Un petit garçon pauvre de Serbie ramasse les aliments, de l’argent et les vêtements abandonnés par les migrants

Horgoš est le dernier village au nord de la Serbie avant le poste-frontière de Röszke en Hongrie. Des mois durant, ce fut l’un des points de passage principaux des clandestins pour rejoindre l’Europe occidentale. Des heurts importants ont eu lieu à ce point-frontière les 15 et 16 septembre lorsque la Hongrie a décidé d’arrêter le passage des clandestins depuis la Serbie.

Des journalistes hongrois, retournés à Horgoš (Serbie) après la fermeture de la frontière aux clandestins, ont alors croisé le long de la voie ferrée longée chaque jour par des milliers de migrants une vieille dame et un petit garçon blondinet.

Ils ont d’abord cru, à leur allure, rencontrer des clandestins essayant encore de se frayer un chemin sur la route de l’Europe, avant de comprendre qu’il s’agissait d’habitants locaux. Ce petit garçon s’appelle Zoltán, mais tout le monde l’appelle Zolika. Il vit avec sa grand-mère, qui subsiste péniblement de sa maigre pension.

Zolika a 8 ans. Plus tard, il aimerait être pompier ou garde-frontière.

Chaque jour après l’école, Zolika longe la route des migrants avec sa grand-mère – en particulier la voie ferrée – à la recherche de nourriture, d’objets, de vêtements voire d’argent abandonné. Ils font cela pour améliorer leur quotidien misérable, profitant de l’aubaine représentée par les restes des provisions et colis généreusement offerts par les organismes humanitaires aux clandestins. Car leur misère à eux n’intéresse personne. Pas davantage que leur cadre de vie bouleversé et dégradé des mois durant par le passage des centaines de milliers de migrants.

Son histoire a beaucoup touché les médias hongrois et serbes, à tel point que certains internautes cherchent à retrouver la trace de ce petit garçon pauvre pour lui venir en aide.

Des dinars serbes abandonnés voire déchirés par les clandestins sur leur route. Colis, nourriture, vêtements abandonnés

Autres articles

26 Commentaires

  • Francois Desvignes , 25 Sep 2015 à 13:19 @ 13 h 19 min

    Celui qui dit aimer son prochain sans aimer Dieu est un menteur

    1 Jean V :

    “Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements.…”

    les Franc-maçons sont des menteurs.

  • Trahi , 25 Sep 2015 à 13:24 @ 13 h 24 min

    antipathie, aversion, dégoût, détestation, exécration, fiel, inimitié, misanthropie, misogynie, rancoeur. Quand dans les couloirs de l’assemblée, ou de l’Elysée, ou de Matignon, le peuple est appelé ” indigène” ou que vous cotoyez de plus près le monde politique avec ses soirées mondaines, nous pouvons souvent comparer ces énarques comme des êtres supérieurs à la moyenne se prenant très souvent pour des personnages indispensables et devant diriger les manants. Bien sûr en temps que très bons comédiens, leur intérêt n’est pas de le montrer directement, sauf dans certain cas comme Sarkophage ” pauvre con” bien connu. Si ce n’est pas de la haine, c’est au moins du mépris, qui n’est guère mieux. Et Taubira avec ses grimaces…………….la haine est un sentiment invicible qui se découvre dans des circonstances extrêmes…

  • Baudouin , 25 Sep 2015 à 14:13 @ 14 h 13 min

    A faire circuler !
    Et ne pas oublier qu’à cause de la politique honteuse des gouvernants français et autres de l’Union Européenne, la Serbie a été amputée de son berceau historique, le Kosovo où l’on peut signaler l’action de l’association française Solidarité Kosovo.
    http://www.solidarite-kosovo.org/

  • Thierry Theller , 25 Sep 2015 à 14:40 @ 14 h 40 min

    En dépit des balivernes sondagiques qu’on leur assène à longueur d’antenne, le Français est-il vraiment disposé à jouer, en “technidolor”, un remake du film : ” Le derniers des mohicans” ?

    En attendant, dans le livre du CHIEKH ALGERIEN AL DJAZARI : « LA VOIE DU MUSULMAN » on peut lire : « Il faut que tous les musulmans s’équipent de toutes sortes d’armes. Ils doivent aussi se perfectionner et s’améliorer dans l’art militaire défensif et offensif, pour défendre ou attaquer au moment opportun pour que le verbe de Dieu triomphe »
    « Avant d’entreprendre la guerre contre les infidèles, il faut les convier à l’islam, s’ils refusent on les invite à payer un tribut, s’ils refusent finalement, on recourt aux armes »

    Suite à quoi, comme en écho à son sourcilleux alter ego, on a pu entendre M. VALLS, soi-même, cyniquement se fendre d’une indécente réponse dont le contenu explosait les sommets de la subordination et de la déférence. Cette réponse, la voici : « C’EST AUX FRANÇAIS DE S’ADAPTER A L’ISLAM ».

    En clair, et avec mépris, M.Valls leur demande de lui tenir table ouverte ! En dépit de l’austérité et de la pauvreté déjà partagée par un trop grand nombre d’entre eux ?
    En oubliant hypocritement que leurs souffrances et celles de leurs enfants, ne sont que les fruits naturels de l’ignoble accouplement islamo-socialiste avec la nouvelle et bestiale oligarchie babylonienne de la haute finance apatride ?

    http://news360x.fr/nous-sommes-en-train-de-brader-2-000-ans-dhistoire-la-france-est-bonne-pour-la-sauvagerie/#comment-168944

  • Enoch , 25 Sep 2015 à 14:58 @ 14 h 58 min

    Pour connaitre un peu la région, la voivodine, je peux dire que cet enfant fait partie des communautés hongroises qui vivent au nord de la serbie.

    Pendant les dernières grandes guerres, ces territoires furent prises aux allemands, création de la yougoslavie. On déplaça une partie des gens pauvres de croatie, ou d’autres zones, pour leur donner des terrains en voivodine, qui sont les terres fertiles des balkans.

    Des communautés hongroises sont restées sur leurs terres historiques. Ce petit garçon me semble être d’origine hongroise. Ces gens vivent en autarcie et sont souvent des paysans.

    J’ai voulu apporter cette petite précision pour un peu plus de compréhension des balkans. Qui sont historiquement, et pour des raisons géographiques, le baromètre de l’Europe.

    Les invasions barbares ont commence dans les balkans, arrive des goths et bataille d’andrinople. Encore un clin d’oeil sarcastique de l’histoire!!!

  • JSG , 25 Sep 2015 à 16:24 @ 16 h 24 min

    Dans son malheur médiatisé, il en a de la vaine ce petit garçon d’avoir été “vu” par un journaliste un peu moins orienté que ses copains !
    Bref, ce petit bonhomme que j’aurais envie de serrer dans mes bras sera peut-être aidé grace à cette chance médiatique.
    Malheureusement l’autre petit ange innocent mort noyé sur une plage, ayant fait l’objet d’un intérêt médiatique orienté à l’opposé, repose au paradis des anges… pas le paradis concocté par une théologie humaine aussi stupide que nuisible, mais, par celle de tous les enfants du monde qui meurent chaque jour pour ne pas avoir été du bon côté de la roue chance.
    Je prie pour eux.

  • Marco Hadzievski , 25 Sep 2015 à 19:13 @ 19 h 13 min

    Il est Serbe ce petit, arrête avec ta haine des Serbes, ils sont chrétiens comme nous !

Les commentaires sont fermés.