Retour de Florence Cassez : Un petit peu de pudeur, s’il vous plaît !

Un coup de gueule de Thibault Doidy de Kerguelen*

Un petit peu de pudeur, Messieurs et Mesdames les journalistes ! Il n’est pas possible d’allumer sa radio ou sa télévision, d’ouvrir un journal sans entendre, voir, lire “Florence” par-ci “Florence” par-là, “C’est un soulagement”, “Après 7 ans, elle rentre enfin en France”, “Le Nord-Pas de Calais attend le retour de Florence…”, “Florence atterrit à 14h30…”

Si le bonheur d’une mère (qui occupe “bien” l’espace médiatique) est respectable, un minimum de bienséance de la part des journalistes exigerait, au nom des dizaines de mères, d’enfants, de parents qui ont été victimes de la violence, quelques fois même de la barbarie du gang auquel Mademoiselle Cassez appartenait, une certaine retenue, voire discrétion.

“Lequel, au lieu de se précipiter pour accueillir une criminelle en héros, osera diffuser l’interview de ces victimes d’enlèvements racontant comment “la Française” les nourrissait dans la cabane sordide dans laquelle ils étaient séquestrés à l’intérieur du ranch ?”

Lequel, au lieu de se précipiter pour accueillir une criminelle en héros, osera diffuser l’interview de ces victimes d’enlèvements racontant comment “la Française” les nourrissait dans la cabane sordide dans laquelle ils étaient séquestrés à l’intérieur du ranch ? Lequel diffusera le témoignage d’un ancien membre du gang racontant que les cibles étaient choisies par Israël et Florence qui en gardaient le secret jusqu’au dernier moment ? Qui diffusera le témoignage de Isabel Miranda de Wallace, Présidente de l’association “Alto al Secuestro” pour qui la culpabilité de Mademoiselle Cassez ne fait aucun doute ? 20 Minutes qui, il y a deux ans, révélait que le père de Florence Cassez avait menti en disant qu’il ne connaissait pas le chef de gang Israël Vallarta alors que des photos les montrent ensemble en train de trinquer, de jouer au billard et de visiblement bien s’amuser, nous sert aujourd’hui du “J’ai toujours été libre dans ma tête” avec une photo complaisante.

“Non, vraiment, la bobo-bourgeoisie n’est pas la France.”

C’est fou comme nos bobos-bourgeois, si universalistes, si anti-patriotes, si cosmopolites ont des réactions grégaires et xénophobes dans la défense des franco-délinquants. Quelques voies s’en étaient émues au moment de l’affaire Strauss-Kahn, nous pensions avoir atteint les limites de la décence avec la défense du pédophile Polanski. Et bien non, voici que, sans aucune pudeur, la presse française, unanime, fête le retour de sainte Florence, “la gentille maîtresse” du chef d’un des plus redoutables gangs de Mexico.

Au nom de ma France, de ses valeurs, de sa tradition, de son amour de la justice et de la paix, j’implore toutes les victimes du gang des “Zodiacos” et les assure de ma compassion et de mes prières. Non, vraiment, la bobo-bourgeoisie n’est pas la France.

*Thibault Doidy de Kerguelen est l’expert fiscaliste des Nouvelles de France. Il anime le site MaVieMonArgent.info.

Autres articles

80 Commentaires

  • Pierre , 26 Jan 2013 à 15:10 @ 15 h 10 min

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’auteur de l’article. Les témoignages des victimes ont été truqués, certaines se contridisaient, confirmant d’abord ne pas la reconnaître et prétendant le contraire ensuite. Bref, le procès n’a pas été mené dans le respect des droits de la défense. Dès lors, faire de Florence Cassez une criminelle est tout aussi scandaleux que d’en faire une innocente, ou pire, une héroïne, comme c’est le cas actuellement, sous prétexte que son combat et son témoignage seraient émouvants.

    Maintenant, je me pose une question : vous êtes grisés par l’amour, vous peinez à vous apercevoir que la personne avec qui vous vous trouvez est un criminel de haute voltige dans un pays qui n’est pas le votre. Avec le temps, vous êtes plus ou moins contraints à collaborer avec lui, sans quoi, ses séides ou lui même ne vous laisseront pas beaucoup de répit. Que faites vous ?

    Il n’est pas toujours évident d’apporter des réponses à des questions complexes, et je trouve que ceux qui innocentent ou, à l’inverse, condamnent F. Cassez vont un peu vite en besogne. Tout n’est pas tout noir ou blanc. Et on ne saura probablement jamais la vérité, même si c’est souvent très frustrant.

  • cathy , 26 Jan 2013 à 15:19 @ 15 h 19 min

    Merci pour cet article! Raz le bol d entendre parler de cette femme comme une héroïne alors que dans l indifférence général le corps d un de nos soldats est rapatrié sur le territoire! Je pense que les médias auraient pu comme le président ” normal” l accueillir! Mais c’est moins vendeur!

  • Banro , 26 Jan 2013 à 15:22 @ 15 h 22 min

    “« Lequel, au lieu de se précipiter pour accueillir une criminelle en héros, osera diffuser l’interview de ces victimes d’enlèvements racontant comment « la Française » les nourrissait dans la cabane sordide dans laquelle ils étaient séquestrés à l’intérieur du ranch ? »
    Jai toujours pensé qu ayant été la compagne de ce terroriste criminel, elle ne pouvait ignorer ces activités. La phrase ci-dessus le démontre bien et en fait une complice !

  • Goupille , 26 Jan 2013 à 15:45 @ 15 h 45 min

    Le grand virage de l’obscénité médiatique a été pris au moment de le première guerre du Golfe…
    Une guerre que CNN avait promise en direct, promesse à laquelle seuls les crétins pouvaient croire.
    Débilité profonde d’heures d’antenne totalement vides, emplies de commentaires vides, pour des têtes vides qui confondaient guerre et War Game.

    Le principe était lancé. Les tuyaux des chaîne d’info continue ont été multipliés.
    Avec quoi peuvent-ils remplir leurs heures de bavardage, sinon avec du vide et du non-événement ? Strauss-Kahn, les otages, surtout s’ils sont journalistes, une rescapée d’une geôle exotique maintenant, dont on peut juste dire que ce n’est pas parce qu’elle est Française qu’elle est innocente et que son cas ne méritait pas annulation de l’Année du Mexique en France…

    Promotion d’anti-héros que seules leurs turpitudes ou le hasard ont mis en avant.
    Gaspillage d’énergie, gaspillage de temps, inversion des valeurs : satanisme.

    Je souscris à votre demande, Monsieur.
    “Au nom de ma France, de ses valeurs, de sa tradition, de son amour de la justice et de la paix, j’implore toutes les victimes du gang des “Zodiacos” et les assure de ma compassion et de mes prières. Non, vraiment, la bobo-bourgeoisie n’est pas la France.”

    D’ailleurs, à l’intention de NDF, pourriez-vous nous remettre la Fraise des Bois, ou n’importe quoi, en marge : deux jours de rousse en cage suffisent. Eût-elle un air à lui donner le Bon Dieu sans confession. Merci

  • castel , 26 Jan 2013 à 15:49 @ 15 h 49 min

    Le moins qu’on puisse dire, c’est quelle a réussi un retour gagnant mais il est vrai aussi un peu exubérant; reste à savoir maintenant ce dont son avenir sera fait ! . . .

  • Robert , 26 Jan 2013 à 15:57 @ 15 h 57 min

    Pierre,
    Tous les témoignages de victimes n’ont pas été truqués, certains étaient crédibles. D’ailleurs, les médias, en biaisant, l’ont reconnu en parlant de “certains témoignages pouvant avoir été influencés.”
    Pourquoi un procès équitable, sans pollution politique, n’a-t-il pas été réclamé par ses avocats?
    Pourquoi ne demande-t-elle pas elle-même ce procès maintenant qu’elle est en sécurité afin de laver son honneur?
    Ce serait le seul moyen de mettre fin définitivement aux doutes.
    La mise en scène filmée de la reproduction de son arrestation, certains témoignages peut-être contradictoires, ne font pas disparaître les charges réelles qui lui sont reprochées.
    Certaines accusations la visent très directement.
    Tant mieux pour elle si elle a pu profiter de l’alternance politique pour être libérée et rentrer en France. Mais la transformer en héroïne victime d’une erreur judiciaire alors qu’il n’y a pas eu de procès équitable, dans les deux sens. c’est abusif.

  • gerard , 26 Jan 2013 à 16:19 @ 16 h 19 min

    On a rien d’autre a se mettre sous la dent, elle s’en est sortie alors c’est bon on en parle plus ,ce n’est pas une affaire d’état quand même.Parlons de ces conneries et on occulte ce qui est plus important .N’est ce pas messieurs les socialos ???

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen