Éric Zemmour sur l’autorisation de la PMA par la Cour de cassation : “Au bal du cynisme et de la dissimulation, Christiane Taubira ne fait pas tapisserie”

On n’est pas forcément d’accord. “‘Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent.’ La célèbre formule de Charles Pasqua a fait des émules. Christiane Taubira s’avère une de ses meilleures élèves : au bal du cynisme et de la dissimulation, elle ne fait pas tapisserie. En pleine bataille du mariage pour tous, elle avait assuré la main sur le coeur que sa loi ne permettrait jamais à un couple de femmes d’adopter un enfant né par la procréation médicalement assistée et encore moins à un couple d’hommes d’acquérir un bébé par une gestation pour autrui, les fameuses mères porteuses. La première, la PMA, était réservée à des couples stériles pour des raisons de santé, et l’homosexualité féminine n’est pas une maladie. La seconde est carrément interdite en France. Quelques mois seulement après l’adoption de la loi Taubira, ces tabous sont déjà tombés comme les premières feuilles d’automne. Avant l’été, la Cour européenne des droits de l’homme obligeait la France à inscrire à l’état-civil les enfants nés par GPA pratiquée à l’étranger. Il y a quelques jours, la Cour de cassation remettait le couvert en autorisant l’adoption par un couple de femmes d’un enfant né dans le cadre d’une procréation médicalement assistée. Dans les deux cas, le gouvernement n’a pas bougé ni protesté ni tempêté ni fait appel. Qui ne dit mot consent…

Le ministre de la Justice jubile en silence : ses conseillers avaient conseillé à Christiane Taubira que la jurisprudence européenne imposerait la PMA et la GPA à partir du moment où les couples du même sexe seraient légalement mariés. Il suffisait donc de se taire et d’attendre. L’alliance tacite entre Taubira et les juges a parfaitement fonctionné, par-dessus la tête des parlementaires français et du peuple, ça fait beaucoup de cocus. Cocus et ridicules, les représentants de la droite et du centre, telle NKM ou Yves Jégo, qui acceptent le mariage homosexuel mais rejettent avec hauteur la PMA et la GPA. Cocus, les intellectuels de gauche qui rejettent la GPA au nom d’une certaine dignité de la femme et de (la lutte contre) la marchandisation des corps. Cocus, les spécialistes de l’enfance qui alertent sur la douleur des adolescents, de plus en plus privés de leur père…”

Autres articles

15 Commentaires

  • Cap2006 , 25 Sep 2014 à 16:50 @ 16 h 50 min

    Les loi restent la responsabilité de chaque pays.

    La France a décidé de maintenir des lois restrictives, tant sur la PMA, GPA et le suicide assisté. De faire comme si les frontières étaient infranchissables. comme si les évolutions des techniques n’existaient pas, ou que pour certains citoyens.
    C’est croire que cela puisse être efficace qui est naïf, voir hypocrite.

    Taubira et ses successeurs (de droite probablement) ne peuvent pas grand chose si d’autres pays pensent différemment.

    MAINTENANT, Une fois que les enfants, sont là, avec le même patrimoine génétique d’au moins 1 des parents, vivant en France depuis leur naissance… faut il les punir pour le tourisme médical de leurs parents ?
    Ça c’est vraiment cynique.

    L’alternative serait de mettre illico en prison ces parents coupables de cette abomination, à leur retour en France. comme on sait le faire pour les pédophiles, et maintenant les terroristes.
    S’il y a abjection dans cette histoire, en particulier sur la GPA, c’est plus du fait du refus de légiférer en France, qui pousse les candidats vers les solutions légales ailleurs, ou discutables voir mafieuses dans les pays pauvres.

  • vic , 25 Sep 2014 à 21:49 @ 21 h 49 min

    Ne d’un pere et d’une mere qui s’aimaient, j’ai enormement de mal a imaginer autre chose. J’aime l’idee que la nature est liee au divin et que la manipuler, la triturer au mepris du bon sens finit toujours par se retourner contre l’homme. Je pense que les cabinets de psy ont de beaux jours devant eux. Mais, en dehors de cet aspect, si la GPA était une solution pour les jeunes femmes pauvres de France qui souhaitent s’en sortir financierement allons-y alors, creons des societes pour cela …encore un sujet pour la democratie directe, consultons le peuple (et non ses “representants” vereux).

  • Xav , 25 Sep 2014 à 23:42 @ 23 h 42 min

    A quand autoriser la vente d’un rein ? En suivant la copie conforme de votre raisonnement.

  • vic , 26 Sep 2014 à 0:33 @ 0 h 33 min

    Quitte a faire de la GPA autant la faire en France comme ca cela reste en famille si je puis dire (cynisme de ma part). Ou annuler la circulaire Taubira et interdire l'”importation” d’enfants etrangers issus de la GPA. Il faut savoir ce qu’on veut.

  • lhemeu , 26 Sep 2014 à 8:44 @ 8 h 44 min

    S’il y avait des associations pour jeunes filles pauvres , et rémunérées , soyez surs que l’état viendrait ponctionner la mise ………

  • A= Aristote , 26 Sep 2014 à 8:48 @ 8 h 48 min

    A cap 2006

    Ce type de raisonnement est invraisemblable .
    Tout commence par une fraude à la loi (française) par les parents et l’on voudrait que les enfants n’en subissnet p

  • A= Aristote , 26 Sep 2014 à 8:51 @ 8 h 51 min

    A cap 2006

    Ce type de raisonnement est invraisemblable .
    Tout commence par une fraude à la loi (française) par les parents et l’on voudrait que les enfants n’en subissent pas les conséquences ?
    C’est aux enfants de se retourner contre les parents pour obtenir réparation du préjudice qu’ils ( les parents) leur font subir .
    Le même type de raisonnement vaut aussi pour les clandestins : on ne peut commencer par frauder , et même violer , la loi et l’ordre publique français pour ensuite prétendre tirer avantage de cette violation et de cette loi ( Nemo propriam suam turpitudinem …)

Les commentaires sont fermés.