigné par ce dernier; en pratique, il désigne les juifs et les chrétiens et par extension les non-musulmans. Si l’on s’en tient à son sens islamique originel, il ne saurait donc s’appliquer à l’islam.

    Et il en va de même si on oublie sa signification originelle : car il ne s’agit ni du même livre (bible contre coran : la bible n’est en aucun cas une « source commune ») ni surtout de la même conception de ce que le livre sacré symbolise. Le Catéchisme de l’Eglise catholique (n°108) nous rappelle que « La foi chrétienne n’est pas une “religion du Livre” et que « le christianisme est la religion de la Parole de Dieu, non d’un verbe écrit et muet, mais du Verbe incarné et vivant ».

  • André , 26 août 2016 @ 16 h 20 min

    Marguerite 26 Août 2016 à 14:46 at 14 h 46 min l==> je viens d’essayer de cliquer sur votre nom et je tombe sur un site porno … l==> Eh oui, voilà le drame. Depuis deux ans je suis attaqué. Je me suis plains auprès de hébergeur, il m’a réparé au fur et à mesure que j’avais à chaque fois de la pub éhontée en plein sur mes articles car même des mômes en bas âge pouvez tomber dessus. Ce fut réparé au bout de quatre jours, mais pour la page principale je peux toujours attendre. Il y a plus de trois ans que je possède ce site et l’hébergeur voudrait que je prenne la version payante. C’est hors de question, car il m’enlève des articles et des documents sur certaines de mes notes.
    Il suffit donc de cliquer deux fois. La seconde fois la page s’ouvre dans un nouvel onglet et le problème est résolu. Ensuite il suffit d’annuler l’onglet précédent. Un autre hébergeur m’a proposé de reprendre mon site, car chez lui le gouvernement ne peut pas censurer, mais il est payant. Là ne serait pas véritablement la question, mais tout est payant par carte bancaire. Or je n’en veux pas, de carte bancaire. Etant féru de technologie donc depuis les années 1990 à force d’être abonné à toutes les revues scientifiques, je connais le but de cette saloperie de carte bancaire, projet du Nouvel Ordre Mondial, afin de recueillir tous les renseignements de chaque individu, ensuite on passe par la micro puce et au final on injecte une micro puce sur chaque individu par vaccination obligatoire. Le projet pour l’Europe est d’être rendu obligatoire pour 2018….. Nous n’y sommes pas encore des événements, malheureusement pénibles et douloureux, mais heureusement risquent de se produire auparavant…..
    Pour éviter d’attendre trop longtemps le téléchargement de mon site surtout si votre débit est lent, je vais vous donner un lien d’une seule page. Vous cliquez une fois, comptez jusque trois ( je vais plaisanter, j’espère que vous pouvez, humour) et cliquez une seconde fois. Ce sera le bon choix:

    http://france.libre1.overblog.com/2016/08/islam-preparatifs-vers-l-armenie-en-france.html

  • Cap2006 , 27 août 2016 @ 8 h 22 min

    Les religions ne se valent pas?

    Elles sont toutes d’accord sur un point… Asservir les femmes…leur dire ce qu’elles doivent faire

Les commentaires sont fermés.