Lettre à ma France

Ce soir, je t’écris à toi ma petite France,
la douce, la tendre, celle de mon enfance,
où régnaient la candeur et un soupçon d’insouciance :
Où es-tu donc passée ?

Je pleure, j’ai mal, mon pays
s’en est donc allé…
pour laisser place à une nouvelle contrée qui
m’est totalement inconnue.

Je suis chez moi mais je me sens
comme une étrangère !
Qui es-tu devenue, ma France ?

C’est donc ça que tu m’offres aujourd’hui :
La peur et la méfiance dans laquelle
nos vies n’ont pas de valeur ?

C’est donc ça ma nouvelle vie à tes côtés,
se balader par une douce après-midi ensoleillée
et revenir volée, pillée de tous ses biens?

Se réveiller un matin
en découvrant l’immondice de la terreur
qui a envahi toutes nos rues,
nos salles de concert, nos bars…

Je pleure, non pas tant pour les vols, les meurtres
et la terreur venue d’ailleurs ;
je pleure car je ne te reconnais plus.

Comment peut-on à ce point
bafouer nos vies, nos biens, nos valeurs?
Quel est donc ce monde
où l’argent devient Roi,
la terreur devient Reine
et la peur notre utopique alliée ?

Je dis simplement NON,
NON et NON !

« Va te faire voir nouvelle France ! »
Je te refuse !

Chez moi, dans ma France,
il y a de l’humanité
et la vie
n’est pas rythmée
par des diktats venus d’ailleurs.

La vie a un sens,
la vie le vaut bien
car nous l’avons choisie ensemble.

JE T’EMBRASSE MA FRANCE !

Kathlyn SCHREITER

Ce « Cri » lancé par cette jeune fille, interne en médecine, est aussi le ressenti d’une jeunesse déboussolée qui, inquiète, s’interroge sur son avenir…

Il a fallu le vandalisme de son véhicule et le vol de ses biens les plus précieux pour que Kathlyn exprime, avec émoi, son désarroi, sa tristesse, sa colère et son inquiétude.

Autres articles

47 Commentaires

  • marie-france , 28 Jan 2016 à 15:59 @ 15 h 59 min

    Monsieur Pignon,je suis Française ,chassée d’Algérie ,et mon pays c’est la France et pas d’aujourd’hui depuis 73 ans ,voyez vous ,don je ne veux pas prendre ce que vous dîtes ,à propos de l’qu’ils partent si l’herbe est plus verte ailleurs “ceci étant ,Mouloudji était moitié Algérien par son père et breton par sa mère ,homme de gauche qui fréquentait la beauvoir et le sartre ,clique qui portait les valises du FLN ,je ne sais pas ce qu’a fait Mouloudji pendant la guerre de 39 il avait 17 ans ,mais a du reter au chaud comme beaucoup ,qu’il est aimé la France ma foi c’est normal .J e l’ai bien connu ,quand il venaittrès souvent sur la côte d’azur ,nous fréquentions les mêmes magasins d’alimentation ,et de librairie ,qui aujourd’hui a disparue ,un homme charmant ,au demeurant et jeune j’appréciais ses chansons d’amour ,mais pas celle du “déserteur” de Boris Vian qu’il avait mis à son répertoire

  • françois pignon , 28 Jan 2016 à 17:10 @ 17 h 10 min

    Bonjour Marie-France , je sais la souffrance des Français d’Algérie d’avoir du quitter cette terre où sur 130 années beaucoup étaient Né .je ne veux pas développer car je ne veux pas allumer la mèche sur ce forum. Je suis un “patos” mais j’ai beaucoup d’admiration pour tous ces Français D’Algérie qui ont du tout abandonner derrière eux et tout recommencer avec courage en Métropole que beaucoup ne connaissaient pas. Malgré les difficultés ,que je connais ,vous avez réussi à prendre la place qui vous était due Je salue tous les “pieds noirs” dont certains m’honorent d’être leur Ami.

  • marie-france , 28 Jan 2016 à 17:42 @ 17 h 42 min

    Monsieur François Pignon,je vous remercie ,de votre gentil commentaire à propos des rapatriés ,oui,vous êtes un “patos “comme grand nombre de ma famille qui ne connaisse l’Algérie que d’après nos dires ,sauf évidemment mes cousins ,qui eux la connaissent pour y avoir était militaire,mon mari aussi en est un ,un “pur “normand qui lui aussi a été là _bas .Oui ,vous avez raison de ne pas “polémiquer “,l’ Histoire de l’ Algérie ne s’explique pas par quelques commentaires ,c’est une Histoire douloureuse pour nous ,pire encore pour les Harkis ,et pour les Algériens qui ont cru qu’ils allaient vivre mieux ,avoir des terres ,hélas depuis 54 ans ,ils vivent dans une misère noire ,pourtant ce pays est d’une trés grande richesse ,ça fais mal au coeur ,,et ce n’est pas fini ,quand l’assassin bouteflica va rejoindre le “diable” ce sera le chaos ………………..;Cordialement Marie _ France

  • André , 28 Jan 2016 à 17:58 @ 17 h 58 min

    françois pignon 28 jan 2016 à 17:10 at 17 h 10 min l==> Il faut reprendre toute l’histoire de l’Algérie au moins depuis 1830. La conquête de l’Algérie s’est faite de la même méthode qu’utilisèrent les turcs auparavant pour islamiser. Si l’on fait le total en regroupant un maximum d’archives on arrive à environ 3 millions de cadavres autochtones pour la période de 1830 à 1962. On pourra arguer que c’est un exploit bien moindre qu’en Allemagne, car là paraît-il il y en a eu six millions en trois ans, nombre que l’on nous impose de croire ….
    C’était donc pour voler ce pays en dépossédant les autochtones de leurs biens. De plus l’Algérie à l’époque était un pays très producteur de céréales et avait un commerce de blé avec la France. Puis il y eut un démêlé que la France ne voulait plus honorer les traites….
    La question reste toujours posée et elle me vaut des menaces de mort: Pourquoi les algériens se sont-ils révoltés en 1954 ? On ne se révolte pas sans raison, il faut un mobile. Ensuite plus de deux cent milles pieds noirs sont restés en Algérie et ne furent jamais inquiétés. Donc personne ne fut chassé.J’ai collecté des tas de témoignages d’abord de ceux qui ont vécu cette saloperie de guerre dès les débuts. Ces témoignages rejoignent toutes mes découvertes. Revoir une de mes vidéos:

    http://www.dailymotion.com/video/x33003j_l-histoire-occultee_school

    Ensuite j’ai des kilomètres de pellicule en noir et blanc, avec son dialecte algérien. Je voudrais en tirer des vidéos, mais il faudrait que je ramène au moins un projecteur portable de ma cabane chez moi.

  • marie-france , 28 Jan 2016 à 19:05 @ 19 h 05 min

    @ François Pignon ,ayez l’amabilité de lire “la prose “de ce “révisinniste ” sur l’Histoire de l’ Algérie ,lui qui se dit français ,ilcrache sur ce la France a fait de ce pays ,tout n’était pas parfait ,dans quel pays il a que de l’excellence ? mais je vais vous citer un homme Algérien qui n’était du FLN mais du GPRA qui a dit :LA FRANCE N ‘ A PAS COLONISE L ‘ ALGERIE ELLE L ‘ A FONDEE ” cet homme s’appelait FERHAT ABBAS qui croyez vous ?cet énerguméne ,ou l’ Algérien ? moi ,vous avez deviné qui je Crois ……

  • françois pignon , 28 Jan 2016 à 23:18 @ 23 h 18 min

    Bonsoir Marie-France, je reviens une dernière fois vers vous pour vous dire toute mon Amitié.
    Mais vous voyez qu’il est encore trop compliqué de Parler de l’Algérie sur un forum . Il y a tellement de passion et toutes les blessures ne sont pas encore cicatrisées. certains malheureusement partirons avec . le temps fini par apaiser les haines et des historiens s’opposeront longtemps encore avant qu’enfin la “vérité” relative finisse par être connue des spécialistes Universitaires .mais cette période ne sera pas enseignée de façon objective dans les livres scolaires. seule la mémoire orale de ceux qui ont vécus durant cette période pourra se perpétrer.
    je ne peux que vous conseiller de ne garder que les souvenirs heureux , pour les autres j’espère qu’ils s’estomperont et que vous trouviez la paix dans votre cœur.
    Bien à vous

  • marie-france , 29 Jan 2016 à 0:20 @ 0 h 20 min

    Bonsoir ,François Pignon,je ne vous importunerais plus ,je vous remercie de m’avoir répondu si gentiment et poliment ,oui,l’Algérie pour moi c’est le sol ou je suis née ,mes grads -parents et mes parents ,je me “bats “‘contre les gens qui insultent ,tous les Français d’ Algérie qui ont aimé ce pays et y reposent ,c’est pour eux que je parle ,pas pour moi ,mais je ne laisserais jamais un individu “objecteur de conscience et révisionniste les salir,comme cet individu ,qui prend plaisir à mettre des vidéos sur la torture ,que vous les français de métropole faisaient subir aux algériens ,mais il se garde bien de montrer ce que le FLN faisait aux jeunes du contingent ,sexe coupé et cousu dans leur bouche ,bombes dans les bus etc etc . je ne vous apprends rien ,sachez ,que jamais je n’oublierais les blessures morales subies et encore par des individus comme cet andré ,qui préfére “ses arabes ” aux rapatriés ,. voilà . Merci encore d’avoir pris quelques instants pour m’écrire Marie -France

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen