Vent mauvais, de Pétain à Hollande

par Philippe Simonnot*

Gérard Courtois, dans son éditorial du Monde daté mercredi 26 mars, évoque “ces vents mauvais que le chef de l’État se doit de dissiper” lors de son intervention télévisée, jeudi 27 mars.

Voici donc un modèle de discours pour François Hollande en cette occasion cruciale :

« J’ai des choses graves à vous dire. De plusieurs régions de France, je sens se lever depuis quelques semaines un vent mauvais. L’inquiétude gagne les esprits, le doute s’empare des âmes. L’autorité de mon gouvernement est discutée; les ordres sont souvent mal exécutés (…) Nos difficultés intérieures sont faites surtout du trouble des esprits, de la pénurie des hommes et de la raréfaction des produits. Le trouble des esprits n’a pas sa seule origine dans les vicissitudes de notre politique étrangère. Il provient surtout de notre lenteur à reconstruire un ordre nouveau, ou plus exactement à l’imposer.

La Réforme de l’État, dont j’ai dessiné les grandes lignes, n’est pas encore entrée dans les faits. Elle n’y a pas pénétré, parce qu’entre le peuple et moi, qui nous comprenons si bien, s’est dressé le double écran des partisans de l’ancien régime et des serviteurs des trusts. Les troupes de l’ancien régime sont nombreuses; j’y range sans exception tous ceux qui ont fait passer leurs intérêts personnels avant les intérêts permanents de l’État: (…) partis politiques dépourvus de clientèle mais assoiffés de revanche, fonctionnaires attachés à un ordre dont ils étaient les bénéficiaires et les maîtres, ou ceux qui ont subordonné les intérêts de la patrie à ceux de l’étranger.

Un long délai sera nécessaire pour vaincre la résistance de tous ces adversaires de l’ordre nouveau, mais il nous faut, dés à présent, briser leurs entreprises”.

Philippe Pétain, Discours radiophonique dit du “vent mauvais”, 12 août 1941. On a juste remplacé “Révolution nationale” par “Réforme de l’État”, plus conforme au vocabulaire « hollandais ».

*Philippe Simonnot est journaliste et économiste. Il est l’auteur de Chômeurs ou esclaves : Le dilemme français, aux éditions Pierre-Guillaume de Roux.

Du même auteur :
> François Hollande et la nouvelle guerre civile

Articles liés

43Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • marie-france , 27 mars 2013 @ 10 h 19 min

    entièrement d’accord,avec vous

  • Diex aie ! , 27 mars 2013 @ 12 h 01 min

    Cet article est le plus pourri des pourris! Eric Martin vous êtes inqualifiable ! Vous souhaitiez me rencontrer?! J’ai l’honneur de vous annoncer qu’aux prochaines assises auxquelles vous participerez, j’aurai grand plaisir à vous rencontrer de très très près!!!
    Bafouer ainsi, à l’image des gôches, le Maréchal qui s’est illustré lors de la grande guerre est indigne ! Je vous conspue ! Vous avez perdu toute dignité ! Vous n’êtes pas de droite, vous êtes un gauchiste comme je l’ai précisé ailleurs. Vous êtes incohérent comme un intellectuel vous l’a clairement signifié ! Vous voulez me connaître, vous allez me connaître, et de très près ! Vous êtes indigne ! J’ai honte pour vous ! Je reste poli mais il n’y a pas de mot pour désigner les traîtres de votre espèce ! Vous ne valez pas mieux que cette Barjot qui encourage les CRS à réprimer les facho/casseur! TRAÎTRE ! IGNOBLE PERSONNAGE ! ! !

  • Diex aie ! , 27 mars 2013 @ 12 h 04 min

    ERIC MARTIN, CESSEZ DE VOUS PRÉTENDRE DE DROITE, il n’y a que l’abbé de Tanouarn pour gober cela…

  • huntziger , 27 mars 2013 @ 12 h 31 min

    Mollande, c’est le pingouin élu par les veaux de France

  • Eric Martin , 27 mars 2013 @ 12 h 41 min

    Je ne veux pas coûte que coûte vous rencontrer, j’ai juste trouver dommage que, présents dans la même salle, vous ne veniez pas m’adresser la parole. Cet article est signé Philippe Simonnot et a été posté par moi. Nouvelles de France est libéral-conservateur, il va vous falloir le mettre dans la tête, pas pétainiste. Enfin, vous pouvez me casser la gueule, votre message prouvera la préméditation et servira à alourdir la condamnation qui fera suite à ma plainte si cela arrive. Cordialement, EM

  • Diex aie ! , 27 mars 2013 @ 12 h 46 min

    C’est bien cela, vous n’êtes pas de droite! Libéral-Conservateur ne veut strictement rien dire ! C’est une aberration d’un inculte qui n’a rien compris… Une personne intelligente et reconnue d’un niveau intellectuel nettement au dessus du votre vous a clairement signifié que votre raisonnement était le résultat d’une débilité profonde alliée à une inculture totale. Merci de m’avoir prouver que vous étiez en plus de cela une grosse fiotte…

  • Diex aie ! , 27 mars 2013 @ 12 h 49 min

    ERIC MARTIN VOUS VOLEZ LA DROITE EN PRÉTENDANT EN FAIRE PARTIE ET EN BALANÇANT VOS IDÉES DE GÔCHE !

Les commentaires sont clôturés.