Le mur fait par des cons

Tribune libre de Christian Vanneste*

Chaque époque a son mur symbolique de ce qu’elle est. Le mur des Fédérés pour la guerre sociale, celui des fusillés pour la Résistance, celui de Berlin pour l’oppression communiste, et celui des Lamentations pour un peuple au destin tragique, qui peut enfin y prier. Ces murs appartiennent à l’Histoire. Le nôtre appartient à la petite histoire, celle d’une époque envahie par une cancéreuse médiocrité. Ce mur est celui « des cons » constitué par les photos des politiques ou des journalistes « fichés » par des membres du Syndicat de la Magistrature. Certains rêvent de la Légion d’Honneur. Depuis qu’elle est donnée, comme le mariage, à n’importe qui, elle ne me fait guère frétiller. Mais de se retrouver sur le « mur des cons », quelle émotion ! Même le fait d’être sous « Hortefeux, l’homme de Vichy », n’a pas gâté mon plaisir. Couteline disait : « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet ». Le cher homme ne pouvait mieux dire !

“Voilà des magistrats qui vont condamner au nom de l’égalité et de la lutte contre la dicrimination des justiciables, qui auront été a priori discriminés par eux comme cons. Au secours, l’ex-Halde !”

Il y a dans la réalisation de ce mur une telle concentration de bêtise que ses auteurs pourraient être champions du monde et invités d’honneur au « dîner de cons ». Ils pourraient expliquer quelle étincelle les a amenés à vendre une mèche qu’ils aiment tant allumer. Alors, Monsieur le juge, on a ses têtes ? On n’est pas impartial ? On est même carrément orienté ? Ils pourraient nous dire ce qu’ils entendent par « con ». Ils nous apprendraient que ce sont les gens qui ne partagent pas les idées du Nouvel Obs et de Libé, la vulgate gauchiste des soixante-huitards, qui n’ont rien appris, ni oublié depuis 45 ans, et qui étalent prétentieusement leurs préjugés. À force de se croire « intellos », par paresse ils ont remplacé la réflexion par le réflexe, le raisonnement par l’injure, le jugement par le parti-pris. Ennuyeux quand même lorsqu’on juge au nom du Peuple Français, qu’on revendique sa neutralité souveraine et son indépendance… Voilà des magistrats qui vont condamner au nom de l’égalité et de la lutte contre la dicrimination des justiciables, qui auront été a priori discriminés par eux comme cons. Au secours, l’ex-Halde ! On a oublié de mettre la race des cons honnis des gauchistes parmi les communautés à protéger ! Soyons honnêtes (c’est préférable avec des magistrats !), ils ne pouvaient pas davantage nous faire plaisir : ils sont passés aux aveux : oui, nous sommes partiaux ! Oui, nous rendons une justice politique ! Oui, nous servons notre idéologie et n’avons que faire des lois « de droite » ou de la République (surtout la Ve) ! Mais alors, poussons la logique : plutôt que d’être des fonctionnaires hissés à l’issue d’un concours jusqu’au privilège d’enrober, au propre et au figuré, vos préférences partisanes d’une indépendance aussi fallacieuse que protectrice, faîtes vous élire ! Le peuple pourra alors juger sur votre programme et sur votre bilan, de votre légitimité…

“Ils ne pouvaient pas davantage nous faire plaisir : ils sont passés aux aveux : oui, nous sommes partiaux ! Oui, nous rendons une justice politique ! Oui, nous servons notre idéologie et n’avons que faire des lois « de droite » ou de la République (surtout la Ve) !”

Cela éviterait que des magistrats dont les préjugés sociaux ont suscité l’épouvantable erreur judiciaire d’Outreau ne continuent à sévir même à une autre place. Récemment a été remise en cause la présence de citoyens dans les cours corrrectionnelles expérimentée par le gouvernement à la demande de la Droite populaire. Aux Assises, ils ne délibèrent que sous l’autorité des juges professionnels. Ce n’est pas le cas partout… Certes, beaucoup de magistrats accomplissent leur mission avec compétence, talent et courage. Ils ne sont ni des inquisiteurs, ni des Fouquier-Tinville. Philippe Bilger en est un excellent exemple, comme en témoigne la liberté de son blog. Mais sur son mur, le SM devrait en contrition afficher cette pensée de Pascal : « Nos magistrats ont bien connu ce mystère. Leurs robes rouges, leurs hermines. S’ils avaient la véritable justice… ils n’en auraient que faire »…

*Christian Vanneste est un ancien député UMP du Nord.

Lire aussi :
> Au mur, les salauds ! par Pierre-Yves Ghisoni

Autres articles

43 Commentaires

  • Frédérique , 26 Avr 2013 à 15:08 @ 15 h 08 min

    Quel bonheur de voir enfin révéler la gangrène qui atteint aussi la magistrature, après la politique et les médias. Si les Français, après ça, n’ouvrent toujours pas les yeux, ne redressent pas la tête et croient encore qu’ils sont les responsables de la déchéance de leur pays, alors oui, j’admettrai à ce moment là que ce sont bien des veaux.

  • alain , 26 Avr 2013 à 15:41 @ 15 h 41 min

    Notre système politique qui est le résultat ou plutôt la résultante du “compromis historique” entre la “droite” d’affaires qui a affermé aux soixante-huitards anarcho-gauchistes tout ce qui a trait à l’éducation, à la culture et aux moeurs et la gauche marxiste, marxisante et marxisée est comme un iceberg libré de son glacier.

    L’iceberg du système ou du régime dérive de plus en plus rapidement vers le sud, vers les eaux chaudes de la réalité et on voit progressivement de plus en plus de fragments épars.

    Le système est à bout de souffle. Les vieilles recettes, les vieux trucs fonctionnent de moins en moins bien face à une situation entièrement nouvelle.

    L’agonie du vieux monde sera encore longue.

    Le nouveau monde est devant nous. A nous de le façonner le plus possible selon nos voeux.

  • Francois Desvignes , 26 Avr 2013 à 15:46 @ 15 h 46 min

    Le blé et l’ivraie.

    Mais ce sera très difficile de faire le tri.

    Le S.M rassemble 30% des effectifs de la magistrature comme ADHERENTS. Si on y rajoute les sympathisants et les syndicats jumeaux et cousins, avec leurs propres adhérents et sympathisants, peut-être 70 ou 75 % de la magistrature est aux ordres et aux couleurs idéologiques du SM, les 25-30% restants étant occupés par les Bilger et consorts.généralement mis sur la touche pour idéologie “douteuse” ou “non conforme” (les meilleurs bien évidemment).

    il faut donc comprendre que des murs de cons, il en existe dans tous les palais de justice et si le plus outrancier est celui du siège du syndicat les autres pour être plus discrets en sont d’autant plus pernicieux et nocifs : ce sont des listes de gens à abattre “judiciairement” qui circulent ainsi sur tout le territoire, dans l’ignorance la plus totale des victimes, et la duplicité la plus achevée de leurs (futurs) bourreaux.

    Le procédé parfaitement polpotien, et pas du tout potache comme voudrait nous le faire avaler la secrétaire nationale du SM avec des airs ingénus, est donc condamnable comme procédure de mise à mort des ennemis (supposés) de leur idéologie : caractère secret et non contradictoire du procédé ; duplicité du discours, fin criminelle de l’entreprise (puisqu’il s’agit de tuer judiciairement)

    Mais encore plus l’idéologie qui sous-tend ces entreprises frise la trahison : Vaneste a raison de dire qu’ils ont avoué. Mais il a tort quand il imagine qu’ils ont tout avoué, du moins l’essentiel, même à contre coeur ou malgré eux.

    Mais non, il y a une couche sous la couche. Un aveu faire sous l’aveu surpris.

    L’aveu à surprendre le voici et tant pis si cela doit nous glacer d’effroi :

    En deux questions :

    1 / Quel est le point commun entre tous les cons ? Apparemment aucun ! Ils sont de milieux, de professions, de convictions, philosophiques religieuses, toutes disparates, parfois contraires ou ennemis. Et pourtant ils sont tous sur la liste et y sont restés !

    Il y a un point commun : tous ont plaidé pour un contrôle par la nation de ses juges

    2/ Dans ces conditins comment se fait-il que ceux qui ne sont pas juges , au lieu de se rallier aux partisans du contrôle, se soient faits les alliés objectifs des magistrts “hors contrôle”? Toute la gauche, les verts, le FDG, le PS on t pris pour les magistrats dans cette affaire ‘est-à-dire pour l’indéfendable démocratique ! pourquoi ?

    Parce que la hiérarchie parallèle de la magistrature et de la gauche c’est le GOF dont la magistrature et la gauche tirent ses méthodes ses reflexes et son ideologie c’est-à-dire ses préjugés.

    Et c’est par politesse que j’ai fit la gauche ou la magistrature là où en bon français on devrait dire la classe mediatico-politique et l’ensemble de la fonction publique :

    la république des camarades.

  • PARITEPEREMEREdepuis2000 , 26 Avr 2013 à 16:58 @ 16 h 58 min

    L’ U-SM est-elle foncièrement différente ?
    Il faut en douter fortement car son président déclara sur un ton d’extrême mépris envers le Peuple qu’il toise de Sa morgue et Sa suffisance :
    “Nous sommes TOUS des juges burgauds !”. … outrage à Population !

  • Tarantik , 26 Avr 2013 à 17:41 @ 17 h 41 min

    “le SM devrait en contrition afficher cette pensée de Pascal : « Nos magistrats ont bien connu ce mystère. Leurs robes rouges, leurs hermines. S’ils avaient la véritable justice… ils n’en auraient que faire »… (dixit M. Christian Vanneste)

    Ce n’est pas l’habit qui fait le moine, et encore moins la robe magistrale qui leur donne du discernement semble-t-il.
    Une telle abjection portée à la connaissance des “justiciables” devrait les faire rentrer sous terre.
    Est-ce que leur présidente à présenté des excuses à tous ces gens mis à l’index ?

    On attend son intervention télévisée avec grande impatience

  • Pat64 , 26 Avr 2013 à 17:54 @ 17 h 54 min

    Vous voulez dire “la République des frères” !!! Oui, tout-a-fait….

    Je me souviens d’avoir assisté à un débat télévisé , parmi les “invites”se trouvait un monsieur qui détonnait singulièrement par son look : hirsute, mal rase, attife comme l’as de pique, chemise largement ouverte, poitrail offert !!!!! Eh! Bien! Ce monsieur était le “représentant ” du syndicat de la magistrature ! D’ailleurs, ses argumentations cadraient avec son look, et…..je pense qu’au dîner de con il aurait fait un champion du monde !

  • Pat64 , 26 Avr 2013 à 17:59 @ 17 h 59 min

    Ceci dit, il est totalement inadmissible que ces gens qui rendent la justice au nom du Peuple Français ne soient pas contrôlés en amont, et laissés livres à eux-mêmes…

Les commentaires sont fermés.